Spurs

Cauchemar à San Antonio : fin de saison pour Dejounte Murray, les ligaments croisés déchirés

Dejounte Murray
Source image : YouTube

Si vous pensiez que le karma des Spurs était redevenu positif, c’est raté. Alors que la saison régulière reprend dans une semaine, la franchise de San Antonio a perdu Dejounte Murray pour l’intégralité des 82 prochains matchs…

Dans la famille Timingdemerde, on demande les Spurs. Quand est-ce que les dieux des good vibes vont lâcher les habitants de la cité texane ? Depuis quelques mois, c’est comme un nuage de poisse qui stationne au-dessus de San Antonio, les mauvaises nouvelles s’enchaînant après 20 années de calme et de rayonnement. Pourtant, le groupe dirigé par Gregg Popovich abordait la saison à venir avec optimisme, un effectif profond et des vétérans déterminés retroussant leurs manches pour montrer que les Spurs font encore partie de l’élite. Et au centre de cet enthousiasme ? Dejounte Murray, qui était une des pépites attendues cette saison, et devait remettre San Antonio en haut de la hiérarchie NBA. Malheureusement, le dragster devra vivre un des plus gros cauchemars de tout athlète qui existe : rupture au niveau des ligaments croisés sur le genou gauche, fin de saison pour Murray avant même qu’elle ne commence… C’est en pré-saison, lors du match opposant les Spurs au Rockets ce weekend, que le phénomène s’est gravement blessé. Sur une pénétration de première mi-temps comme il en a réalisé des milliers dans sa vie de basketteur, Dejounte tombe salement et c’est tout un public qui retient sa respiration. Que se passe-t-il ? Que disent les docteurs ? Une fois sorti et après avoir réalisé des examens, la sentence tombe. C’est déjà fini pour l’épisode 2018-19 de Murray, à quelques jours de la reprise.

Pour le joueur, c’est sportivement déprimant, et c’est financièrement une potentielle emmerde à l’avenir. En effet, en démarrant sa troisième saison professionnelle, Dejounte Murray aurait pu cartonner sous les ordres de Coach Pop et ainsi obtenir une fat prolongation dans la franchise texane. Sauf qu’en devant se taper le combo opération + rééducation ? Il faudra rassurer tout le monde lors de sa quatrième année pro, ce qui lui coûtera potentiellement beaucoup d’argent. Il faudra donc surveiller son parcours, lui qu’on retrouvera pile dans un an pour la reprise… de la saison 2019-20. Mais alors en ce qui concerne les Spurs ? Difficile de ne pas se prendre la tête à deux mains et pleurer sous la couette. La saison dernière était semée d’embûches et d’emmerdes, le groupe de cette année devait redonner le sourire aux nombreux fans de San Antonio. Et à une semaine du top départ, tu perds ton meneur titulaire, celui qui devait gérer ton premier rempart défensif, celui sur qui tu mises l’avenir. Est-ce la fin du monde pour l’armée noire et blanche ? Clairement pas. Comme on l’a vu par le passé, Gregg Popovich est rarement aussi fort que dos au mur. Mais avec seulement Patty Mills et Derrick White au poste de meneur, il y aura des soirées cauchemardesques pour le poste 1 global des Spurs. De quoi, limite, repenser au départ de Tony Parker cet été, lui qui avait laissé sa place de titulaire à Dejounte Murray, justement.

C’est le pire timing et une des pires nouvelles que les Spurs auraient pu recevoir en ce début de semaine. La saison 2018-19 se fera intégralement sans Dejounte Murray : s’il y a bien un moment pour montrer la solidité des fondations de la franchise, c’est maintenant.

Source : ESPN

4 Commentaires

4 Comments

  1. AlcestePoquelin

    9 octobre 2018 à 2 h 27 min at 2 h 27 min

    Oh putain… Le bad.

  2. MAGDELEINE

    9 octobre 2018 à 8 h 52 min at 8 h 52 min

    Je crois qu’il s’agit du genou droit…

  3. gimmickgui

    9 octobre 2018 à 9 h 21 min at 9 h 21 min

    TPii, TPiii, reviens !
    Ah bah pourquoi ?
    Parce que San Antonio il a besoin de toi !

    Put… de karma quand même !

  4. Kew83

    9 octobre 2018 à 17 h 56 min at 17 h 56 min

    Je pense que j’aurais encore « préféré » DeRozan que Murray… je suis dégoûté de cette nouvelle !

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top