News NBA

Kyrie Irving a mené un call réunissant plus de 80 joueurs : le meneur des Nets se positionne contre le retour de la NBA à Orlando cet été

kyrie irving nets décla

Il peut encore se passer des choses jusqu’au 30 juillet.

Source image : YouTube/ESPN

Dans un call réunissant plus de 80 joueurs NBA ce vendredi soir, Kyrie Irving a mené les discussions à propos d’un refus de prendre part à la fin de la saison qui était prévue à Orlando le mois prochain en soutien au mouvement national réclamant une réforme de la justice sociale dans le pays.

Le plan de reprise de la NBA à Disney World le 30 juillet prochain qui a déjà été voté par les propriétaires de franchises et approuvé dès le lendemain par le syndicat des joueurs (NBPA) ne fait pas l’unanimité au sein des joueurs selon Shams Charania de The Athletic. A la tête d’une réunion téléphonique rassemblant plus de 80 joueurs parmi lesquels Chris Paul, Kevin Durant, Carmelo Anthony, Dwight Howard, Donovan Mitchell ou encore Avery Bradley ce vendredi, c’est avec son statut de vice-président de l’Association des joueurs que Kyrie Irving s’est adressé à ses pairs en se positionnant contre un retour de la saison 2019-20. Le meneur des Nets qui n’avait de toute façon pas prévu de jouer en Floride pour soigner son épaule douloureuse opérée au mois de mars souhaite que les joueurs s’unissent afin d’envoyer un geste fort pour protester contre les injustices sociales, les violences policières et le racisme à l’origine de grandes manifestations dans l’ensemble du pays depuis la mort de George Floyd le 25 mai 2020.

« Je ne suis pas pour aller à Orlando. Je ne suis pas pour le racisme systémique et toutes ces conneries. […] Ça ne me semble pas honnête. Que nous voulions l’admettre ou non, nous sommes des cibles en tant qu’hommes noirs chaque nouveau jour où nous nous réveillons. »

« Je suis prêt à tout renoncer (pour vaincre l’injustice sociale). »

Également membres du conseil d’administration de la NBPA, Chris Paul et Garrett Temple ont précisé que de nombreux points avaient été abordés pendant cette réunion qui aurait duré environ deux heures en tachant de donner la parole au plus grand nombre pour confronter les avis et prendre la température auprès de chacun. Les joueurs souhaitent surtout envoyer un message d’unité et tous les autres devront suivre sans broncher une fois la décision prise, y compris Kyrie même si le choix final n’allait pas dans son sens. Carmelo Anthony a notamment proposé aux 80 joueurs présents dans ce call de donner 25 000 dollars chacun pour la cause de leur choix et aussi de laisser aux jeunes joueurs le droit de s’exprimer alors que Dwight ne veut pas que le basket devienne une distraction médiatique qui desservirait la lutte sociale qui est actuellement en train d’être menée aux Etats-Unis.

Parmi les autres préoccupations principales des joueurs, on retrouve évidemment les risques sanitaires liés à une reprise de la saison au sein de la bulle qui doit commencer à être formée à Orlando dans moins d’un mois. Les règles de protection notamment vis-à-vis des employés du complexe de Disney doivent encore être un peu clarifiées alors qu’il est question qu’ils puissent circuler librement en dehors de la bulle durant la compétition. Donovan Mitchell qui a déjà été testé positif au coronavirus craint quant à lui les risques de blessure après une si longue période sans jouer. Le All-Star du Jazz qui sera en position de négocier une prolongation au max à l’intersaison ne souhaite évidemment pas mettre son futur en danger même s’il aimerait visiblement pouvoir participer au dialogue en paix.

Enfin, l’aspect économique n’est pas à négliger et les avis divergent sur ce point. C.J. McCollum a tenu à rappeler que les joueurs doivent s’attendre à des conséquences à long terme sur leurs salaires s’ils décident de ne pas jouer et que les propriétaires pourraient décider de renégocier le CBA. La NBA et le syndicat des joueurs devaient négocier une clause qui permettrait aux joueurs ne souhaitant pas rejoindre la bulle à Orlando de rester à la maison sans conséquence autre que de devoir renoncer à une partie de son salaire correspondant au nombre de matchs manqués selon Adrian Wojnarowski d’ESPN. Lui aussi vice-président du syndicat des joueurs, Garrett Temple a un avis différent de son coéquipier de Brooklyn sur la question au micro de Malika Andrews.

« Les inégalités économiques entre l’Amérique blanche et l’Amérique noire sont astronomiques. Je ne peux pas demander à mes frères de jeter des millions de dollars pour créer un changement pour lequel je ne vois pas d’impact direct. Si cela permettait de faire changer les lois, ce serait une autre histoire. »

Enfin, tous les joueurs n’étaient pas présents à cette réunion même si d’autres grands noms ont aussi participé parmi lesquels Malcolm Brogdon, Joel Embiid, Justin Holiday, Rudy Gay, Spencer Dinwiddie, Harrison Barnes, Al-Farouq Aminu, Tobias Harris, Kyle Lowry, Mike Conley, Zach Collins et Myles Turner ainsi que Roger Mason Jr. pour son expérience en tant que jeune retraité et ancien membre de la NBPA. Si les Lakers étaient notamment représentés par Avery Bradley qui était même à l’origine de ce rassemblement avec Kyrie Irving, et Dwight Howard, d’autres éléments de la franchise manquaient à l’appel. Pas la peine de tourner autour du pot trop longtemps, vous vous êtes bien aperçus que LeBron James ne fait pas partie de la liste des noms cités, lui qui semblerait toujours en faveur d’un retour de la saison. C’est aussi le cas de Kyle Kuzma qui n’arrive plus à masquer son impatience.

« Prêt à jouer »

« Certains d’entre nous veulent jouer, ne vous méprenez pas… »

Une partie des joueurs s’est rassemblée pour discuter de la suite des événements au milieu de cette saison au contexte en tous points exceptionnel. Si Kyrie Irving a l’air décidé à ne pas laisser la NBA terminer la saison, une majorité doit encore être trouvée pour envoyer un message clair et d’unité représentant le plus de joueurs possibles au sein de la Ligue.

Source texte : The Ahtletic et ESPN

2 Commentaires

2 Comments

  1. IzNemSoGood

    13 juin 2020 à 13 h 00 min at 13 h 00 min

    Exactement comme dans Game of Zones, Kyrie monte une team de rebelles contre la League.

  2. Bryan

    13 juin 2020 à 17 h 59 min at 17 h 59 min

    J’arrive pas à donner la moindre crédibilité à Kyrie dans un truc sérieux, il a montré plusieurs fois qu’il avait pas les capacités à réflechir correctement, et même si l’homme est discutable aussi, je préfèrerais voir Chris Paul mener ces tractations. Là … Ca sent le tir au flan presque, ou l’esbrouffe pour se faire mousser (Combo ultime d’expressions de vieux)

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top