Mavericks

Mark Cuban pense que Dirk Nowitzki dispute sa dernière saison : ça y est la fin est proche, sortez les Kleenex…

Dirk Nowitzki

Si on parle de one last dance pour la dernière saison de Wade, peut-on parler de one leg dance pour la dernière de Dirk ?

Source image : YouTube

Chaque année en NBA, les fans pleurent le départ de leurs légendes et le fait de les voir quitter le monde professionnel après tant d’années fastes et d’épisodes marquants est un déchirement pour tous. En cette saison 2018-19, c’est notamment Dirk Nowitzki qui devrait quitter le monde merveilleux de la NBA, c’est en tout cas ce que pense le propriétaire de Dallas Mark Cuban.

Alors ça y est. Dirk Nowitzki est probablement à l’orée de sa dernière saison NBA. Arrivé sur la pointe de pieds en 1998 par la Draft, il est sélectionné par les Bucks puis échangé dans la foulée aux Mavs. Il n’y bougera plus pendant plus de 20 ans. Plus de deux décennies sous le même maillot, un record NBA qui n’est pas prêt de tomber à l’avenir étant donnée l’époque actuelle où l’on change de franchise comme de chemise. Dirk a tout donné à Dallas et l’Allemand a trouvé dans cette ville un havre de paix et une seconde famille chez les Mavericks. Il aura tout vécu dans cette franchise texane : sa jeunesse, son évolution, les Playoffs, l’un des plus grands coachs de l’histoire en la personne de Don Nelson, un titre de MVP, un titre NBA, des records mais aussi des déceptions, la défaite, la baisse de régime après 2011, etc. En plus de 20 ans de carrière à Dallas, Nowitzki en a vu passer des choses, mais ce que l’on retiendra avant tout de lui, ce sont ses paniers marqués, ce one-leg légendaire, ce shoot si soyeux, cette bonne humeur infaillible et tout ce qui va avec. C’est pour cela que Dirk Nowitzki n’est pas qu’une simple star qui s’apprête à s’en aller et qu’il est encore plus triste lorsqu’il s’agit de lui car il est un personnage tellement attachant. Malgré son statut chez les Mavs, il n’aura jamais dit un mot plus haut que l’autre. Au fur et à mesure que les années passaient, il sentait qu’il vieillissait et qu’il n’avait plus le même rendement donc il a décidé de baisser son salaire année après année pour laisser son front-office travailler sereinement, comme le grand seigneur qu’il est. Le Wunderkind est un personnage d’un autre temps, qui a acquis le respect de toute la Ligue et pas seulement celui des fans de Dallas. Chaque entrée sur un parquet s’accompagne d’applaudissements et d’ovations en tout genre car les fans sentent bien que le grand blond n’est plus très loin de raccrocher. D’ailleurs, l’un de ses plus proches collaborateurs Mark Cuban a donné récemment des indices sur l’avenir du papy des Mavs et a parlé notamment de « goodbye tour », des indices qui ont été relayés par Yahoo! Sports.

« Nous n’en avons pas vraiment discuté. Il essaie de décider si il va prendre sa retraite ou pas. Mais il peut faire ce qu’il veut, il l’a mérité. Je m’en fous, peu importe ce qu’il veut faire, Dirk peut le faire. […] Dirk aime être un grand enfant et passer du temps avec les enfants ainsi qu’avec ceux qui sont les moins fortunés. Je pense que le fait de représenter les Mavericks dans ce rôle sera bien pour lui »

Il est assez facile de lire dans ces paroles que Dirk n’est vraiment plus très loin de raccrocher définitivement. Ce que l’on sait en tout cas, c’est qu’une fois sa carrière de joueur achevée, il pourra compter sur la franchise pour lui rendre ce qu’il lui a donné avec une place au sein de l’organisation. Cette année, l’Allemand dispute sa première saison en sortie de banc chez les Mavs et compile des stats faméliques avec un temps de jeu ultra-réduit : 4,2 points et 1,8 rebond en seulement 10 minutes de moyenne. D’autant plus qu’il a dû attendre le mois de décembre pour faire ses débuts en 2018-19. Aujourd’hui, on sent bien que le dinosaure de la NBA est clairement sur la fin et qu’il ne pourra plus tenir très longtemps. Néanmoins, l’homme qui a été treize fois All-Star a le soutien de toute la NBA en cette désormais très probable dernière saison puisqu’il pourra traîner sa vieille carcasse au match des étoiles une quatorzième fois avec Dwyane Wade, en reconnaissance de sa carrière monstrueuse et de la notoriété qu’il a acquise tout au long de sa vie de sportif dans la grande Ligue. Le fait de penser que Dirk Nowitzki ne sera plus en NBA d’ici peu est une nouvelle qui fout des frissons rien que d’y penser. À aujourd’hui, la franchise texane a vécu plus de saisons avec Dirk dans le roster que sans. Dans quelques mois, il pourra quitter Dallas la conscience tranquille puisqu’il laisse sa franchise de toujours entre de bonnes mains avec Luka DoncicKristaps Porzingis et pas mal de jeunes joueurs intéressants à développer. Il sera de toutes façons pour toujours et à jamais l’âme, le coeur et le visage de la franchise texane et une légende de la NBA.

Le légendaire numéro 41 des Mavs dispute vraisemblablement, selon le proprio Mark Cuban, sa dernière saison dans la grande Ligue et sous le maillot bleu des Dallas Mavericks. Les hommages devraient affluer de manière encore plus prononcée dans les semaines à venir sur tous les terrains de NBA. Il reste désormais 30 matchs dans la saison de Dallas, profitez donc sans attendre des très probables dernières apparitions de Dirk Nowitzki sur les parquets avant de sortir les Kleenex en avril.

Source texte : Yahoo! Sports

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top