Les Français en NBA

Ousmane Dieng a été très efficace cette nuit : 15 points à 6/8 au tir pour le Français, le Thunder a un nouveau candidat à l’aile

Ousmane Dieng 6 décembre 2022

C’est plus possible les gars ça. Pas avec un futur Hall Of Famer. Pas avec Ousmane.

Source image : NBA League Pass

Oh la bonne nouvelle de la nuit. A peine rentré en jeu en fin de premier quart-temps à Atlanta, le jeune Français Ousmane Dieng avait déjà collé quelque chose comme 8 points, alors comme ça on ne peut même plus aller chercher une Cracotte tranquille.

Les stats maison de ce match entre la jeunesse oklahomienne et les Young Boys d’Atlanta c’est juste ici

Il n’avait pas foulé un parquet de NBA pendant trois semaines. En difficulté avec son tir et parce que le roster du Thunder est aussi expérimental (au sens noble du terme) que… profond, Ousmane avait donc rejoint le Blue d’Oklahoma City, en G League, histoire d’aller envoyer des grands 6/19 sans que personne ne trouve rien à y redire. Grand bien lui en aura finalement pris, car depuis que le natif de Villeneuve-sur-Lot est passé par la case Ligue 2, tout va plutôt pas mal pour lui. Deux matchs en sont la preuve, un premier face aux Spurs (10 points à 5/6 au tir et 7 rebonds) et donc ce match de la nuit passée à Atlanta, lors duquel OD est entré au premier quart avec l’envie de déplumer du faucon.

Présent au rebond, sur les lignes de passes, Ousmane a fait le job en défense et ça a payé en attaque, oh la belle psychologie de comptoir. Les ficelles pleuvent, tant mieux car c’est pour ça qu’il est là, et en y réfléchissant de plus près on se dit que si la progression attendue du Frenchie peut pousser Darius Bazley vers la sortie… on pourrait bien faire péter un jersey floqué Dieng. Plus sérieusement ? Un match référence pour l’ancien pensionnaire du championnat australien, avec 15 points à 6/8 au tir dont 3/4 du parking, et une nouvelle preuve du flair du Thunder après le bon début de saison de Jalen Williams et l’acquisition très maline de l’ancien Sixer Isaiah Joe, encore auteur de trois paniers primés cette nuit.

Shai Gilgeous-Alexander envoie un début de saison de MVP, les gamins se développent en gagnant des matchs, une Licorne attend sagement sur le téco. Imagine les mecs décident d’aller chercher un autre genre de licorne en juin prochain, imagine.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top