Salaires joueurs Dallas Mavericks

Découvrez les salaires des joueurs des Dallas Mavericks pour la saison 2018-19. Du plus petit joueur payé quelques dollars au grand All-Star ou meilleur joueur qui touche des millions, voici la hiérarchie sur laquelle la banque de Mavs se basera pour les mois à venir.

Petit guide pratique sur le Salary Cap et les Exceptions

Nom 2018-19 2019-20 2020-21 2021-22 2022-23
Tim Hardaway Jr. $19,200,127 $20,025,127 $18,975,000
Courtney Lee $12,253,780 $12,759,670
Zach Randolph (waived) $11,692,308
Dwight Powell $9,631,250 $10,259,375
Luka Doncic $6,560,640 $7,683,360 $8,049,360 $10,174,391 $13,348,801
Kristaps Porzingis $5,697,054 $7,514,414
Dirk Nowitzki $5,000,000
Jose Juan Barea $3,710,850
Justin Jackson $2,807,880 $3,280,920 $5,029,650 $7,031,451
Trey Burke $1,795,015
Dorian Finney-Smith $1,544,951 $1,931,189
Chinanu Onuaku (waived) $1,544,951
Devin Harris $1,512,601
Salah Mejri (waived) $1,512,601
Maxi Kleber $1,378,242 $1,818,486
Jalen Brunson $1,230,000 $1,416,852 $1,663,861 $1,802,057
Ray Spalding (waived) $838,464 $708,426
Ryan Broekhoff $838,464 $1,416,852 $1,952,122
Salah Mejri $512,746
Ding Yanyuhang (waived) $4,737
Total: $89,266,661 $68,814,671 $35,669,993 $19,007,899 $13,348,801

Afin de bien comprendre les salaires et types de contrats distribués, nous vous rappelons que vous pouvez accéder aux définitions des options, en cliquant sur les liens ci-dessous :

___

Comme on peut le voir dans le tableau ci-dessus, le joueur le mieux payé est Tim Hardaway Jr. L’arrière, qui a signé un contrat de 70,9 millions de dollars sur 4 ans en 2017, touche 24,1 millions de dollars cette saison. Il devance Courtney Lee, l’arrière sur qui le management a décidé de dépenser 12,2 millions de dollars cette année.

Quelle est la seule franchise en dessous du Salary Cap cette saison ? Bingo, ce sont les Mavs. Méga flexibilité du côté du Texas, dont la raison principale porte le nom de Kristaps Porzingis. Transféré par les Knicks, il signera probablement un lourd contrat (peut-être max) avec Dallas dès cet été. Il deviendra le plus gros salaire de la franchise, devant ses ex-actuels-futurs coéquipiers THJ et Courtney Lee. Les deux vétérans seront probablement là l’an prochain, afin d’encadrer la jeune et prometteuse équipe drivée par Rick Carlisle. Donnie Nelson a fait le taf, et pourrait continuer sur cette voie, en attirant un gros agent-libre cet été. Il y a la place, le projet est alléchant, il y a tout pour. Les Mavericks devront aussi jeter un œil sur les cas de briscards du roster, comme Juan José Barea et Devin Harris, tout deux en fin de contrat. Kleber et Finney-Smith sont en qualifying offer, de quoi se donner la possibilité de les garder, si ce n’est pas trop cher. Il faudra également observer ce que fera Dwight Powell, qui peut prendre une player option cet été, ou aller tester le marché. Puis, sait-on jamais, une petite place dans le roster et dans le cap pour Dirk Nowitzki pourrait être conservée, en cas de 22ème saison intempestive.

PS : dans le cadre de son contrat rookie, les Mavs auront deux options d’équipe en 2021 et 2022 à 8 et 10 millions de dollars sur Luka Doncic. Mark Cuban s’en frotte les mains ? Oui.

Le plafond de la Luxury Tax est fixé à 123 733 000$ cette année.

Le Salary Cap de la NBA est fixé à 101 869 000$ cette année.

Avec 89,266,661 dollars dépensés contractuellement cette saison, les Mavericks sont bien en-deçà du Salary Cap. La hype s’annonce monstrueuse avec Doncic et Porzingis, et Dallas pourrait même ajouter un troisième larron pour devenir très sérieux. Les voyants sont au vert, les options ouvertes, y a plus qu’à!

Les visiteurs ont tapé :


To Top