Pistons

Andre Drummond chez les Hawks, on abandonne : qui veut récupérer le baobab des Pistons avant le 6 février ?

Andre Drummond

Il serait beau avec un maillot des Knicks.

Source image : NBA League Pass

Alors que les Pistons et les Hawks semblaient liés il y a quelques jours autour du dossier Andre Drummond, les événements récents ont changé la donne. Du côté d’Atlanta, on quitte la piste Dédé pour se concentrer sur autre chose. Du côté de Detroit ? Il va falloir trouver un autre partenaire afin de réaliser un transfert.

C’est une rumeur qui avait fait discuter de nombreux observateurs sur la place du marché. Les Hawks en pole-position pour récupérer Drummond ? Un intérêt commun pour les deux franchises, mais une discussion qui ne s’est finalement pas concrétisée comme envisagé. Annonçant clairement son intention en interne, celle de refuser sa player option cet été afin de tester sa valeur sur le market des agents libres, le pivot des Pistons ne laissait pas vraiment le choix à son management. Il fallait, forcément, envisager un trade avant la date limite du 6 février, ce qui laissait peu de temps à la franchise de Detroit. Et immédiatement, compte-tenu de la méforme des Hawks et leur absence totale de crédibilité au poste de pivot (sorry Alex Len), le lien se faisait entre les proprios de Géorgie et du Michigan. Qui mettre dans la balance ? Comment créer une base de transfert viable ? Et surtout, qui allait se positionner en concurrence pour empêcher Atlanta de récupérer le big man ? Dans la foulée de cette rumeur, Celtics, Mavs et Knicks étaient mentionnés comme de potentiels partenaires, mais sans traction majeure. Pour Boston, compliqué de mettre en place un aussi gros trade et une place réconfortante tout en haut de la Conférence Est. Pour Dallas, même chose, en plus des insiders locaux qui niaient toute discussion de transfert. New York ne semble pas avoir changé de position et sera une piste à surveiller, comme nous allons le développer plus bas, cependant il n’y a pas eu de montée en température dans les rumeurs récentes. Les jours passants, les Pistons n’ont rien rushé mais se sont retrouvés dans un petit pétrin en voyant le trade réalisé par les Hawks hier soir. Allen Crabbe contre Jeff Teague et Treveon Graham, le poste de meneur back-up est réglé à Atlanta. Quelques minutes plus tard, Chris Haynes de Yahoo Sports rapportait la nouvelle suivante : fin de discussions entre Hawks et Pistons autour de Drummond, leur offre initiale (Chandler Parsons, Damian Jones, Allen Crabbe + 1 premier tour de Draft) n’étant pas suffisante. Un abandon confirmé par Chris Kirschner de The Athletic spécialisé sur la franchise d’Atlanta, et donc un tournant pour Detroit.

Pour les Hawks, si certains se posent la question, le viseur a été modifié et c’est du côté d’Oklahoma City que les prochaines rumeurs pourraient tomber. En effet, comme nous vous le mentionnions en détail il y a quelques jours, Steven Adams serait la prio pour Atlanta entre aujourd’hui et le 6 février prochain. Si les négociations seront ardues avec un manager comme Sam Presti qui ne lâchera pas aisément son pivot, il ne faudra pas s’étonner si des discussions ressortent en public entre le Thunder et les Hawks dans les semaines à venir. Pour Detroit, les choses se compliquent. Du temps, il en reste pour le management du Michigan. Les premières tractions mentionnés en début de nouvelle année sont un signe positif dans le sens où il y a, à prendre avec des pincettes, un intérêt de plusieurs franchises pour Drummond. Cependant, en sachant désormais ce à quoi ressemblait l’offre des Hawks pour récupérer l’intérieur, et le fait qu’ils ne sont plus sur le dossier, les prochaines étapes pourraient être tendus côté Pistons. La première des choses sera de trouver, illico presto, un ou deux partenaires capables de proposer de la came intéressante en échange d’Andre. Il est tout simplement inconcevable pour Detroit de passer la date du 6 février 2020 en ayant encore Drummond dans l’effectif. Pour la simple et bonne raison que la probabilité de voir le pivot déménager cet été est énorme. Mais la confiance du management semble réelle, et les Knicks pourraient être un de ces partenaires capables de montrer encore plus d’intérêt maintenant qu’Atlanta n’est plus dans la discussion. Battus à 7 reprises sur les 8 derniers matchs, les Knicks n’ont pas de joueur de niveau All-Star dans leur effectif, sont toujours sur le projet Mitchell Robinson, et pourraient tenter un coup de poker en transférant quelques uns de leurs contrats en échange de Drummond. Il faudra, avant tout, s’assurer qu’Andre pourrait prolonger à New York cet été, car les Knicks ne feront pas un pari aussi risqué sans avoir l’assurance qu’ils peuvent conserver leur nouvelle acquisition.

L’horloge tourne, et pas forcément à l’avantage de Detroit. Andre Drummond à Atlanta on oublie, maintenant qui veut du géant poilu ? Bonne nouvelle pour la concurrence, les Pistons doivent transférer leur intérieur, les prochaines rumeurs pourraient augmenter la pression dans le Michigan.

Source : Yahoo Sports – The Athletic

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top