Blazers

Kawhi Leonard et Damian Lillard se sont croisés cette nuit à Seattle : un bout de phrase, et pourtant tellement d’infos

Kawhi Leonard 4 octobre 2022

Rare cliché d’un Kawhi Leonard mort de rire.

Source image : NBA League Pass

Ce Clippers – Blazers de fin de nuit nous intéressait à plus d’un titre. Tout d’abord car il avait lieu à Seattle, pour le premier match NBA dans la Cité d’Émeraude depuis 2018, mais également car il offrait l’occasion de revoir un certain Kawhi Leonard en short pour la première fois depuis juin 2021, de revoir un certain Damian Lillard pour la première fois en short depuis le 30 décembre dernier, et de voir pendant qu’on y est un John Wall en short pour la première fois depuis avril 2021. Rien que ça.

Les stats de ce match entre le FC retour aux sources et l’AS remise en forme c’est juste ici

Existe-t-il une meilleure manière de débuter une saison que de filer un micro au propriétaire milliardaire et survitaminé des Clippers Steve Ballmer ? De surcroit en introduction d’un match se déroulant dans sa ville natale de Seattle, sevrée de NBA depuis bientôt quinze ans ? La réponse est évidemment dans la question alors goûtez-moi ces 80 secondes de bonheur avant de parler basket :


Jamais rassasié le Stevie, et c’était donc dans une atmosphère de fête que pouvait débuter ce match, un match qui nous proposait les retours de plusieurs têtes bien connues du NBA League Pass. Kawhi Leonard, qui entamait son match par un gros bucket silencieux au bout de quelques secondes, Damian Lillard, qui mit un peu plus de temps à chauffer mais qui finit par retrouver le chemin du logo, et le désormais vétéran John Wall, amené à être l’un des électrons libres de la second unit des Clippers cette saison, tout heureux de pouvoir refaire son travail dans une franchise qui tourne un minimum. Trois dossiers différents mais trois envies d’en découdre et trois raisons de plus de n’avoir pas dormi depuis hier midi. Amen.

Niveau basket rien de bien excitant malheureusement, passé le temps du bonheur de revoir tout ce beau monde, et nos trois loulous auront d’ailleurs vu leur coachs respectifs leur intimer l’ordre de rester assis toute la deuxième mi-temps. Pas l’temps de niaiser et Kawhi en a même profité pour se doucher à la mi-temps, parait qu’il avait un tournoi de coinche après le match, et le match, justement, qui fut remporté avec son lot de suspense par les Clippers, malgré un adversaire porté par son presque public en tant que presque régional de l’étape. Les points à retenir de cette rencontre, si l’on peut faire état d’un match de pré-saison ? Un petit chantier de Jusuf Nurkic et une énorme crêpe de Jerami Grant, bien parti pour être un renfort bien sous-coté à Rip City, et la même chose pour un Jabari Walker jusqu’à preuve du contraire meilleur rookie de la bande (0/4 au tir en 15 minutes pour son collègue de promo Shaedon Sharpe). Côté Clippers on note évidemment la facilité démontrée par Paul George et Kawhi Leonard, la nouvelle belle presta du Français Moussa Diabaté et un coucou de son tonton Nico Batum mais aussi, et c’est moins drôle, la blessure à la cheville de Luke Kennard et le match powell de Norman Poubelle (1/11 au tir).

Une bien belle teuf en tout cas, lancée idéalement par MC Ballmer et terminée entre bons amis, ce qui veut quand même dire que Jusuf Nurkic n’a démoli personne et c’est peut-être la meilleure nouvelle de la nuit. Allez, vite, la suite, parce que c’est quand même trop bon de se refaire des nuits de NBA en larguant des caisses tout seul dans son canapé.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top