News NBA

Officiel : les proprios approuvent le plan de reprise de la NBA, on a retrouvé un sens à la vie

foule

Tu nous a manqué, tu sais ?

Source image : sudouest.fr

Le peuple n’attendait plus que la confirmation officielle pour déboucher le champagne, c’est donc un torrent de bulles qui nous a réveillé à 19h54 suite à la Woj Bomb la plus attendue depuis la sortie de la retraite de Michael Jordan en 2001 quand Twitter n’existait pas encore. La NBA est de retour, il y aura donc bien un champion en 2020 !

C’est aujourd’hui, en toute fin de matinée sur la montre de l’Oncle Sam, que les propriétaires de franchises NBA devaient se connecter en FaceTime avec Tonton Silver pour prendre une immense décision. Un rencart virtuel un peu particulier puisque c’est bien d’une reprise de la saison NBA dont il était question à l’ordre du jour de ce nouveau Board of Governors virtuel en ce jeudi 4 juin 2020, soit près de trois mois après l’interruption de la compétition par le commissionnaire de la Ligue. Et même si l’issue du vote ne semblait pas trop incertaine, tout le monde restait bien pendu au compte d’Adrian Wojnarowski d’ESPN pour avoir la nouvelle en premier. Et si les huit équipes envoyées en vacances avant l’heure décidaient de fausser le scrutin ? Et si la 4G de Clay Bennett tombait soudainement en rade dans l’Oklahoma ? Et si les Anonymous tentaient de faire une mauvaise blague en hackant Zoom pour s’inviter à cette réunion importantissime ? Des angoisses qui ont finalement été balayées des deux pouces par l’insider préféré de ton insider préféré, annonçant l’heureuse nouvelle sur son compte Twitter en même temps que son ancien padawan, Shams Charania. Tout un symbole.

Tous les propriétaires ont donc joué le jeu, même les franchises qui ne pourront pas jouer à Orlando. Vraiment tous ? Non ! Un irréductible cainri basé à Portland a empêché ce vote d’être unanime, se positionnant seul face à ses 29 homologues. Si les raisons de cet acte de rébellion ne sont pas tout à fait claires, il ne remet pas en cause le résultat du scrutin puisque la NBA avait besoin de 75% de « Oui » pour mettre en marche son plan de reprise. Néanmoins, on peut imaginer que les Blazers espéraient une autre formule que celle qui a été choisie et dans laquelle ils risquent selon toute vraissemblance d’affronter les Lakers dès le premier tour des Playoffs en cas de qualification, ce qui est encore loin d’être gagné. Il va falloir se servir de cela comme d’une source de motivation supplémentaire alors que Damian Lillard ne semblait pas très chaud pour aller en Floride pour faire de la figuration. S’il veut être champion, il faudra de toute façon battre toutes les équipes sur son chemin et Rip City peut s’estimer heureux de ne pas être en vacances, eux qui n’étaient même pas dans le Top 8 à la suspension de la saison.

Alors révisez déjà vos fiches et prévenez vos proches car les Playoffs NBA arrivent et vous pourrez même trinquer au Spritz avec vos amis en début d’une belle soirée aoutienne avant de continuer de vous ambiancer devant Game 7 au milieu de la nuit. Le genre de phrase totalement inimaginable il y a encore quelques mois. Comme les joueurs, il va falloir retrouver le rythme qui était le notre depuis le mois d’octobre et avant l’interruption de la saison en raison du COVID-19. Les premières nuits blanches risquent d’être un peu rudes pour certains, tout comme les premiers allers-retours pourraient être difficiles à négocier pour Zion Williamson mais on va tous retrouver nos marques pour vivre cette belle fin de saison tous ensemble. De nombreux détails restent encore à éclaircir comme le calendrier précis de chaque équipe et les normes de sécurité sanitaires mises en place pour éviter que le virus ne s’invite à la fête mais une chose est sûre : la NBA reprend ses droits à Orlando le 31 juillet et on ne manquera ça pour rien au monde. Les matchs se dérouleront évidemment à huis clos et il faudra trouver un autre moyen de contenter les équipes qui devaient posséder l’avantage du terrain en Playoffs mais on compte sur Adam Silver pour venir avec des solutions.

Parmi les autres nouvelles importantes, on en sait donc un peu plus sur les dates majeures qui vont accompagner ce retour vers les terrains. Les training camps débuteront le 30 juin avant que les équipes ne prennent la direction la bulle à Orlando à partir du 7 juillet pour établir leurs quartiers dans l’un des hôtels de Disney World une fois les tests réalisés. Mais au fait, qui va avoir droit à un pass gratuit à Space Mountain ? Comme il en était déjà largement question hier, les huit franchises les mieux classées au sein de chaque Conférence seront également accompagnées par Washington, Portland, Sacramento, New Orleans, San Antonio et Phoenix, soit 22 franchises concernées au total avec huit matchs de saison régulière programmés pour permettre aux retardataires de tenter de se frayer un chemin jusqu’en Playoffs avec un tournoi play-in en cas d’écart de moins de quatre victoires entre le huitième et le neuvième seed. Sortez un Doliprane car le mal de tête ne fait que commencer mais on vous expliquera tout ça bien comme il faut une fois que la Grande Ligue aura communiqué toutes les infos. Enfin, si vous vous faisiez du souci pour la santé mentale de King James et de ses pairs, sachez que les joueurs auront accès à des terrains de golf et les familles devraient même pouvoir rejoindre leurs proches après le premier tour des la postseason pour ceux qui sont encore en Floride à ce moment-là et jusqu’à la fin prévue au plus tard le 12 octobre en cas de Game 7 lors des Finales NBA. Nous voilà rassurés !

Après quasiment trois mois d’incertitudes et d’ennui durant lesquels on nous a enlevé tous nos repairs, la NBA revient avec la meilleur nouvelle possible : la saison 2019-20 revient… et elle va nous accompagner tout l’été !

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top