Los Angeles Clippers

Huit points de suture pour Kawhi Leonard : les Clippers ont tellement la dalle qu’ils se tabassent entre eux

Fais gaffe avec ton coude Serge.

Source image : YouTube

L’image fut impressionnante sur le moment, et elle l’est encore deux jours après. Kawhi Leonard allongé au sol, en sang. Au milieu du quatrième quart-temps du Christmas Game entre les Nuggets et les Clippers, Kawhi a pris un coup en pleine bouche de la part de son… coéquipier Serge Ibaka. Doucement les gars, on sait que vous avez la dalle mais la saison est longue. 

Huit points de suture pour Kawhi Leonard, voici le cadeau de Noël que lui a offert son grand copain Serge, tout juste arrivé dans la Cité des Anges en provenance de Toronto. Recruté sur le marché de la Free Agency lors de l’intersaison, Ibaka n’a pas perdu de temps pour apporter sa dureté à l’autre formation de Los Angeles. On souligne la bonne intention du bonhomme, faudra juste lui dire qu’il fasse un minimum attention car l’objectif n’est pas d’envoyer ses potes à l’infirmerie dès les premiers jours de la saison régulière. L’objectif, c’est d’aider une équipe des Clippers qui ne pense qu’à rebondir suite au traumatisme de la bulle. Ils avaient quitté la scène la queue entre les jambes. Choqués, embarrassés, alors qu’ils faisaient partie des grands favoris pour le titre et que tout le monde attendait la grande bataille de Los Angeles en Finale de Conférence Ouest. Après le fiasco face aux Nuggets et ce 3-1 lead évaporé, les Clippers voulaient donner le ton d’entrée dans cette nouvelle saison histoire de vraiment tourner la page. C’est chose faite, avec quelques dommages collatéraux donc. Victoire dans le derby de la Cité des Anges, victoire du côté de Denver à Noël, les Clips pouvaient difficilement mieux commencer leur campagne 2020-21, eux qui vont tenter d’enchaîner dès ce dimanche contre les Mavericks de Luka Doncic, avec ou sans Kawhi.

Les Clippers montrent un visage séduisant en ce tout début de saison. Évidemment, on jugera la bande à Kawhi Leonard en Playoffs, mais s’il y a bien une équipe qui a appris l’utilité de la saison régulière l’an passé, c’est celle de Los Angeles. Et la défaite de la bulle pourrait représenter une source de motivation continue, contrairement à la campagne 2019-20 où les Clips voulaient tranquillement traverser la régulière pour ensuite marcher sur les Playoffs. Spoiler, ça ne marche pas toujours comme ça. Désormais dirigés par Tyronn Lue, ces derniers ont besoin de renforcer leur collectif, de construire plus d’automatismes, d’avoir plus de garanties, et les premiers signes sont encourageants. On a déjà parlé de l’apport d’un Serge Ibaka ou du rôle que pouvait avoir notre Nicolas Batum national, on peut citer aussi les qualités de playmaker d’une autre recrue, Luke Kennard. Et puis évidemment, il y a les grosses perfs de Paul George, qui a enclenché le mode Tip-off P pendant que Kawhi faisait du Kawhi. Mais c’est vraiment collectivement que les Clippers séduisent. Plus soudés, plus solides, capables de conclure lors des gros matchs (même sans Kawhi comme face aux Nuggets), tout ça avec plus de fluidité dans le jeu. Et si c’était ça l’effet Ty Lue ?

Si certaines équipes connaissent un retard à l’allumage, les Clippers ont entamé leur campagne par le bon bout. Au programme des prochains jours ? Dallas, Minnesota, Portland, Utah et Phoenix. Que des franchises de l’Ouest, et une belle opportunité pour poursuivre ce début de saison plutôt convaincant. 

Source texte : Los Angeles Times

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top