Spurs

Gregg Popovich sera bien de retour la saison prochaine : ouf, on a flippé un instant

Gregg Popovich

« Et là j’ai dit que je négociais avec des équipes qui existent même pas ! »

Source image : NBA League Pass

Énigmatique après l’élimination des Spurs face aux Nuggets au premier tour des Playoffs, Gregg Popovich a quasiment levé le voile sur son futur. Sauf retournement de situation, Pop sera de retour pour une 24ème saison à San Antonio.

Il nous a fait peur, le bougre. Après avoir laissé planer le doute sur son avenir, Gregg Popovich a eu la grâce de ne pas trop jouer avec nos émotions. Oui, l’homme aux 1 245 victoires en NBA va rempiler pour une nouvelle saison avec les Spurs. Peut-être même plus, selon ce que son prochain contrat dictera. Après une saison compliquée, marquée par les départs de Manu Ginobili (retraite) et de Tony Parker (free agency), Coach Pop a mené un groupe largement remanié à la septième place de la Conférence Ouest, malgré une cascade de blessures. Dejounte Murray n’a pas joué de la saison, Lonnie Walker s’est également blessé en présaison et a passé une grosse partie de l’année en G League, et même la révélation des Playoffs, Derrick White, a manqué le premier mois de la régulière. Et là, on parle juste du poste de meneur. Mais les Spurs ont fermé beaucoup de bouches, et ils reviendront l’année prochaine avec Popovich aux commandes, comme il l’a confirmé, à sa manière, à AP, en conférence de presse.

« Je suis actuellement en train de négocier et ça pourrait aussi bien être les Portofino Flyers ou les Positano Pirates [ou les Spurs]. Je pense que c’est un tiers Flyers, un tiers Pirates et un tiers Spurs, donc on verra où je finis. »

Après avoir entendu ça, les fans des Spurs peuvent aller dormir avec un sourire amusé, et un soupir de soulagement. Que serait Pop s’il ne trollait pas un peu les journalistes. Alors en attendant d’en savoir plus sur la durée de son prochain contrat, le légendaire coach des Texans va se concentrer cet été sur Team USA. Nouveau head coach de l’armada la plus terrifiante du basket, Popovich aura pour mission de ramener la Coupe du Monde à la maison, puis de décrocher la médaille d’or l’été prochain à Tokyo. Et à chaque fois, il faudra enchaîner sur le training camp et la régulière des Spurs. Un programme bien chargé pour le technicien de 70 ans, qui se dit investi dans le lancement d’une nouvelle ère à San Antonio. Le Big Three historique est définitivement parti, le règne de Kawhi Leonard a été avorté, et désormais les Spurs sont menés par le duo LaMarcus Aldridge-DeMar DeRozan. Peut-être une période de transition en attendant la prochaine grande star de Fort Alamo.

« C’est le début d’une nouvelle culture pour un nouveau groupe. Donc, on aura un peu plus de connaissances pour la saison prochaine, et ils vont le montrer, je pense. »

Avec le retour de Dejounte Murray, au relais des deux All-Stars que sont DeRozan et Aldridge, les Spurs peuvent espérer progresser encore un peu. Le groupe aura une saison de plus dans les jambes, une ou deux recrues bien senties… et son coach de toujours sera aux manettes. Pour continuer la streak de qualification en Playoffs.

Source texte : AP

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top