Hawks

Atlanta et Detroit discutent d’un transfert pour Andre Drummond : un trio avec Trae Young et John Collins chez les Hawks ?

Andre Drummond pari

Changement de scène pour le pivot des Pistons ?

Source image : NBA League Pass

La nouvelle est tombée comme une petite bombe, ce vendredi soir, venant de l’avion d’Adrian Wojnarowski. Le reporter d’ESPN a indiqué que les Hawks et Pistons étaient en discussion récemment autour de ce bon Andre Drummond, afin de réaliser un transfert avant la trade deadline de février prochain. 

Voilà le genre d’épice qu’il fallait pour alimenter un peu le marché des transferts, un market bien maigre pour le moment puisque son grand moment fort représente l’arrivée de Jordan Clarkson chez le Jazz. On le sait, il n’y a pas non plus masse d’affaires à se mettre sous la dent, mais on est toujours content de voir quand ça bouge niveau joueurs, et chez les Pistons ce n’était qu’une question de temps avant que cela ne se sache publiquement et officiellement. En effet, du management au propriétaire en passant par les fans et les reporters, tous les indicateurs pointaient récemment dans la même direction : il va y avoir du changement dans le Michigan, les heures sont comptées pour des anciens comme Andre Drummond, Blake Griffin, Derrick Rose, Tony Snell et compagnie. Place à la jeunesse, Sekou Doumbouya notamment qui a été titularisé ce jeudi chez les Clippers, bye-bye les vétérans. Ce qu’on ne savait pas encore, c’est qui allait prendre le lead dans tout ça. Qui allait être le premier domino à tomber, pour que tous les autres suivent. Ainsi, le Woj a donné ses infos dans la soirée, avec les éléments suivants à retenir : Detroit a pas mal discuté avec Atlanta ces derniers temps pour réaliser un transfert autour de Drummond, d’autres équipes ont également été consultées mais les Hawks sortiraient du lot à l’heure actuelle. Pourquoi ? Pour plusieurs raisons, que l’on va expliquer ci-dessous. Mais avant cela, un petit point sur Andre le géant.

Andre Drummond, qui n’a que 26 ans alors que la bonne moitié de la planète basket pense qu’il est en NBA depuis 2008, est dans sa dernière année contractuelle. Ou plutôt, disons que Drummond a une player option à 28 millions de dollars à activer cet été, mais nombreux sont les observateurs qui affirment que l’intérieur testera sa valeur sur le marché. Par conséquent, Andre est en train de vivre ses derniers mois avec les Pistons, une phrase qui semblait culottée à prononcer il y a encore peu de temps sauf que les sources s’alignent sur le fait suivant : Dédé veut changer d’air, quitter le Michigan, et créer une nouvelle page de sa carrière loin des Pistons. Cette réalité partagée par de nombreux acteurs en coulisses font que les managers de Detroit se pressent en ce moment. Car oui, forcément, lorsqu’on a un joueur aussi apprécié en NBA et capable de rendre de nombreux services, on ne souhaite pas le perdre contre peanuts. L’horloge tourne donc, pour les Pistons, et l’objectif assumé est de se séparer de Drummond avant la trade deadline qui aura lieu dans un mois. Pour éviter cette place du con, comme mentionné à l’instant, mais aussi pour aller dans le sens des hauts-placés de Detroit qui sont plus prêts que jamais à entamer une véritable reconstruction. Récupérons des assets divers et variés pour redémarrer la machine au mieux, en annonçant notre prix sur le marché. Ce que le Woj a transmis dans ses updates de fin de semaine, les Pistons étant prêts à récupérer du contrat expirant cet été pour libérer de la place dans la banque du Michigan, et du pick de Draft à haute-valeur si ce n’est du joueur talentueux cherchant à évoluer dans un autre système. Du point de vue de Drummond et de sa franchise actuelle donc, il est avantageux de se dépêcher. Mais alors pourquoi ce lien soudain avec les Hawks, qui pourraient attendre cet été et signer Andre en tant qu’agent-libre ?

Atlanta est en train de vivre une saison cauchemardesque, à des années lumières des projections réalisées cet été et des espoirs placés en Lloyd Pierce. L’entraîneur des Hawks n’a pas été aidé par les dieux de la santé, mais il n’empêche que le paysage garde une sale gueule pour Trae Young et sa bande. Pire bilan de toute la NBA, dysfonctionnement dans le vestiaire, défaites honteuses à la volée, ça commence à grogner sévèrement dans les coulisses de la franchise géorgienne. Plusieurs personnes haussent le ton donc, dans l’ordre suivant. Young, qui souhaite obtenir de l’aide rapidement, ne cache pas son envie d’avoir du soutien, ce que le management a pris en compte en allant notamment viser des joueurs comme Steven Adams et… Andre Drummond. L’intérieur d’OKC n’étant pas vraiment disponible et dans la même situation contractuelle que celui de Detroit, le focus de Travis Schlenk et de son management s’est petit à petit penché sur Drummond. Les propriétaires des Hawks, également, mettent une pression sur le GM d’Atlanta afin de réaliser un move imminent pour donner un semblant d’espoir aux fans et à leur meneur-star, une situation compromettante et rapportée par plusieurs reporters qui affirment que les proprios des deux franchises en l’occurrence ont un sacré poids actuellement dans les discussions de transferts. Du coup, même si le risque est réel pour un emprunt de quelques mois, les dirigeants d’Atlanta ne peuvent plus voir leur équipe se faire défoncer à tour de bras, créant un niveau de frustration trop important pour des jeunes autour desquels il y a une réelle envie de construction sur la durée. Pour remédier à cela, si Drummond n’est pas une superstar créant un déclic en Playoffs, il reste un All-Star respecté et proche de son prime, ce qui donnerait de grands espoirs et encore plus de potentiel au core dirigé par Lloyd Pierce.

Mais alors du coup, il n’y a que Atlanta dans cette affaire ? Non, forcément. Un joueur comme Drummond, à 26 ans et All-Star deux fois sur les quatre dernières saisons, ça attire l’attention. Boston, Dallas, Memphis et Toronto font notamment partie des équipes qu’il faudra surveiller sur les prochains mois, menant à la free agency d’Andre. Toute équipe ayant également du cap space en juillet 2020 sera forcément liée à un moment ou un autre à l’intérieur des Pistons. Mais si cette piste entre Detroit et Atlanta émerge en pole-position, c’est parce que les désirs sont partagés mutuellement et il pourrait y avoir la mise en place d’un deal win-win pour chaque camp. Côté Pistons, l’obtention de contrats expirants (Evan Turner, Chandler Parsons, Allen Crabbe), de picks de Draft (Atlanta possède le sien et celui des Nets sur la Draft 2020) et de potentiels jeunes venant d’Atlanta devrait titiller la curiosité des managers du Michigan. Côté Hawks, le manque d’expérience, de talent, de poids dans le secteur intérieur et de dynamisme dans cette saison morose devrait suffire pour que la piste Drummond reste d’actualité sur les prochains jours. Maintenant, attention, rien d’imminent à venir selon le Woj, donc spéculez, spéculez, avant qu’Andre ne fasse définitivement ses affaires et quitte Detroit.

Andre Drummond n’a connu qu’une seule franchise dans toute sa carrière, les Detroit Pistons. Bientôt agent-libre et avec des envies d’ailleurs, l’intérieur ne laisse de choix à son équipe qui veut éviter de se faire avoir au buzzer. Oui, il y aura très probablement un transfert de Dédé dans les quatre prochaines semaines. Mais est-ce que ce sera forcément à Atlanta ? Pas sûr. Et sait-on ce que les Pistons obtiendront en échange ? Clairement pas. Affaire à suivre de très près. 

1 Comment

1 Comment

  1. killerdescore

    4 janvier 2020 à 12 h 40 min at 12 h 40 min

    Ouais ben c’est pas avec des contrats expirants que vous l’aurez ,faudra bien donner de vrais assets ,des 1st rounds et un jeune joueur
    c’est un minimum pour Drummond

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top