News NBA

Le personnel de Disney ne serait pas concerné par la quarantaine : l’inquiétude grandit chez les joueurs

Adam Silver

Courage Adam, il y a encore un peu de boulot.

Source image : YouTube

Alors que les inquiétudes commencent à arriver du côté des joueurs vis-à-vis de la reprise, on apprend que le personnel de Disney World pourrait circuler librement à l’intérieur de la bulle mais aussi en dehors, sans respecter de mise en quarantaine. A un mois et demi de la rentrée programmée le 30 juillet, la NBA a encore du boulot… 

Si le plan de reprise a été approuvé, ce dernier ne fait pas l’unanimité au sein des joueurs. Dans une réunion avec 80 joueurs NBA, Kyrie Irving s’est positionné contre un retour du côté d’Orlando pour protester contre les violences policières et les injustices sociales au sein du pays. Pour d’autres, c’est l’inquiétude sur le possible risque de blessure qui préoccupe et l’aspect économique. Les risques sanitaires sont aussi des paramètres à prendre en compte et certains craignent pour leur santé et celles des personnes présentes dans la bulle durant les deux mois et demi de compétition restante prévue par l’Association. D’autant que le personnel de Disney pourrait ne pas être concerné par une mise en quarantaine… ce qui n’est pas pour rassurer les athlètes ! C’est en tout cas ce qu’aurait déclaré un représentant à Tom Haberstroh de NBC Sports.

« Est-ce que les serveurs seront testés tous les jours ? Le personnel de nettoyage ? Les gardiens ? Plus largement, à quoi bon mettre en quarantaine pendant plusieurs semaines et faire des tests quotidiens aux 22 équipes NBA si le personnel de Disney ne fait pas de même ? Les employés de Disney n’ont pas reçu l’ordre d’être mis en quarantaine sur le campus selon Eric Clinton, président du syndicat des travailleurs de Disney. Clinton a déclaré à NBC qu’il était ‘peu probable’ que les membres du personnel soient soumis à des tests quotidiens et à des mesures de quarantaine comme les joueurs et les membres du staff de chaque équipe. »

Tests quotidiens, isolations de 36 heures dans leur chambre, aucun visiteur admis avant la fin du premier tour des Playoffs… la Ligue semblait prendre les choses bien en main en dévoilant son protocole sanitaire visant à protéger ses joueurs et leurs staffs. Alors pourquoi autoriser les membres du personnel à rentrer chez eux tous les soirs avant de retourner dans la bulle avec le risque de ramener le virus dans ce microcosme ? Nul doute que si cette tendance se confirme, la NBA limitera les interactions et que chaque employé sera dans l’obligation de porter un masque. Néanmoins, la réaction de certains joueurs NBA ne s’est pas faite attendre, à commencer par notre Vavane national et Spencer Dinwiddie.

« Attendez, quoi ? »

« Est-ce que ça ne casse pas le principe ? »

Les interrogations sont nombreuses et les réponses de la NBA devront contenter un maximum de personnes pour permettre d’éviter une vague de désistements. Carmelo Anthony souhaite connaître toutes les conditions avant de prendre un avion pour rejoindre la Floride et il ne devrait pas être le seul, sa voix de vétéran étant particulièrement écoutée au sein de la Ligue. Il ne nous reste plus qu’à faire confiance à Adam Silver pour rassurer un maximum de monde et que le spectacle, ainsi que la sécurité, soient au rendez-vous du côté de chez Mickey. On rappelle que les premières franchises doivent prendre place au sein de la bulle le 9 juillet et qu’il en sera évidemment de même pour le staff qui accueillera les équipe NBA sur place. Pour Ashish Jha, directeur de l’institut de santé de Harvard au micro d’ESPN, ce sera évidemment le plus gros facteur de risque dans la bulle mais ce dernier peut être relativement contrôlé.

« Le principal point faible potentiel concerne la manière dont les employés du parc vont interagir avec le staff NBA. Mais il y a une manière de ne pas créer trop de risque. »

Evan Fournier n’est pas rassuré… et il n’est pas le seul ! Les préoccupations grandissent et on commence à avoir peur de ne pas retrouver tout le monde à Orlando. Le plan de reprise n’était qu’un début mais la NBA a encore de nombreux dossiers à gérer avant de pouvoir nous permettre d’apprécier à nouveau une rencontre de basket dans des conditions au plus proche de la normale.

Source texte : NBC Sports

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top