Equipes

12 choses à suivre sur la pré-saison NBA 2022 : Rudy Gobert chez les Wolves, les débuts du duo Murray-Young…, sur quoi on clique en premier ?

Rudy Gobert Wolves 28 septembre 2022 pré-saison NBA

Rudy Gobert va effectuer ses débuts officiels avec les Wolves en pré-saison

Source image : YouTube / Wolves

Dans deux jours, le son du ballon orange se fera entendre de nouveau pour notre plus grand plaisir ! Du 30 septembre au 14 octobre, c’est la pré-saison NBA et les joueurs auront l’occasion de préchauffer avant le début de la saison régulière. Quelles sont les choses qui vont principalement nous intéresser sur la prochaine quinzaine ? On vous balance notre liste.

La NBA s’exporte

On dit souvent que la NBA est la meilleure ligue au monde et Adam Silver a profité de la pré-saison pour envoyer quelques équipes aux quatre vents et faire profiter un peu les fans de l’étranger. Alors que les Bucks et les Hawks s’affronteront en effet deux fois à Abu Dhabi, les Wizards et les Warriors feront de même au Japon, avec un Rui Hachimura qui risque de recevoir un accueil de superstar. L’occasion pour la ligue de toujours plus s’internationaliser, d’aller chercher de nouveaux fans et de conquérir de nouveaux marchés. Pour rappel, Paris accueillera un Bulls-Pistons en saison régulière, ça sera le 19 janvier.

Rudy Gobert prêt à danser avec les Wolves

De retour de sélection, Rudy Gobert va retrouver les parquets NBA mais avec une tunique différente. Après neuf saisons au Jazz, Gobzilla a été échangé aux Wolves cet été. La pré-saison sera donc l’occasion de voir les premiers pas de Rudy sous le maillot des Loups mais aussi de jauger son tandem avec Karl-Anthony Towns. Les deux nous teasent une association de barjot depuis le trade, on va enfin pouvoir se faire une idée sur leur complémentarité. Si la mayonnaise prend, Minnesota pourrait bien faire beaucoup, beaucoup de bruit à l’Ouest cette saison.

Dejounte Murray vole au-dessus d’un nid de coucou avec Trae Young

On continue dans la rubrique des transferts récents avec le nouveau meilleur pote de Trae Young. All-Star avec les Spurs l’an passé, Dejounte Murray a vu San Antonio activer le mode tanking et c’est Atlanta qui en a profité pour récupérer le talentueux jeune guard. Associé à Ice Trae sur le backcourt, Murray doit aider les Hawks à franchir un cap. Bon gestionnaire, scoreur, touche à tout, super défenseur, Dejounte apparaît comme un renfort idéal pour les piou-pious, même si sa complémentarité avec Young soulève quelques questions. On met tout le monde d’accord dès la pré-saison ?

Ben Simmons qui rejoue au basket

20 juin 2021, voilà la date de la dernière apparition de Ben Simmons sur un parquet NBA. Depuis ? Un gros drama avec les Sixers sur fond de problèmes mentaux, un trade vers Brooklyn contre James Harden et de nouveaux pépins physiques qui n’arrangent pas un carnet de santé déjà bien rempli. Normalement, le meneur/ailier-fort sera en tenue pour le camp d’entraînement de Brooklyn et il devrait faire ses premiers pas sous son nouvel uniforme durant la pré-saison. Début des hostilités le 3 octobre avec un match contre… les Sixers. Balancez le sel !

Kawhi Leonard is back

Lui aussi n’a pas vu un parquet depuis les Playoffs 2021 et Kawhi Leonard a des fourmis dans les jambes à l’idée de rejoindre ses coéquipiers. Malgré un effectif amputé de ses deux leaders l’an dernier (Paul George a été longtemps blessé), les Clippers n’ont pas baissé les bras et ils sont passés à un match d’aller chercher les Playoffs. Le Klaw est désormais de retour et ses dirigeants lui ont offert un effectif bien clinquant pour viser loin. On parle quand même d’un mec qui était peut-être dans les cinq meilleurs joueurs NBA avant sa blessure. Au micro, on n’attendra sans doute pas plus de trois mots (classique) mais sur le terrain ça va envoyer du lourd.

Les premiers pas des Rookies face aux joueurs NBA

Paolo Banchero, Jabari Smith, Jaden Ivey, Keegan Murray, Bennedict Mathurin, sans oublier notre Ousmane Dieng national, la pré-saison sera l’occasion pour les rookies de faire leurs premiers pas contre des vrais joueurs NBA. La Summer League c’est bien gentil mais la jeune garde de la Draft 2022 va désormais pouvoir se tester contre la crème de la crème. Évidemment, les temps de jeu des uns et des autres seront fortement limités mais croiser un Kevin Durant ou un LeBron James pendant 10 minutes suffit pour se faire une idée de ce qui vous attend pour l’année à venir.

Donovan Mitchell, Darius Garland et les Cavs prêts à mettre le feu

Il s’imaginait déjà parader au Garden et c’est à Cleveland qu’a finalement débarqué Donovan Mitchell. L’araignée va désormais tisser sa toile autour de Darius Garland pour ce qui s’annonce comme un des backcourts les plus explosifs de la Ligue. Prolongé au max cet été, le meneur des Cavs s’est trouvé un excellent acolyte pour animer une attaque qui dépendait un peu trop de ses exploits. Voilà un duo qui promet un joli feu d’artifice tous les soirs (malheureusement pas en défense). Cleveland s’est saigné pour faire venir Spida cet été afin de retrouver les premiers rôles à l’Est. C’est l’heure de prouver que ce groupe a tout pour y arriver.

Jamal Murray et Michael Porter Jr. de retour, le Big 3 de Denver au complet

À quand remonte la dernière apparition du trio Jokic-Murray-Porter Jr. sur une feuille de match pour Denver ? On vous laisse dix secondes. Le 12 avril 2021 ! Blessé gravement au genou, le meneur a vu l’ailier le rejoindre à l’infirmerie en tout début de saison suivante à cause de ses problèmes de dos, laissant Nikola Jokic se débrouiller tout seul pour sauver les ambitions de la franchise. Si le Joker a fait le plein de récompenses individuelles depuis (double MVP en titre), ses Nuggets n’ont jamais fait long feu en Playoffs. Le retour du Big 3 local peut-il rendre à Denver ses rêves de titre ? On rappelle que les joueurs du Colorado restaient sur une Finale de Conférence avant l’avalanche de pépins.

Russell Westbrook et Pat Beverley, copains ou pas ?

Le cirque fera-t-il son retour cette saison à Los Angeles ? Patrick Beverley et Dennis Schröder sont arrivés pour remplacer Russell Westbrook à la mène. Problème : Brodie est toujours chez les Lakers et à l’heure actuelle, on ignore encore qui débutera au poste 1 à L.A. L’occasion de voir une concurrence “saine” voir le jour à Los Angeles entre deux joueurs qui ne sont probablement pas partis en vacances ensemble cet été. Pat et Russ ont beau dire que tout va bien, on attend de voir ce qu’il en sera dans quelques semaines, lorsque les premiers accros vont pointer le bout de leur nez.

Zion Williamson prêt à reprendre son envol avec les Pelicans

La dernière fois qu’on a vu Zion Williamson sur un terrain de NBA ? C’était le 4 mai 2021. Disons qu’à l’époque, Terry Tarpey était inconnu au bataillon. Blessé pour l’intégralité de la saison 2021-22, le phénomène de New Orleans revient sur les parquets et va donc devoir s’intégrer dans un groupe qui a réalisé un parcours saisissant l’année dernière. En plus d’avoir signé un juteux contrat cet été (193 millions de dollars sur 5 ans), Zion va devoir montrer qu’il est tout simplement capable de jouer toute la pré-saison sans créer d’inquiétudes. Si c’est le cas ? Il retrouvera le chemin des All-Stars. Et si c’est le cas ? Attention aux Pelicans !

Un Jazz new look

Si vous aimez le BTP et les grosses explosions alors vous avez dû beaucoup apprécier le scénario estival à Utah. Prête à tout reprendre de zéro, la franchise débute sa pré-saison avec un effectif (très) large et pas mal de questions. Qui prendra le lead dans ce groupe ? Va-t-on voir les versions FIBA de Lauri Markkanen et Simone Fontecchio ? Collin Sexton peut-il redevenir celui qu’il était avant sa grave blessure ? Bref, victoire ou pas c’est pas l’important mais on se demande bien à quoi ressemblera le nouveau visage des mormons.

Bradley Beal et Kristaps Porzingis prêts à ensorceler Washington ?

Les Wizards avaient voulu envoyer un message rassurant à Bradley Beal concernant la compétitivité de la franchise en récupérant Kristaps Porzingis à la deadline mais depuis, les deux All-Stars n’ont toujours pas pu partager la gonfle sur le parquet. Beal s’est blessé au poignet fin janvier, Porzingis a attendu mars pour tester le maillot étoilé. Les deux garçons seront attendus cette saison, Bealou pour justifier son nouveau contrat XXL (251 millions sur cinq ans !), Porzi pour prouver qu’il peut boucler une saison entière sans passer voir le toubib chaque semaine. On croit aux Playoffs ou pas à D.C. ?

Une grosse pré-saison nous attend, on vous a filé nos bonnes raisons de mater tout ça, on vous laisse nous filer les vôtres dans les commentaires et on file acheter un peu de café car les nuits courtes se rapprochent à grand pas. Plus que deux jours ! 

2 Commentaires

2 Comments

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top