Thunder

Shai Gilgeous-Alexander a encore fait des siennes : 35 pions et la victoire à Atlanta, SGA ne faiblit pas

  • Shaï Gilgeous-Alexander 6 décembre 2022
  • Shai Gilgeous-Alexander 6 décembre 2022
  • Shaï Gilgeous-Alexander 6 décembre 2022
  • Shai Gilgeous-Alexander 6 décembre 2022

Shai Gilgeous-Alexander n’est pas un mauvais joueur de basket-ball. Il paraît. Cette nuit, Shaivonte Aician et ses gars se déplaçaient en Georgie pour y retrouver les Hawks, et SGA a été, une fois de plus, étincelant. 

Le Thunder aura bien profité des absences de DeAndre Hunter et John Collins cette nuit, pourtant pas si mal remplacés par leurs homologues rookie (A.J. Griffin) et sophomore (Jalen Johnson). Trae Young était de retour après un bobo à l’épaule… et quelques frictions avec Nate McMillan, mais ne cherchez pas l’homme du match chez les Faucons car ce dernier jouait en bleu hier soir. On ne parle pas d’Ousmane Dieng, enfin on en parle un peu quand même, mais désolé Ous’ car cette nuit, Shai GA était partout. On vous laisse démarrer tranquillement la vidéo pour vous faire un avis : drives foudroyants, friandises distribuées aux copains, vraie présence en défense, tout y était. Résultat ? 35 points, 6 rebonds, et 5 assists. Et tiens, ce spin move + poster sur Onyeka Okongwu qui vaut bien un deuxième visionnage :

Ce sont pourtant bien les Hawks qui menaient à l’entame du dernier quart. Et si les highlights ne montrent aucune action de la dernière période, n’allez pas en déduire ici qu’ SGA a gardé les mains dans les poches en regardant Josh Giddey, Jeremiah Robinson-Earl et Tre Mann assurer le show. Shai Gilgeous-Alexander est allé chercher ses points… sur la ligne, comme un grand, comme face aux Pels il y a quelques jours. Un parfait 15/15 aux lancers sur le match, dont 11 dans le dernier quart, l’éjection de Jarett Culver en prime. Les Hawks ont fini par craquer, défensivement notamment (on ne citera pas de nom commençant par T et finissant par rae Young), et encaissent au final un 37-24 dans le QT4 qui donne la victoire aux hommes de Mark Daigneault.

Shai n’en est évidemment pas à son coup d’essai cette saison. Si le Thunder enregistrait de meilleurs résultats le guard au flow inégalable et inégalé pèserait très sérieusement dans la discussion à trois lettres (et on ne parle pas de MIP) et plus encore ces derniers temps car SGA prend plaisir à foudroyer toutes les équipes qui se dressent sur son passage.

Sept matchs consécutifs à 30 points ou plus, rien que ça. La dernière fois que SGA a établi une marque sous les 30 unités c’était à Memphis… le 18 novembre dernier, soit il y a trois semaines de cela. Après 22 matchs de régulière joués par le combo guard, seuls 5 sont tombés sous cette marque (donc 17 matchs à 30+ points, pour les petits génies). Avec 31,3 points de moyenne, Shai est désormais sur le podium des scoreurs de la ligue, devancé seulement par Luka Doncic (33,4 points) et Giannis Antetokounmpo (31,9 points). Reste à savoir si l’ami SGA pourra tenir ce rythme 58 matchs supplémentaires… et à partir de quand Sam Presti fera kidnapper la star qui ruine son tanking.  

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top