All-Star Weekend

Dwyane Wade et Dirk Nowitzki invités pour le All-Star Game : la cote du dunk de Dirk en contre-attaque n’a jamais été aussi basse

la soupe aux choux

Et celle de D-Wade qui envoie LeBron au alley-oop on en parle ?

Source image : YouTube

Ça valait bien le coup de se provoquer en duel depuis deux mois à chaque divulgation des votes des fans. Mérite, mérite pas, basketix, bolosse, débat, baston. De deux choses l’une, Dwyane Wade ne méritait absolument pas d’être All-Star de par ses prestations cette saison, mais il le méritait absolument au vu de sa fabuleuse carrière. Pour Dirk Nowitzki, mêmeuh chozeuh, alors serrons-nous la main et rendons donc hommage à ces deux monstres sacrés de l’histoire du basket.

C’est la belle histoire du jour, qui met ainsi un terme à tout débat concernant le mérite ou non d’être All-Star. La NBA sait remercier et honorer ses légendes et Adam Silver en a une nouvelle fois offert la preuve, puisque ces messieurs Wade et Nowitzki auront donc la chance de participer au prochain All-Star Game, leur dernier, histoire de sentir l’amour des fans une dernière fois en mode grandeur nature. Dwyane Wade qui avait vu sa popularité toujours intacte grâce aux votes du public, Dirk pour qui les fans ne sont quand même pas aussi aveugles que lui cette saison, mais en tout cas deux hommes qui auront sans doute droit à leur petite vidéo tribute lors de la soirée du 17 février prochain. One last dance versus One last choucroute, et un ajout de deux joueurs qui a vu Adam Silver devoir reconstruire un chouïa la prochaine All-Star Draft, puisque n’oublions pas que LeBron choisira Dwyane Wade LeBron James et Giannis Antetokounmpo auront la lourde tâche de composer leur roster en direct à la téloche.

Les deux capitaine qui devront donc sélectionner cinq joueurs parmi les starters élus par les fans, journalistes et joueurs, ça c’est pour le « first round », puis sept autres parmi les remplaçants, ça c’est le « second round », puis, et c’est l’originalité, choisir entre Tonton Flash et Papy Dirk lors d’un « third round » spécial incontinents. Une belle récompense, la nostalgie qui s »emparera du plus grand nombre au moment où Dwyane lâchera une no look pass pour un alley-oop avec LeBron et les rires lorsque Dirk partira seul en contre-attaque sous les hourras d’une foule en délire, merci messieurs on est assurés de passer au moins cinq bonnes minutes le 17 février.

Un dernier tour sur la piste aux étoiles pour deux joueurs ayant vendu du rêve à des millions de fans. Deux champions NBA, deux MVP des Finales, le seul MVP européen de l’histoire avant que Giannis ne se pointe, deux futurs Hall of Famers les mains dans les poches et les doigts dans le nez même si c’est techniquement impossible de réqliser une telle prouesse, bref un cadeau plus que mérité pour Dirk et Dwyane. Vivement le 17, on sera là et on se lèvera du canapé pour l’occasion.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top