Celtics

Jaylen Brown a fait le boulot face aux Hawks : 24 points et 10 rebonds, va falloir lancer sa promo pour le All-Star Game, non ?

Jaylen Brown

Mais regardez-moi cette tête de All-Star.

Source image : NBA League Pass

Auteur d’un nouveau très bon match pour cette fois écarter les Hawks (109-106), Jaylen Brown évolue à un niveau de All-Star qui nous impose la question suivante : est-ce qu’on ne devrait pas retrouver l’ailier de Boston au match des étoiles cette saison ?

Disons que ce n’était pas la victoire la plus sexy de la saison pour les Celtics. Pas la plus sexy, pas la plus simple, pas la plus emballante. Certes, le finish était assez mémorable, entre le contre de dernière seconde de Daniel Theis sur Trae Young ou l’énorme shoot de Marcus Smart pour faire exploser le TD Garden dans la dernière minute du match. Mais globalement, Boston n’a pas vraiment séduit, en large partie car le début de match était foiré par les hommes de Brad Stevens, mais aussi car les visiteurs rentraient un bon paquet de tirs à distance. Résultat, ce qui devait être une petite branlée sur le papier s’est transformé en match serré, et ce même avec des Hawks qui perdaient John Collins dans la rencontre suite à une blessure au dos. Les Celtics avaient deux raisons pour justifier entre guillemets leur contre-performance, d’abord l’absence de Kemba Walker qui est létal avec le maillot vert cette saison, et ensuite la performance dégueulasse de Jayson Tatum qui, on ne va pas se mentir, a fait secouer un paquet de têtes cette nuit à cause de ses décisions et ses finitions. Tant pis ? Tant pis. Gordon Hayward, Enes Kanter et compagnie ont fait le nécessaire pour recoller au score puis garder le lead jusqu’au buzzer final, l’ultime tentative de Trae Young au quasi-buzzer étant donc contrée par un Theis superbement mobile au finish. Boston, au global, a validé sa 7ème victoire en 8 matchs, le seul revers de ces derniers temps étant la victoire impressionnante des Raptors au TD Garden quelques jours après Noël. Ceci étant dit, si la victoire de cette nuit fût collective, un homme est sorti du lot et a étalé toute sa classe sur le terrain.

Cet homme, c’est Jaylen Brown. Jaylen était absent du dernier match à cause d’un petit pépin de santé, mais avant la rencontre de ce vendredi il avait affirmé à son staff qu’il allait nettement mieux. Joueur de la semaine en titre dans la Conférence Est, Brown refusait de laisser croire à qui que ce soit que cette récompense était un coup de chance, une anomalie, voire pire une blague dans l’immensité de la compétition. Présent au TD Garden, l’ailier savait que cette soirée était notamment dédiée aux fans, et qu’il fallait donc les rassurer. Quand tu sais que Kemba Walker n’est pas là, quand tu sais qu’il faut cartonner pour bien démarrer la nouvelle décennie, il faut savoir sur qui compter. Et comme mentionné plus haut, Jayson Tatum était indisponible puisqu’il reconstruisait la moitié du Massachusetts ce vendredi soir. C’est donc dans ce contexte que Jaylen Brown a montré, encore une fois et très clairement, en quoi il a un statut de potentiel et sérieux All-Star cette saison. L’an passé, on l’avait vu avec Pascal Siakam, qui prenait le relais avec Kyle Lowry quand Kawhi Leonard se reposait. Cette année ? Brown fait encore mieux, individuellement et collectivement parlant. Les Celtics sont à la deuxième place de la Conférence Est, Jaylen explose ses moyennes statistiques avec plus de 20 points, 7 rebonds et 2 passes de moyenne tous les soirs, et l’intéressé cimente son changement d’image en répondant présent dans ce type de match. Contre Atlanta, normalement, pas besoin d’en faire une caisse. Pas avec ce genre de match qu’on va faire tout un dossier de All-Star, non ? Non, c’est sûr. Sauf que perdre face à ces Hawks sans Kemba aurait tout de suite mis Brown dans un sale spot. On aurait pu dire, bah voilà, pas de Walker, pas de vainqueur. Alors que la marque des grands garçons, des joueurs étoilés, c’est quand il faut élever son niveau de jeu et assurer en tant que patron d’équipe, ce que Jaylen a fait cette nuit et plus d’une fois cette saison.

Il est certain qu’on ne retiendra pas cette victoire de janvier avec 24 points et 10 rebonds comme une énorme feuille dans le dossier de Jaylen Brown All-Star en 2020. Sauf que quand Boston était dans le dur, c’est lui qui a mis sa team dans le bon sens. Quand les Celtics avaient besoin de gros tirs et d’énergie, c’est lui qui a répondu présent. Oui, Jaylen Brown évolue à un niveau de joueur étoilé cette saison, il sera difficile de ne pas l’envoyer à Chicago en février prochain. 

1 Comment

1 Comment

  1. Garnettforever

    4 janvier 2020 à 14 h 25 min at 14 h 25 min

    Analyse frappée au coin du bon sens. Ce match contre Atlanta (départ foiré dans les grandes largeurs, shooteurs à 3pts d’Atlanta en état de grâce, KW absent, Taytum retombé dans ses travers) a senti le roussi du début à la fin (merci M. Theis !). Mais quand rien ne sourit, un homme surnage : J. Brown y compris dans son point faible des lancers-francs. Bien aidé par G. Hayward qui ne gâche pas grand chose, cela a suffi pour ne pas perdre un match qui ne devait pas être perdu. Il appartient aux équipes de tête de ne pas perdre ce genre de match, merci Jaylen, All Star sans discussion, à mon avis.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top