Lakers

Humoriste, Pat Beverley pose les bases pour ses retrouvailles avec Russell Westbrook : “J’ai toujours voulu jouer avec lui”

N’en fais pas trop quand même Patoche.

Source image : YouTube

Pendant tellement d’années, Russell Westbrook et Pat Beverley ne pouvaient pas s’encadrer. Désormais ils sont coéquipiers. Alors forcément, on a hâte de voir ce que les deux zigotos vont nous proposer ensemble sous le maillot des Lakers. Pour l’instant tout semble aller pour le mieux dans le meilleur des mondes. Mais les belles déclas du mois de septembre seront-elles toujours d’actualité dans quelques semaines ou quelques mois ?

Pat Beverley est déjà dans une forme olympique. Déclarant pas plus tard qu’hier que “LeBron et Davis allaient jouer avec lui” et non l’inverse parce qu’il a participé aux Playoffs 2022 contrairement aux Lakers (sacré Patoche), Pat Bev fait désormais tout ce qui est en son pouvoir pour faciliter sa relation historiquement très tendue avec Russell Westbrook. On connaît le passif entre les deux, on sait à quel point leur rivalité est montée dans les tours depuis l’épisode de la blessure de Brodie lors des Playoffs 2013, et certains disaient même que l’arrivée récente de Beverley à Los Angeles allait pousser Westbrook vers la sortie après la saison cata de l’an passé. Les retrouvailles entre Pat et Russ étaient ainsi accompagnées d’un gros pictogramme “Risque d’explosion” mais comme le veut la tradition du mois de septembre, saison des beaux discours, on laisse de côté toute négativité pour poser les meilleures bases en vue de la saison à venir. L’occasion pour Beverley d’envoyer des mots doux à son nouveau coéquipier, présent lors de la conférence de presse d’intronisation de l’ancien joueur de Minnesota (via ESPN).

“Je suis hyper excité. On m’a posé la question il y a deux ou trois ans concernant le joueur avec qui j’ai toujours voulu jouer, et ma première réponse était Westbrook.

Un coéquipier avec cet esprit de compétition, ce feu intérieur, cette envie, ce côté méchant, je n’en ai jamais eu. Donc je suis très excité à l’idée de voir où ça va nous mener. Bien évidemment, comme dans chaque relation ou chaque mariage, il y aura des discussions difficiles. C’est obligatoire si on veut gagner, mais je suis excité par rapport à ces discussions, par rapport aux entraînements. Je suis juste excité de pouvoir jouer avec quelqu’un comme ça.”

N’en fais pas trop non plus Patoche, ça va se voir. Bon allez arrêtons d’être mauvaise langue et admettons que ces propos respirent la plus grande sincérité. Quelque part, oui, sans doute que Beverley admire le côté bulldog de Russ auquel il parvient évidemment à s’identifier. C’est spécifiquement ce mindset très similaire qui a provoqué autant d’étincelles entre les deux lorsque leurs routes se croisaient. Les confrontations front contre front, les déclarations incendiaires par médias interposés, les différentes altercations… tout ça vient de cette volonté de ne jamais baisser les yeux face à l’autre. Mais la question qu’on se pose maintenant, c’est de savoir si deux têtes brûlées comme Patoche et Russ peuvent véritablement cohabiter dans la même équipe, autant dans le vestiaire que sur le parquet. En tout cas, pour Beverley, il n’y a absolument aucun doute à ce niveau-là.

“Mon fit avec Westbrook ? Il est parfait. Je shoote beaucoup depuis le corner droit. Il poste depuis l’aile gauche en sortie de temps-mort, il aime bien le faire aussi depuis l’aile droite, je shoote à 50% à 3-points du corner gauche, donc ça marche.”

On demande à voir mais en tout cas, le nouveau coach des Lakers Darvin Ham n’exclut pas d’aligner les deux joueurs sur le backcourt des Lakers “s’ils défendent”. On n’a pas trop de doute concernant Pat Bev, reste à voir si Russ est vraiment capable de mettre la défense tout en haut de sa liste des priorités. Quelque chose nous dit qu’il n’a pas vraiment le choix…

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top