News NBA

Magic Johnson et Larry Bird reçoivent le Lifetime Achievement Award : une rivalité mythique à qui la NBA doit beaucoup

Au milieu de tous les Awards distribués à Santa Monica la nuit dernière, il fallait aussi rendre hommage à deux hommes sans qui la NBA n’en serait sûrement pas là aujourd’hui. Pour l’ensemble de leur œuvre, la Grande Ligue a décidé de décerner le Lifetime Achievement Award à Magic Johnson et Larry Bird.

Huit bagues, six trophées de MVP, 24 invitations au All-Star Game ou encore cinq MVP des Finales nous contemplent. Les deux Hall of Famers ont raflé tout ce qu’ils pouvaient dans les années 80. Mais au-delà de toutes ces récompenses individuelles et collectives, c’est surtout pour leur impact en termes d’image que l’Association leur sera toujours redevable. Alors que la NBA est en perte de vitesse à l’époque, les deux rookies qui venaient de s’affronter en finale du tournoi NCAA vont relancer l’intérêt du public pour la ligue professionnelle par-delà les frontières du pays de l’Oncle Sam. Larry est élu Rookie of the Year tandis que Magic reçoit le trophée Bill Russell après avoir joué meneur lors des Finales face aux Sixers. C’est le début de l’une des rivalités les plus marquantes de notre sport, celle que l’on aime se remémorer en long et en large et que personne n’a oublié, même ceux qui n’étaient pas nés à l’époque. Car c’est bien de ce genre de puissance que l’on parle là. Un duo intergénérationnel que tout oppose et qui va personnifier la NBA tout en rassemblant les fans autour de valeurs aussi fortes que la tolérance, l’amitié et le travail. Si la ligue aux trois lettres en est là aujourd’hui, c’est en partie parce que ces deux hommes se sont croisés durant toutes ces années sur ses parquets lustrés, de 1979 à 1991, puis après en tant que coach ou dirigeant. Une rivalité historique et des CV longs comme les bras de Giannis Antetokounmpo qu’il fallait bien récompenser un jour.

Quarante ans se sont écoulés depuis leur premier duel en NBA, un anniversaire symbolique qui nous aide à réaliser tout le chemin parcouru depuis. Alors même si Larry Legend et Magic Johnson n’ont pas besoin de ça pour parler d’une carrière accomplie, eux qui ont déjà tout gagné, ce Lifetime Achievement Award est une belle manière de les distinguer des autres légendes à avoir marqué la Ligue de leur empreinte. Il y a des dizaines de Hall of Famers mais il n’y a que deux noms inscrits au palmarès de ce nouveau trophée et pas des moindres puisqu’il s’agit de Bill Russell (2017) et d’Oscar Robertson (2018). En termes d’accomplissement, ça va quand même être difficile de faire mieux et on ne peut s’empêcher de sourire en voyant ces deux-là réunis à nouveau. Les costumes sont plus larges, les gestes un peu moins vifs, mais les sourires sont toujours aussi brillants et leur joie de se retrouver est restée intacte. On leur souhaite juste de ne jamais bosser ensemble à la tête d’une franchise car ça risquerait de faire des étincelles.

Le duo est mythique, iconique, légendaire (complétez la liste) et méritait amplement un tonnerre d’applaudissement de la NBA dans son ensemble. De KAJ à Isiah Thomas en passant par Giannis Antetokounmpo et Luka Doncic, tout le monde s’est incliné devant deux grands messieurs du basketball au Barker Hangar la nuit dernière. Une nouvelle preuve que Larry et Magic sont inséparables et qu’ils traverseront les époques tous les deux. Allez, trophée.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top