Timberwolves

Robert Covington dans le viseur de 3 franchises : Mavs, Rockets et Sixers, ça va batailler dur pour récupérer Roco

Robert Covington

Un petit retour à Philly au programme ?

Source image : NBA League Pass

Il est, probablement, un des joueurs les plus désirés sur le marché des transferts à l’heure actuelle. Sans posséder un statut de All-Star, Robert Covington attire un maximum de franchises et son dossier devrait faire l’actualité sur les semaines à venir.

Bonne nouvelle pour les Wolves et leurs fans, ça bouge dans le Minnesota. Après un début de saison intrigant autour d’un énorme Karl-Anthony Towns et les progrès d’Andrew Wiggins, la franchise des loups a connu un sérieux coup d’arrêt lié à de nombreuses blessures, et les plans initiaux ont changé. Quitte à se tester, autant faire jouer les jeunes et voir les options sur le marché des transferts. En soit, on pouvait s’y attendre en voyant l’arrivée de Gerson Rosas, ancien des Rockets, à la tête du management des Wolves l’an dernier. Mais il était compliqué de savoir quel joueur allait être ciblé (hors D’Angelo Russell), et qui serait sur la sellette. Jeff Teague a finalement été le premier à sauter, avec Treveon Graham, dans le transfert réalisé ce jeudi pour récupérer Allen Crabbe. Si l’addition de l’homme à pinces a été jugée par de nombreux observateurs pour ses qualités de sniper, le trade de cette semaine a surtout fait du bruit chez les Wolves dans le sens où il a libéré un spot au sein du roster. Est-ce que ce sera pour offrir un contrat de base à Kelan Martin, actuellement two-way contract, ou est-ce que ce sera pour réaliser un plus gros transfert prochainement…? On sait que Minnesota rêverait de récupérer D’Angelo Russell pour offrir de l’aide à Towns, mais difficile de voir comment cela va se concrétiser sachant que les Wolves n’ont pas une came so séduisante à proposer aux Warriors, et Golden State va être tenace dans ses négociations. Cependant, la bonne nouvelle mentionnée dès le début de ce paragraphe se situe autour de Robert Covington. L’ailier de 29 ans est, aujourd’hui, l’homme le plus désiré par les grosses équipes pour renforcer leur effectif en anticipation des Playoffs 2020. Un joueur solide, bon coéquipier, excellent shooteur en carrière et capable de défendre sur plusieurs postes, disons que cela crée des injections de sang dans l’entre-jambes de nombreux managers. Et cette réalité place Rosas et ses associés dans une très bonne position, puisqu’ils vont pouvoir trier leurs 900 textos reçus par jour afin de déterminer quelle est la meilleure offre disponible sur le marché. Alors, Roco, ça bouge d’ici la trade deadline du 6 février prochain… ou pas ?

Les équipes rivales indiquent que les discussions autour de Robert Covington se sont intensifiées ces derniers jours. Covington est un joueur fortement désiré, grâce à ses qualités défensives et son tir extérieur, il représente une addition idéale pour toute équipe dans la course aux Playoffs. Houston, Dallas et Philadelphie font partie des équipes qui ont exprimé leur intérêt, mais Minnesota conduira des négociations tenaces autour de son joueur, selon plusieurs sources au sein de la Ligue.

Rockets, Mavs, Sixers, des équipes qui adoreraient booster leurs chances de succès au printemps en ajoutant Covington dans leur groupe. Philly adorerait retrouver son ancien joueur et augmenterait son spacing global avec Robert sur les ailes, Dallas a du contrat expirant à offrir pour tenter de séduire les Wolves, et Houston est historiquement agressif sur le marché avec un Daryl Morrey qui veut offrir un titre de champion à sa ville. Ces trois équipes sont aujourd’hui mentionnées en pole-position, mais il est important de souligner que d’autres franchises rodent dans le coin et apparaîtront dans les futures rumeurs autour de Covington. Ceci étant dit, tout cela est bien joli, mais qu’en pensent les Wolves ? Veulent-ils vraiment se séparer de leur ailier, qui est rapporté comme étant un des joueurs les plus proches de Karl-Anthony Towns…? Le niveau de talent autour du pivot est assez faible, malgré les promesses de certains. Retirer Robert du vestiaire local ne serait peut-être pas la meilleure idée pour rassurer le KAT. Et contractuellement, Minnesota est dans aucune situation de rush puisque l’ailier a encore deux années de contrat garanties à hauteur de 12 millions de dollars. Il n’y a donc pas d’état de panique entre aujourd’hui et le 6 février prochain. Mais on sait aussi la position que Rosas occupe, et ses désirs. Le nouveau dirlo des Wolves n’a pas prévu de rester les bras croisés, en attendant que la concurrence se renforce. Possédant un pivot All-NBA dans sa raquette, Rosas doit s’activer, montrer qu’il veut aider Towns dans sa quête de succès dans le Minnesota, et donc l’entourer de pièces majeures. D’où l’intérêt des négociations dans les semaines à venir. Car s’il y a bien une chose à ne pas sous-estimer, c’est le désespoir de franchises en course pour les Playoffs et qui veulent renforcer leur effectif en lâchant leur mère et leur grand-mère en échange. Les Wolves vont donc devoir être malins. Ils ont en Covington une pièce majeure sur le marché des transferts, et un agenda à respecter sur le court, moyen et long-terme.

Difficile de savoir si Minnesota lâchera Robert Covington avant la trade deadline. Et difficile de savoir qui pourrait récupérer l’ailier en priorité. Mais on peut tout de même affirmer ceci : dans les trois prochaines semaines, Roco sera trending dans les rumeurs et les Wolves auront suffisamment d’offres pour savoir quoi faire.

Source : The Athletic 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top