Pistons

My NBA Journey – Killian Hayes, Episode 4 : en confinement dans les salles de muscu floridiennes

Ça y est, on a vu Killian Hayes faires ses premiers pas avec un petit logo NBA dans le cou. Il y avait du bon et du moins bon, comme pour toutes les premières, mais ça n’a fait qu’accroître notre impatience de voir le rookie évoluer à côté de Blake Griffin et Derrick Rose dans un match officiel. Alors pour patienter jusqu’au 23 décembre, n’hésitez pas à vous plonger dans le show qui lui est dédié sur Overtime. C’est plus excitant qu’un calendrier de l’Avent et c’est moins gras qu’un Kinder. Place aujourd’hui au quatrième volet de cette mini-série où l’on suit Kiki après la suspension de la saison en Allemagne à cause de la pandémie mondiale.

Retrouvez les premiers épisodes ici : 1, 2 et 3

Family time chez les Hayes, aujourd’hui Sandrine prépare des fettuccini à la maison. L’occasion de partager un petit moment dans l’intimité du foyer des parents et de découvrir le caractère de la mère de Kiki. Pour son fiston, elle ira au bout du monde. Le genre à l’accompagner dans tous les déplacements des Pistons dès que le public sera de nouveau accepté dans les salles. Alors un conseil pour les arbitres qui officieront sur des matchs de Detroit la saison prochaine, n’oubliez pas les boules Quies car on entend Madame Hayes de très loin. Malheureusement, la quiétude allemande va vite prendre fin, précipitée par une crise sanitaire mondiale qui va forcer Killian Hayes à s’exiler à la hâte pour retourner aux Etats-Unis avant la fermeture des frontière. Mais comme la pépite française est plutôt du genre à voir la gourde à moitié pleine, il profite de ce temps supplémentaire pour passer des moments avec sa famille du côté paternel et surtout pour bosser sa condition physique avec son coach Ryan Vanlieu. La fonte devient sa meilleure amie et la balance est formelle : le crackito a pris 13 kilos de muscle en un an. Son cousin E.J. qui n’est encore qu’au lycée ne peut pas suivre le rythme et les doutes des GM sur le manque d’explosivité du meneur s’évanouissent en constatant la prise de masse du garçonnet. Côté parquet, Killian travaille sur ses démarrages main droite afin d’être moins prévisible pour les défenseurs NBA. La vidéo se termine par une belle promesse à l’attention de son idole :

« D-Wade, prépare-toi, je vais te rattraper un jour. Tu verras ! »

Cela fait déjà suffisamment de teasing pour une vidéo alors on vous laisse découvrir tout ça ci-dessus. Et même en période de pré-saison, on ne dit pas non à 10 minutes de contenu en plus sur notre joueur français le plus haut drafté de l’histoire.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top