Knicks

Officiel : Kristaps Porzingis part à Dallas, la terre tremble de New York jusqu’en Lettonie

Kristaps Porzingis all-star game

Hey Luka, ça va ?

Source image : YouTube

La soirée a commencé tranquillement avec une info comme quoi Kristaps Porzingis avait discuté avec ses dirigeants et leur avait exprimé sa déception quant à l’incapacité actuelle des Knicks à bâtir un projet permettant d’envisager de gagner dans un futur pas trop lointain. On s’est dit « tiens ça pue le trade ça » mais on n’a même pas eu le temps d’écrire dessus que le Letton était déjà transféré chez les Mavs dans un échange qui implique pas moins de sept joueurs ! Allez, blockbuster.

Car tout s’est enchaîné tellement vite… Vers 21h en France, alors qu’il venait tout juste (à peine plus d’une heure plus tôt) de nous rendre compte du mécontentement de Porzingis vis à vis de sa franchise, le toujours très bien renseigné Adrian Wojnarowski nous balançait un tweet indiquant que l’ami Kristaps « avait laissé les Knicks avec l’impression qu’il préférerait être tradé et que les Knicks devraient entamer des discussions pour l’échanger avant la trade deadline de jeudi. »

Et à partir de là, tout s’est enchaîné à la vitesse de l’éclair. Quinze minutes plus tard, ce même Wojnarowski que les Nets, les Clippers, le Heat, les Spurs,  les Raptors et les Châteauroux TrashTalkers faisaient partie des nombreuses équipes qui allaient proposer un package aux Knicks pour trader Porzingis. Un peu après 21h30, ce bon Adrian parlait de « finalazing a deal » entre les Mavs donc et les Knicks. Mark Cuban était en train de prendre tout le monde de vitesse et la WojBomb n’était pas loin. 21h50 : le trade était rendu officiel. UN BLOCKBUSTER dont Shams Charania nous donnera les détails tout juste avant 22h.

Oui, vous avez bien lu. Les Knicks n’ont pas traîné ! Et les Mavs n’ont pas hésité à faire exploser leur roster. En une heure, ces deux équipes nous ont fait rentrer violemment dans la semaine de la trade deadline. Nous allons bien évidemment prendre le temps d’analyser cet énorme trade sous toutes les coutures mais le premier aspect qui saute aux yeux est que les Knicks ont fait partir leurs deux plus gros salaires garantis sur la saison prochaine (Hardaway et Lee). DeAndre Jordan et Wes Matthews ont des contrats expirant et Dennis Smith Jr est encore dans son deal de rookie. Bref, les dirigeants new yorkais viennent de dégraisser un maximum en vue de la prochaine free agency lors de laquelle ils auront largement de quoi offrir deux salaires maximum à Kevin Durant et DeMarcus Cousins. Ils sont derniers de l’Est et visent le first pick de la Draft à venir.

Côté Mavs, Mark Cuban et ses gars ont choisi de tout péter pour miser sur un Letton de 2m20 au talent certain mais à l’avenir pas si certain tant sa fragilité physique peut représenter un risque pour l’avenir. En revanche, il faut reconnaître que si Porzingis revient au niveau qui était le sien avant de se blesser et qu’il tient le coup physiquement, son association made in Europe avec Luka Doncic – sous le regard bienveillant de Dirk – est quelque chose de plus excitant que (finissez cette phrase comme vous le voulez).

Il y aura aussi un pick de Draft envoyé par les Mavs aux Knicks, à voir lequel et à voir si les Knicks l’utiliseront pour drafter ou pour l’intégrer dans un autre deal. Car il est déjà clair que la semaine à venir pourrait être mouvementée à New York et ailleurs en NBA. Ce trade peut donner des idées à certains GM’s et en déclencher d’autres. Restons donc aux aguets…

16 Commentaires

16 Comments

  1. Alceste Poquelin

    31 janvier 2019 à 23 h 19 min at 23 h 19 min

    Donc Kristaps et Doncic vont être formés par Dirk. La NBA n’est pas prête…

    • Marc Minet

      1 février 2019 à 10 h 12 min at 10 h 12 min

      Le Alceste Poquelin du forum SoFoot ?
      Sinon, le genou de Porzingis est-il prêt ? Parce que là, Dallas prend un gros risque au niveau de la massa salariale avec le contrat du croqueur Hardaway. Lee compensera le départ de Matthews.

      • Alceste Poquelin

        1 février 2019 à 11 h 37 min at 11 h 37 min

        @Marc

        Oui.

        Je sais pas, mais franchement, à la place de Cuban, j’aurais pris le même risque.

  2. HK

    1 février 2019 à 0 h 10 min at 0 h 10 min

    « En revanche, il faut reconnaître que si Porzingis revient au niveau qui était le sien avant de se blesser et qu’il tient le coup physiquement, son association made in Europe avec Luka Doncic – sous le regard bienveillant de Dirk – est quelque chose de pus excitant que (finissez cette phrase comme vous le voulez). »

    Quelle atrocité cette phrase, voire même chute.

    Et puis relisez-vous.

    • Guez25

      1 février 2019 à 8 h 16 min at 8 h 16 min

      Au le jeu des si, les Knicks sont champions chaque année dans les cases commentaires des différents sites spécialisé donc je t invite à faire m doucement avec les si porzingis revient etc…
      Pour l instant le mec a joué 0 match depuis un an, il n a jamais joué une saison complète et n était aussi bon était il un MVP Caliber et demandera le Max cet été…donc un gros risque pour une franchise. Les Knicks ont donc évacué un sacre casse tête et se sont tourné vers la Draft tout simplement.
      Perso 2m21 avec un genou déjà opéré à pas 25 ans je file pas le Max.

    • Alexandre Martin

      1 février 2019 à 9 h 38 min at 9 h 38 min

      Parler d’atrocité de la phrase en posant un « voire même » dans la foulée, c’est gonflé 😉
      Sinon, oui il manque un « l » à « plus », je corrige de suite mais pourquoi tant de haine haha ?

      • Bernard Pivot

        1 février 2019 à 20 h 21 min at 20 h 21 min

        Alors pour le coup on dit bien « voire même »… 😉

        • TOUTANKHAPSLOCK

          2 février 2019 à 2 h 42 min at 2 h 42 min

          La source m’intéresse, mon cher Bernard. Parce que ça a l’air d’être un sujet de discorde chez les grammairiens.

        • LeVerbe

          4 février 2019 à 18 h 18 min at 18 h 18 min

          Non ! Car tu dis deux fois la même chose !
          Soit « voire+ suite de la phrase » soit « même+ suite de la phrase ».
          « Parce que car » ça fait redondant 😉

    • Mugz

      2 février 2019 à 14 h 19 min at 14 h 19 min

      +++ Vous avez des articles plutôt cool, mais là on dirait un truc tapé sur un portable à la bourre dans le bus. On a l’impression que « finissez cette phrase comme vous voulez » a remplacé de justesse un « oh et puis allez tous vous faire signer par les Knicks bande de …. ».

  3. Alceste Poquelin

    1 février 2019 à 2 h 25 min at 2 h 25 min

    @HK

    Pourquoi tant de N ? C’est un L qu’il manque…

  4. Guez25

    1 février 2019 à 7 h 28 min at 7 h 28 min

    Franchement je pense que c est pas si idiot que ça de la part du FO des Knicks. Avec un futur haut choix de draft, ca aurait été quoi le projet ? Porzingis au Max ou ce futur top pick ?
    Imaginez le bordel avec un porzingis qui veut gagner maintenant et un rookie autour de qui faut construire tranquilement.
    La tu récupère une contre partie ps degeux et sophomore et en fonction du tour de draft que tu récupère ça peut être pas mal (si c est dallas cette année c est bingo)

  5. RIP

    1 février 2019 à 8 h 46 min at 8 h 46 min

    Dallas a encombré son CAP avec deux contrats assez lourds expirant en 2020 ou 2021 (Lee, 12m ; et Hardaway, 19m) pour récupérer un joueur qui s’est blessé méchamment au genoux à seulement 23 ans… En échange, ils ont concédé des contrats expirant cet été. Vous ne pensez pas que Dallas aurait plutôt dû maximiser sa marge salariale pour cet été afin d’attirer des stars grâce à un Luca Doncic ROY et en pleine hype? Après, Dallas reste un petit marché donc pour attirer des stars c’est compliqué…

    • Yannick

      1 février 2019 à 23 h 23 min at 23 h 23 min

      D’un autre côté ces contrats à priori toxique peuvent aussi servir de monnaie d’échange dans un trade.
      Par contre il est clair que Dallas ne va pas chasser de gros poisson free agent cet été, alors que ça avait l’air d’être le plan puisqu’il n’y avait que 55M de masse salariale assurée pour la saison prochaine.
      Donc Cuban a du se dire que Pozringis valait sacrément le coup ou qu’il aurait pas les moyens d’attirer un top player cet été.

  6. Dolph Schayes

    1 février 2019 à 11 h 43 min at 11 h 43 min

    4e meilleur marqueur en pt/match de l’histoire des draftés et restés à NY. Derrière Ewing, Frazier, Reed…

  7. LeVerbe

    1 février 2019 à 14 h 12 min at 14 h 12 min

    Dallas ne prend aucun risque. Quand on voit les capacités de Dirk, on se dit que même sans genou, on peut faire une incroyable carrière. Et Kristaps en a encore un sur les deux !

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top