Sixers

Brett Brown pense que Ben Simmons ne sera pas à 100% à Orlando : pas très grave, il y a Shake Milton pour compenser

Ben Simmons

On veut revoir ce sourire maléfique sur les parquets.

Source image : YOUTUBE

Avec la suspension de la saison, les Sixers font partie des équipes ayant profité de ce scénario improbable pour retrouver des joueurs blessés. C’est le cas par exemple de Ben Simmons, qui a pu récupérer et qui devrait donc être sur les parquets d’Orlando. Mais à quel niveau ?

Blessé assez sérieusement au dos durant le mois de février, la participation du meneur des Sixers aux Playoffs 2020 était incertaine. Mais pandémie mondiale oblige, la fin de saison a été repoussée. Une aubaine pour Ben Simmons, qui a eu le temps de se soigner pour revenir en forme… enfin peut-être. L’énigme de Big Ben et de son état physique continue d’interroger. Des sources proches de l’équipe annonçaient en mai dernier que l’Australien allait bien sauf qu’aujourd’hui, le coach de Philly Brett Brown a tenu à se montrer prudent sur l’état de santé de son joueur, via Chris Mannix de Sports Illustrated.

« Selon moi, et cela n’est pas encore confirmé, nous allons pouvoir le faire revenir progressivement. Est-ce qu’il sera à 100% ? Je ne m’y attends pas. Mais je pense qu’il va être disponible. »

Pas besoin d’être médium pour comprendre que BB ne veut pas griller d’entrée son protégé. Un Ben Simmons à 75 ou 100%, ce n’est tout de suite pas la même chose pour les Sixers. Surtout pour ces Sixers-là. Sixièmes à l’Est au moment de la suspension de la saison, Philly a déçu. Irrégularité, un cinq majeur en manque d’équilibre, et un bilan dramatique à l’extérieur (10 victoires – 24 défaites) laissent un goût amer dans la bouche des fans. Avec une telle saison, le titre semble bien loin de la Pennsylvanie. Mais on l’a dit, s’il y a bien une franchise qui profite à balle de l’arrêt de la saison, ce sont bien les Sixers. Il reste un mois et demi pour remettre Ben Simmons sur pattes et s’assurer du potentiel du garçon en Playoffs. Car si collectivement Philly rouille un peu, son meneur a encore livré une saison bien complète. 16,7 pions, 7,8 rebonds, 8,2 caviars et 2,1 interceptions de moyenne font du Big Ben un atout indispensable pour son équipe. On adore Shake Milton et ses 3-points indécents, mais chaque navire doit être dirigé par un capitaine solide. Et Philadelphie en a désespérément besoin. Comme son équipe, le coach Brett Brown – menacé – joue gros cet été. S’il ne dispose pas du plein potentiel de son meneur, les vacances risquent d’arriver plus vite que prévu pour lui et sa franchise.

Brett Brown est honnête concernant la situation de son meneur. Selon les informations du jour, il est peu probable de revoir Ben Simmons à 100% au 30 juillet. Avec huit matchs à disputer avant les Playoffs, le retour de l’Australien devrait se faire en douceur. Une étape de plus dans le Process vers le titre.

Source texte : Sports Illustrated

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top