Warriors

Propriétaire des Warriors, Joe Lacob a un modèle qu’il veut dupliquer : Jerry Buss et les Lakers, 16 finales NBA en 33 ans

Joe Lacob Warriors 16 juillet 2022

Joe Lacob se verrait bien enfiler la casquette du champion de nombreuses fois dans le futur.

Source image : ESPN

De retour sur le toit du monde, les Warriors font le bonheur de leur propriétaire, Joe Lacob. Ravi d’avoir remporté quatre titres sur les huit dernières saisons, le boss des Dubs rêve en grand pour le futur. 

Si vous cherchez un homme heureux en NBA, on vous recommande la direction de San Francisco. Entre le titre de champion des Warriors et les revenus de la franchise qui explosent, Joe Lacob est sur son nuage. Avec le Big 3 Curry – Thompson – Green qui a encore de belles années devant lui, l’explosion d’Andrew Wiggins, une jeunesse qui a les crocs derrière (Jordan Poole, Kevon Looney, James Wiseman, Jonathan Kuminga, Moses Moody), l’avenir s’annonce doré pour Golden State. De quoi donner encore plus d’ambition à Joe Lacob pour la suite des opérations. Invité du podcast Point Forward, coanimé par Andre Iguodala et Evan Turner, le propriétaire des Warriors est ravi des accomplissements de son équipe mais il ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Un seul mot-d’ordre pour la suite : gagner, encore et toujours.

« Je ne pense qu’à une chose pour le reste de ma vie, c’est gagner des titres… Je suis un maniaque, c’est la seule chose qui m’importe. C’est tout ! Nous avons vraiment bien réussi. Nous en avons gagné quatre en huit ans, ce qui est incroyable. Nous avons fait six finales en 12 ans, ce qui, soit dit en passant, a été fait par un autre propriétaire, Jerry Buss. Je l’admire. 33 ans de propriété, 16 finales. Ce taux de 50%, je ne sais pas si on peut continuer comme ça, mais je suis sûr que je vais essayer. C’est mon objectif, faire en sorte que cette équipe soit forte. »

À la tête des Warriors depuis 2010, le big boss du Chase Center se fixe donc un objectif particulièrement élevé en prenant pour modèle Jerry Buss, mythique propriétaire des Los Angeles Lakers décédé en 2013. Pour rattraper son vis-à-vis niveau palmarès, il va falloir compter sur une dynastie Warriors qui dure longtemps et aussi que les successeurs puissent faire aussi bien, ce qui est quand même un sacré défi vu le casting déjà présent. Les Lakers de Buss ont pu briller car plusieurs générations ont répondu aux attentes, de Jabbar, Magic et Worthy à Kobe Bryant et Pau Gasol en passant évidemment par Shaquille O’Neal. Pour faire aussi bien que Buss et les Angelinos, il faudra donc que les Warriors trouvent le moyen de se renouveler efficacement pour garder cette ambition intacte. Et vu les finances de la franchise, Joe Lacob se fera sans doute une joie de filer un coup de main pour garantir aux siens les meilleures chances. Rendez-vous dans quelques années pour comparer les étagères à trophées.

Le propriétaire des Warriors a faim de titres et puisque l’appétit vient en mangeant, il se verrait bien égaler les accomplissements de Jerry Buss aux Lakers. On en connaît un qui s’est habitué aux lunettes de ski et au champagne. 

Source texte : podcast Point Forward 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top