News NBA

Iliana Rupert championne WNBA avec les Las Vegas Aces : une troisième Française sur le toit de l’Amérique

Iliana Rupert Las Vegas Aces WNBA championnes 19 septembre 2022

Il y a eu Sabrina Palie en 2006 et Sandrine Gruda en 2016. Il y a désormais Iliana Rupert en 2022.

Source image : @WNBA

Cocorico ! Iliana Rupert est devenue la troisième joueuse française de l’histoire à remporter le trophée WNBA avec le succès des Las Vegas Aces cette nuit. La franchise dirigée par Becky Hammon réalise le Grand Chelem après avoir dominé la saison régulière et remporté la Commissioner’s Cup en cours de saison. Dans ces cas-là, il n’y a rien d’autre à faire que s’incliner.

Il y a des saisons comme ça où on est intouchable. Championne de France et vainqueur de l’EuroCup avec Bourges en 2022, Iliana Rupert vient d’ajouter une sacrée ligne à son palmarès à Uncasville hier soir. La rookie des Aces vient encore de gagner de nombreux points d’expérience avec cette victoire de Las Vegas face à Connecticut lors des WNBA Finals. Utilisée avec parcimonie par son entraîneuse durant la saison, Ili a tourné à 3,8 points et 2,3 rebonds en 13 minutes de moyenne en saison régulière avec une pointe à 13 points face au Liberty de sa copine Marine Johannès. Elle a ensuite participé à ses premiers Playoffs WNBA au sein de l’équipe à battre. Restée sur le banc dans le Game 4 des Finales cette nuit (78-71), elle a tout de même participé à sept rencontres de postseason aux côtés de la MVP et DPOY de la saison, A’ja Wilson, de Kelsey Plum ou encore de Chelsea Gray. La fille de Thierry Rupert devient ainsi la troisième Frenchie de l’histoire à remporter une bague en WNBA après Sabrina Palie avec le Shock de Detroit en 2006 et Sandrine Gruda avec les Sparks de Los Angeles en 2016. La fête sera de courte durée pour l’intérieure de 21 ans qui doit rapidement rejoindre l’Équipe de France en Australie pour disputer la Coupe du Monde. Ici, on ne dirait pas non à ce que la folle moisson de trophées d’Iliana se poursuive encore un peu.

L’autre story marquante de ce titre des Aces, c’est Becky Hammon. L’ancienne assistante de Gregg Popovich chez les Spurs a fini le jeu en l’espace de quelques mois à peine. Pour sa première saison dans le rôle de head coach, la légende des San Antonio Stars a déjà tout remporté en 2022. Meilleur bilan de la saison régulière (26-10) avec la meilleure attaque de la Ligue (90,4 points par match), vainqueur de la Commissioner’s Cup, entraîneuse victorieuse du All-Star Game 2022, Coach of the Year et maintenant donc championne WNBA. Il faut nous le dire si tu t’ennuies, Becky ! La concurrence n’était absolument pas préparée pour ce raz-de-marée qui a permis aux Aces de remporter le premier titre de l’histoire de son histoire – après une finale perdue lorsque la franchise évoluait à San Antonio et que Becky Hammon était encore joueuse, en 2008. Il était grand temps que la disciple de Pop prenne son envol.

À 21 ans à peine, Iliana Rupert est déjà en train de s’installer comme l’un des visages du basket féminin en France. Pourvu que cette phrase devienne encore plus légitime après la Coupe du Monde en Australie. Pour ce qui est de la WNBA, le but sera de revenir remporter un second titre avec un rôle plus important.

1 Comment

1 Comment

  1. Benoît

    19 septembre 2022 à 16 h 32 min at 16 h 32 min

    Becky HAMMON c’est la classe quand-même 😉
    Bravo Iliana et vivement ton retour en WNBA !

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top