Playoffs NBA

Preview de la Finale NBA, Toronto Raptors – Golden State Warriors : c’est inédit, c’est excitant, et ça commence maintenant

Raptors Warriors

LA HYPE, LA HYPE, LA HYPE.

Source image : Twitter - @NBAFRANCE

On y est. Après 98 matchs pour les Warriors et 100 pour les Raptors, nous voici enfin arrivés à destination pour un choc aussi inédit que passionnant. D’un côté des Warriors qui veulent rentrer dans l’histoire en validant un three-peat, et de l’autre une franchise de Toronto toute jeune et qui franchit un step de plus dans sa courte histoire en rejoignant pour la première fois les Finales NBA. L’avantage du terrain est canadien, l’avantage psychologique nous vient plutôt de Californie, mais un certain Kawhi Leonard semble avoir les skills disponibles pour contrecarrer les plans de Steve Kerr, avec ou sans retour de KD pour Golden State. Allez, on vous explique tout ça, envoyez la preview.

Cette régulière, ça a donné quoi ?

Raptors :

  • 58 victoires et 24 défaites, deuxièmes à l’Est
  • 32-9 à domicile / 26-15 à l’extérieur

Warriors :

  • 57 victoires et 25 défaites, premiers à l’Ouest
  • 30-11 à domicile / 27-14 à l’extérieur

Les rosters

Toronto Raptors :

  • Meneurs : Kyle Lowry, Fred VanVleet et Jeremy Lin
  • Arrières : Danny Green, Norman Powell, Patrick McCaw et Jodie Meeks
  • Ailiers : Kawhi Leonard, O.G. Anunoby et Malcolm Miller
  • Ailiers-forts : Pascal Siakam, Chris Boucher et Eric Moreland
  • Pivots : Marc Gasol et Serge Ibaka

Golden State Warriors :

  • Meneurs : Stephen Curry, Shaun Livingston et Quinn Cook
  • Arrières : Klay Thompson, Damion Lee et Jacob Evans
  • Ailiers : Kevin Durant, Andre Iguodala et Alfonzo McKinnie
  • Ailiers-forts : Draymond Green, Jonas Jerebko et Kevon Looney
  • Pivots : Andrew Bogut, Damian Jones et Jordan Bell

Toutes les match-ups étudiées par nos soins

Les confrontations cette saison

La question de la mort qui tue : la présence ou non de Kevin Durant est-elle le vrai facteur X de cette finale ?

La question est revenue comme un serpent de mer depuis la blessure de KD, survenue lors du Game 4 face aux Rockets. Depuis ? Six matchs, six victoires, et l’impression de retrouver les Warriors 2016, ceux qui claquaient un 73-9 et l’un des plus beaux baskets jamais vus dans l’histoire. Une défaite au bout face à un légendaire LeBron peut-être, mais une équipe terrifiante, que l’on a donc retrouvé depuis deux semaines face à Houston puis Portland. L’absence de Kevin Durant aurait-elle désinhibé ces Warriors version 2019 ? Probablement, en tout cas tout le monde se trouve les yeux fermés et Draymond Gren notamment a retrouvé son rôle de point foward tellement central, le tout en jouant probablement le meilleur basket de sa vie. Stephen Curry a également retrouvé ce rôle de leader incontsté en attaque, tout comme – à un dégré moindre – Klay Thompson. Autour du trio magique le collectif est sublimé et les Iguodala, Livingston, Looney et autres Jordan Bell voient la vie en rose. Que penser alors d’un éventuel retour de Durant… durant cette série ? Et d’abord : les Dubs sont-ils meilleurs sans lui ? Réponse : non, ils sont bons mais d’une autre manière. Difficile ainsi de penser que l’attaquant le plus racé de la ligue depuis dix ans représente un  danger pour une équipe, notamment quand il tournait encore à 34 points par match au premier tour, notamment quand il en a collé cette saison 51 aux Raptors, notamment quand il s’est torché avec le trophée de MVP des Finales ces deux dernières saisons. Draymond Green l’a dit, penser que cette équipe est « meilleure sans KD » est une belle connerie, car aucune équipe au monde ne peut être meilleure sans… le peut-être meilleur joueur du monde. Les problèmes pour Toronto seront différents, le danger pour les Dubs sera évidemment de réussir de nouveau à partager les cartouches, mais entre un Curry à 30 et un Durant à 30 ou un Curry à 15 et un Durant à 45, difficile de voir la différence…

Le programme de la série

  • Game 1 : 31 mai @ Toronto, 3h
  • Game 2 : 3 juin @ Toronto, 2h
  • Game 3 : 6 juin @ Oakland, 3h
  • Game 4 : 8 juin @ Oakland, 3h
  • Game 5 éventuel : 11 juin @ Toronto, 3h
  • Game 6 éventuel : 14 juin @ Oakland, 3h
  • Game 7 éventuel : 17 juin @ Toronto, 2h

L’apéro TrashTalk

Juste ici !

Les pronos de la rédaction

Juste ici !

Voilà pour la preview globale de cette inédite Finale NBA. Début des hostilités cette nuit à 3h du mat’, pour se faire une première idée de ce que l’on pourrait vivre dans les prochains jours. Est-ce qu’on tremble d’impatience ? A votre avis.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top