Timberwolves

D’Angelo Russell veut prolonger chez les Wolves : la question, c’est est-ce que Minnesota veut prolonger D-Lo…?

D'Angelo Russell 28 novembre 2021

Va falloir encore un peu montrer.

Source image : YouTube

Malgré une dernière campagne de Playoffs compliquée, D’Angelo Russell a été clair sur son avenir : le meneur veut signer une extension dès cet été pour rester quelques années de plus à Minneapolis. Du côté du management des Wolves, on préfèrerait ne pas se presser et attendre de voir le niveau du meneur dans cet effectif 2.0.

Avec la mise en place du trade qui a permis de ramener Rudy Gobert en ville, on peut dire que le management des Wolves est passé à l’étape supérieure. Avec un Anthony Edwards déjà très performant et en pleine progression, un duo Towns-Gobert aussi complémentaire qu’excitant et deux/trois joueurs intéressants dont on suivra la progression, la franchise du Minnesota risque de faire du clic la saison prochaine. Maintenant, il reste encore un doss’ à gérer sur le bureau de Tim Connelly, nouveau GM des Wolves : que faire de D’Angelo Russell, agent libre à l’été 2023 ? Auteur d’une saison régulière plutôt bonne, le meneur s’est bien vautré en Playoffs. Une campagne 2022 crado qui a remis en question l’avenir du n°2 de la Draft 2015 à Minneapolis, lui qui s’est retrouvé dans des rumeurs de trade tout au long du mois de juin. Mais l’orage semble passé et alors qu’il entre dans sa dernière année de contrat, Russell semble parti pour rester dans sa franchise actuelle. Bien intégré chez les Wolves de son poto Karl-Anthony Towns et éligible à une extension dès cet été, le All Star 2019 a été très clair quand The Athletic l’a interrogé sur la question.

« Bien sûr que oui ! De toute évidence, chaque joueur veut une prolongation, vous voulez vous retrouver dans cette position. » – D’Angelo Russell

Une décla pas vraiment étonnante quand on regarde la situation du meneur et de la franchise. Les Wolves font partie des jeunes équipes qui montent, avec de grandes ambitions. L’ajout de Rudy Gobert augmente encore l’intérêt autour de la franchise et les ambitions qui vont avec. Pour un meneur comme D’Angelo Russell, qui a le sens du jeu sur pick-and-roll et maîtrise l’art d’envoyer des caviars à ses coéquipiers, la configuration des Wolves version 2022-23 semble parfaite. L’axe 1-5 Russell Gobert s’annonce déjà comme une arme de destruction massive la saison prochaine, et l’on peut s’attendre à quelques gros highlights entre les deux hommes. Avec un meneur de ce genre, Gobert pourrait montrer une dimension offensive toute autre que celle affichée dans l’Utah, où il a toujours été sous-utilisé de ce côté du terrain. Mais les doutes autour de D-Lo ne sont pas écartés : même s’il a été plutôt bon depuis son arrivée, l’ancien des Nets n’a pas totalement retrouvé le niveau qui avait fait de lui un All-Star en 2019. Et ce n’est pas sa série de Playoffs face aux Grizzlies qui rassurera son management. Du côté de Tim Connelly, même si on semble considérer que Russell fait encore partie du projet, l’heure n’est pas à la précipitation. L’équipe est sympa, Russell a tout pour s’éclater, mais il faut maintenant prouver qu’il vaut la peine d’être prolongé.

Longtemps dans les discussions pour un éventuel trade, D’Angelo Russell devrait encore être chez les Wolves la saison prochaine. Mais pour l’instant, pas de prolongation en vue pour D-Lo qui devra d’abord prouver à son management qu’il peut performer dans cette équipe renforcée.

Sources : The Athletic, realgm.com

 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top