Suns

Monty Williams favori pour devenir coach des Suns : on vise au moins les 23 victoires à Phoenix

Monty Williams

« Donc il faudrait que j’aille bronzer à Phoenix un an, gagner 20 matchs et partir ? Hmmm, j’hésite. »

Source image : YouTube

La recherche de coach continue à Phoenix, mais un favori semble émerger. Monty Williams, actuellement assistant à Philadelphie, a les préférences du front office. À lui de choisir s’il veut rejoindre l’Arizona.

C’est un luxe que peu de coachs peuvent se permettre : choisir sa prochaine destination. Mais c’est un luxe que possède Monty Williams. Sondé notamment par les Lakers et les Suns, l’actuel assistant de Brett Brown à Philadelphie à son destin en main. Actuellement favori pour prendre la place d’Igor Kokoskov dans l’Arizona, l’ancien coach de New Orleans n’est pas pressé. Il y a déjà des Playoffs à jouer avec les Sixers, qui ont volé l’avantage du terrain aux Raptors. Ensuite, il y aura un choix à faire. En plus de Los Angeles et Phoenix, des places de coach se sont libérées à Memphis et Cleveland. En cinq saisons en Louisiane, Williams n’a atteint que deux fois les Playoffs, en 2011 lors de sa première saison, puis en 2015 pour sa dernière année. Il affiche un bilan de 173 victoires pour 221 défaites, et un sévère 2-8 en Playoffs, avec une défaite 4-2 face aux Lakers en 2011, puis un sweep infligé par les Warriors en 2015. Mais selon Marc Stein du New York Times, si l’ancien ailier veut le poste à Phoenix, il l’aura.

« Grosse rumeur de NBA ce soir : l’arrivée de Monty Williams comme prochain head coach des Suns est un scénario qui se précise.

Des sources au sein de la Ligue disent que le job aux Suns sera pour Monty Williams s’il le veut… mais Williams, coach demandé, a la rare possibilité d’être difficile sur l’endroit où il veut coacher. »

Ces dernières années, entraîner les Suns n’a pas été de tout repos. Entre résultats sportifs catastrophiques et instabilité du poste, quelques réserves peuvent être émises sur un plan de carrière incluant un passage à Phoenix. La franchise a connu trois coachs différents ces trois dernières années, et a remporté moins de 25 matchs ces quatre dernières saisons. Malgré tout le talent à disposition dans l’Arizona, avec Devin Booker, Deandre Ayton ou encore Josh Jackson, les Playoffs semblent encore très loin pour les Cactus. Et le propriétaire de la franchise, Robert Sarver, n’est pas très patient avec ses coachs. Peut-être que l’arrivée de James Jones au poste de general manager permettra la mise en place d’un projet sur le long terme, qui permettra de convaincre définitivement Monty Williams.

Le futur de Williams semble en tout cas s’écrire loin de Philadelphie. Los Angeles ou Phoenix, telles sont les deux destinations où le nom de Monty est murmuré. Les Suns semblent tenir la corde, mais l’assistant de Brett Brown pourrait faire faux bond et refuser le job dans l’Arizona. Dans ce cas, il resterait possiblement David Vanterpool, l’un des assistants de Terry Stotts aux Blazers.

Source texte : Marc Stein/New York Times

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top