News NBA

NBA Awards 2019, le tableau récap : tous les trophées de la saison… avec deux mois de retard

2019 était leur année !

Source image : Twitter @NBA

It’s a wrap ! La troisième édition des NBA Awards est terminée, mettant officiellement un terme à cette saison 2018-19. Le timing n’était pas idéal, le format fait encore débat, mais c’est bien l’heure de faire un petit récapitulatif de la soirée qui s’est déroulée au Barker Hangar de Santa Monica et des grands gagnants récompensés.

Le premier constat qui s’impose à la vue des résultats, c’est évidemment la prise de pouvoir des internationaux dans un sport historiquement dominé par les Américains. Ces derniers ont quand même eu leur part du gâteau mais ce n’est rien comparé à la Team World qui montre les muscles quelques jours après le premier sacre d’une équipe étrangère en NBA, les Toronto Raptors. Le début d’une nouvelle ère en NBA ? Peut-être. Toujours est-il que parmi les autres enseignements de cette soirée, on peut également citer la hype des Bucks qui raflent trois trophées dont le plus important cette saison. Le départ de LeBron James à l’Ouest a fait de la place de l’autre côté du pays et les Daims en ont profité pour construire un joli petit royaume même si cela ne s’est pas concrétisé pendant les Playoffs. Enfin, impossible de ne pas conclure avec un petit mot sur notre porte-drapeau qui a réalisé le doublé en remportant son deuxième trophée de DPOY consécutif. C’est la troisième fois qu’un Frenchie soulève cette statuette après Joakim Noah en 2014, l’occasion de dire cocorico encore une fois.

# Most Valuable Player : Giannis Antetokounmpo (Milwaukee Bucks)

# Rookie of the Year : Luka Doncic (Dallas Mavericks)

# Most Improved Player : Pascal Siakam (Toronto Raptors)

# Defensive Player of the Year : Rudy Gobert (Utah Jazz)

# Sixth Man Award : Lou Williams (Los Angeles Clippers)

# Coach of the Year : Mike Budenholzer (Milwaukee Bucks)


# Basketball Executive of the Year : Jon Horst (Milwaukee Bucks)

# Teammate of the Year : Mike Conley (Memphis Grizzlies)

# Sportsmanship Award : Mike Conley (Memphis Grizzlies)

# NBA Cares Community Assist Award : Bradley Beal (Washington Wizards)

# Moment of the Year : 50 points de Derrick Rose contre le Jazz (Minnesota Timberwolves)

# Lifetime Achievement Award : Larry Bird et Magic Johnson

# Sager Strong Award : Robin Roberts

# Hustle Award : Marcus Smart (Boston Celtics)

C’est tout pour cette saison. On ne peut que regretter le timing de ces trophées qui tombent comme un cheveu sur la soupe, plus de deux mois après la fin de la régulière. Si vous voulez quand même réagir, rendez-vous dans la zone des commentaires. Au moins vous ne pourrez pas dire que vous n’avez pas eu le temps de bosser vos arguments.

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top