Heat

Officiel : Meyers Leonard rempile à Miami pour… 20 millions sur 2 ans, Pat Riley a jeté les oursins qu’il avait dans les poches

Meyers Leonard 21 novembre 2020

Un petit shotgun pour fêter ça ?

Source image : Twitter @MeyersLeonard

Pat Riley est de bonne humeur et ce sont les joueurs du Heat qui en profitent. Encore euphorique après les derniers Playoffs de son équipe, le président de Miami vient de lâcher près de 20 millions de dollars sur deux ans à Meyers Leonard. Ça va partir sur un stream Twitch pour fêter ça.

Celui qui avait été tradé en Floride en échange de Hassan Whiteside l’été dernier a l’air d’avoir bien fait son trou dans sa nouvelle équipe. Ses moyennes sont loin d’être folles mais Meyers Leonard semble être un joueur apprécié dans le vestiaire des vice-champions NBA et le management prône la stabilité après une saison qui a surpassé les attentes. Ainsi, après Udonis Haslem et Goran Dragic, c’est un troisième vétéran qui a été prolongé par le Heat dès les premières minutes de cette Free Agency 2020. Mais plus que l’extension, c’est le montant du chèque promis au joueur le plus cheaté de NBA 2K12 qui fait lever quelques yeux aux ciel chez les fans de South Beach. En effet, Adrian Wojnarowski rapporte pour ESPN que l’acolyte de Bam Adebayo dans le frontcourt du Heat devrait toucher près de 20 plaques sur deux ans.

On attendra quand même la confirmation des chiffres, mais cela reste cher payé pour un joueur qui a passé plus de temps à jouer à COD et à shotgun des canettes au bord de la piscine qu’à transpirer sur un parquet à Disney World. Toutefois, on peut tout de même faire confiance au Parrain pour ne pas jeter ses billets par les fenêtres. Personne n’a oublié son bras de fer avec Dwyane Wade pour quelques millions en 2016 et ce n’est pas Meyers Leonard qui va soudainement faire cracher son prési en le battant à son propre jeu des négociations. Non, Patoche ne s’est pas trompé de Leonard en lâchant les biffetons et il a bien évidement posé une team option sur la seconde année de contrat qui laissera au Heat le loisir de larguer son pivot pour faire all-in sur un agent-libre un peu plus huppé, grec, avec des compas de 3 mètres et qui évolue actuellement du côté de Milwaukee, lors de la Free Agency 2021.

En attendant, le beau gosse ramène son professionnalisme et sa bonne humeur à la salle et on a vu cette année que ça n’avait pas empêché le Heat de sortir vivant de la Conférence Est en Playoffs. Peut-être juste que Miami croit en son totem et ne veut plus s’en séparer.

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top