News NBA

Les projections du calendrier de fin de saison sont tombées : cette fois-ci c’est assez clair, merci d’avoir pensé aux teubés

ducobu 4 juin 2020

Pas besoin de triché, j’ai tou comprit.

Source image : TF1

Vous avez tous appris la nouvelle hier, et dans le cas contraire nous sommes heureux de vous annoncer que la NBA devrait être de retour le 31 juillet prochain. On attend encore la confirmation par écrit avec les signatures, les paraphes et les accords de garantie validés par le notaire, mais en gros… NBA is back très bientôt, avec pas mal d’updates dont on vous parlait hier soir ici-même. Tu veux savoir quel sera le programme de ta franchise favorite ? On vous file quelques tips, à mettre au conditionnel mais on se rapproche de plus en plus de quelque chose d’officiel.

22 équipes concernées, huit boulets balancés au fond de l’océan jusqu’à la reprise, un mois d’août pour se chauffer et des Playoffs à la rentrée de septembre avant de rattaquer une saison 2020/21 à Noël. C’est. Le. Bordel. Adam Silver a donc balancé son plan de reprise post-COVID, et si les élèves de Prépa Math Sup sont clairement avantagés, certains points restent assez compréhensibles, comme par exemple le calendrier potentiel de chacune des équipes encore en lice. Il faut dire que les mecs s’étaient déjà arrachés tous les cheveux afin d’imaginer cette inédite dernière ligne droite, alors en ce qui concerne le calendrier… on devrait partir sur quelque chose de plus simple à comprendre. En gros ? Les franchises encore qualifiées auront toutes huit matchs à jouer, ça on le savait, et elles pourraient affronter les adversaires… prévus au calendrier avant la coupure, du moins ceux encore concernés par la NBA cet été. On enlève donc les huit bannis et on fait défiler le programme jusqu’à huit matchs, à quelques détails près, et voilà qui pourrait donner ceci :

  • Boston Celtics: Bucks, Wizards, Raptors, Nets, Wizards, Trail Blazers, Grizzlies, Heat
  • Brooklyn Nets: Clippers, Kings, Wizards, Celtics, Magic, Clippers, Magic, Trail Blazers
  • Dallas Mavericks: Suns, Clippers, Kings, Trail Blazers, Suns, Rockets, Jazz, Bucks
  • Denver Nuggets: Spurs, Lakers, Clippers, Thunder, Raptors, Heat, Spurs, Thunder
  • Houston Rockets: Lakers, Trail Blazers, Kings, Bucks, Mavericks, Pacers, 76ers, Raptors
  • Indiana Pacers: 76ers, Heat, Suns, Magic, Rockets, Kings, Clippers, Lakers
  • L.A. Clippers: Nets, Pelicans, Mavericks, Nuggets, Suns, Nets, Pacers, Thunder
  • Los Angeles Lakers: Rockets, Nuggets, Jazz, Jazz, Raptors, Pacers, Trail Blazers,* Heat or Magic*
  • Memphis Grizzlies: Trail Blazers, Jazz, Spurs, Thunder, Bucks, Pelicans, Pelicans, Celtics
  • Miami Heat: Bucks, Pacers, Thunder, Nuggets, Suns, Celtics, Raptors, Lakers or Trail Blazers*
  • Milwaukee Bucks: Celtics, Heat, Grizzlies, Wizards, Rockets, Wizards, Mavericks, Raptors
  • New Orleans Pelicans: Kings, Jazz, Clippers, Spurs, Grizzlies, Kings, Grizzlies, Magic
  • Oklahoma City Thunder: Jazz, Wizards, Grizzlies, Nuggets, Heat, Nuggets, Suns, Clippers
  • Orlando Magic: Pacers, Kings, Nets, Nets, Pelicans, 76ers, Raptors, Lakers or Trail Blazers*
  • Philadelphia 76ers: Pacers, Wizards, Raptors, Trail Blazers, Suns, Rockets, Magic, Spurs
  • Phoenix Suns: Mavericks, Pacers, Clippers, Mavericks, 76ers, Wizards, Heat, Thunder
  • Portland Trail Blazers: Grizzlies, Rockets, Mavericks, 76ers, Celtics, Nets, Lakers,* Heat or Magic*
  • Sacramento Kings: Pelicans, Nets, Mavericks, Rockets, Magic, Pelicans, Pacers, Spurs
  • San Antonio Spurs: Nuggets, Grizzlies, Pelicans, Jazz, Jazz, Nuggets, Kings, 76ers
  • Toronto Raptors: 76ers, Celtics, Nuggets, Lakers, Bucks, Rockets, Heat, Magic
  • Utah Jazz: Thunder, Pelicans, Grizzlies, Lakers, Lakers, Spurs, Spurs, Mavericks
  • Washington Wizards: Celtics, Thunder, 76ers, Nets, Bucks, Celtics, Suns, Bucks
  • New York Knicks : aller au marché, aller à la bibliothèque, aller à la piscine, faire des siestes

On ne vous fera pas l’affront d’une analyse franchise par franchise d’un tel programme, sachez juste que pour en arriver à ce calendrier, pour l’instant fictif, les copains d’ESPN se sont permis de rajouter quelques matchs histoire que tous les trous soient bouchés. probablement au doigt mouillé qu’on soit clair, mais voilà en tout cas un premier aperçu de ce que le mois d’août 2020 pourrait donner à Disney.

On peut donc déjà commencer les spéculations et pronostics en tous genres même si on attendra avec impatience la ratification de cet immense bordel, mais pour l’heure chaque fanbase va d’ores et déjà pouvoir commencer à se plaindre parce que leur franchise joue deux fois les Bucks et les Nuggets alors que leur concurrent enchaine Kings, Suns et Wizards en une semaine.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top