Warriors

Preview Warriors – Blazers, Game 1 : l’affiche n’est pas complète, mais on va quand même se marrer

kevin durant

Kevin Durant ne sera pas en tenue cette nuit.

Source image : NBA League Pass

On y est. Les Finales de Conférence commencent cette nuit à l’Ouest, avec le Game 1 entre les Warriors et les Blazers. Il y a des absents des deux côtés, et des stratégies à adapter pour les deux coachs. Qui va prendre l’ascendant ?

D’un côté, il va manquer Kevin Durant. De l’autre, Rodney Hood pourrait ne pas être en tenue, en plus bien sûr de Jusuf Nurkic. Voilà la première donnée à prendre en compte dans cette série entre Golden State et Portland. Pour les Warriors, l’absence de KD n’a pas eu de trop grosses conséquences jusqu’ici. Blessé dans le Game 5 de la demi-finale face aux Rockets, finalement remporté par son équipe, le Snake a ensuite vu ses coéquipiers clore la série sans lui, dès le Game 6. Malgré tout, il reste le meilleur joueur de l’équipe depuis le début de la postseason, et son forfait, au moins pour le Game 1, est forcément préjudiciable. Même constat pour les Blazers avec Rodney Hood. L’ancien des Cavs apportait énormément en sortie de banc, avec 16,2 points de moyenne à 60% au tir sur les six premiers matchs de la série face aux Nuggets. Le genre de facteur X dont Terry Stotts aurait bien aimé bénéficier face à l’équipe de Steve Kerr. Le forfait de Hood n’est pas encore entériné, mais il ne sera sans doute pas à 100% de ses capacités. En son absence, le banc de Portland devra être capable de rééditer sa performance du Game 7. On pense notamment à Zach Collins et Evan Turner, décisif pour éliminer Denver, mais aussi à Seth Curry. Très décevant en demi-finale, le sniper voudra mieux faire face à son frangin, qui aura également à cœur de prouver qu’il peut être décisif en Playoffs, après des débuts moyens.

Ce sera d’ailleurs l’une des clés du match pour les Warriors. En l’absence de Durant, c’est bien Steph Curry qui sera l’option offensive privilégiée par Steve Kerr. Un rôle qu’il a parfaitement assumé dans la deuxième mi-temps du Game 6 face aux Rockets, avec 33 points inscrits. Mais le Chef est maladroit depuis le début des Playoffs, avec un 44% au tir dont 37,1% du parking. Des pourcentages qui, sur un autre joueur, apparaîtraient comme corrects, semblent bien loin des standards du MVP unanime. À ses côtés, Klay Thompson doit continuer sa montée en puissance, lui qui sera sans doute chargé de s’occuper du cas Damian Lillard. Pour Steve Kerr, ça peut-être une option tactique intéressante : « cacher » Curry en défense, pourquoi pas en le mettant sur Mo Harkless, pendant que Thompson et Iguodala s’occupent de Lillard et McCollum. L’ailier des Blazers n’est pas un danger de loin, et son jeu offensif reste assez limité. S’il venait à tenter de profiter de son avantage de taille, l’intelligence défensive de Draymond Green ou d’Andrew Bogut, s’il est aligné d’entrée, serait alors précieuse pour venir en aide au Baby Face Assassin. Donnée à surveiller.

La première manche de ces Finales de Conférence Ouest est prévue pour 3 heures du matin. Les Warriors ont l’avantage sur le papier, mais attention à ne pas vendre la peau des Blazers avant de les avoir abattus. Portland n’a rien à perdre, et voudra profiter de l’absence de Kevin Durant pour surprendre Golden State.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top