Los Angeles Clippers

Les Clippers ont marqué l’histoire face aux Mavericks : -50 à la mi-temps, -51 à la fin, +100 sur l’échelle de la honte

Non, il n’y a aucun bug.

Source image : NBA League Pass

Moqués voire même humiliés après le fiasco des derniers Playoffs, les Clippers avaient été plutôt convaincants sur leurs deux premières sorties de la saison 2020-21. Et puis ils ont rencontré les Mavericks dimanche. -50 à… la mi-temps, -51 à la fin du match, dans le jargon on appelle ça une grosse branlée, et elle est tout simplement historique.

77-27. C’était donc le score à la mi-temps de ce match opposant les Clippers aux Mavericks dimanche au Staples Center. Non, il n’y a aucun bug. On a souvent eu des scénarios WTF dans les matchs aux heures européennes le week-end, notamment à Los Angeles, mais celui-là restera clairement dans les annales. Peut-être que les Clippers ont trop forcé sur la bûche ces derniers jours, peut-être que le Père Noël a donné des super-pouvoirs aux Mavs le temps d’un jour histoire qu’ils lancent leur saison après deux défaites. Qui sait. Ce qui est sûr en tout cas, c’est que cette première période est désormais interdite aux moins de 18 ans. Car -50, ce n’était tout simplement jamais arrivé dans toute l’histoire de la NBA si l’on en croit Elias Sports Bureau. Le précédent record ? Il datait du 2 novembre 1991, avec un avantage de 47 pions à la mi-temps d’un match opposant les Warriors aux Kings (inutile de dire que les Kings sont du mauvais côté). Ce n’est pas tous les jours qu’on voit un record all-time en direct. Petite pensée quand même aux fans des Clippers, une nouvelle fois humiliés devant toute la planète basket. Franchement respect à eux, car subir autant, même lorsque la franchise californienne fait partie des favoris pour le titre, ça demande quand même une vraie force mentale. Courage à vous si vous faites partie du lot.

De 77-27 à la mi-temps, la marque est passée à 124-73 à la fin du match. 51 points d’écart. Les Clippers, privés de Kawhi Leonard dimanche, n’ont même pas réussi à rendre le score un peu plus acceptable pour un match NBA. Et au final, ils ont établi un nouveau record avec la plus large défaite de leur histoire. Oui, malgré les nombreuses saisons en carton, malgré les années de médiocrité qui ont longtemps caractérisé cette franchise, jamais elle n’était tombée aussi bas au cours d’un match. D’après ESPN Stats & Info, les Clippers avaient pris 50 points dans la bouche en décembre 1988 sur le parquet des Seattle SuperSonics avec une défaite 154-104, un écart désormais battu par la version 2020-21. Clairement, personne n’avait vu venir un tel désastre, même en l’absence de Kawhi et Marcus Morris. On espère désormais pour les Clips que ça restera simplement un accident isolé, sans plus. Après tout, ce n’est que le troisième match de la saison régulière et Los Angeles possède un bilan de 2-1 en ce début de saison. Un match qui a commencé à 12h30 heure locale après les fêtes de Noël, alors on va éviter de partir en mode conclusion hâtive. Mais ça n’excuse en rien la performance cata des Clippers, et une réaction est attendue au plus vite pour cette équipe aux ambitions élevées.

Le prochain match pour les Clips ? Mardi contre les Timberwolves, qui seront privés de leur intérieur All-Star Karl-Anthony Towns. Voilà qui devrait permettre à l’autre équipe de Los Angeles de retrouver le droit chemin après l’humiliation d’hier.  

Source texte : Elias Sports Bureau, ESPN Stats & Info

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top