Dossiers NBA

Le titre 2022 des Warriors aurait pesé dans la tête de Kevin Durant : un HLM dans le crâne, et une demande de transfert pour KD

Kevin Durant pense Curry trophée 2 juillet 2022

Alors comme ça Steph vit encore dans la tête de KD…

Source image : Montage TrashTalk via YouTube

En demandant publiquement son transfert à trois heures du début de la Free Agency jeudi soir, Kevin Durant a provoqué un véritable tremblement de terre sur la planète NBA. Mais si certaines raisons liées directement au bordel Nets (comme la question de la prolongation de Kyrie Irving) ont l’air assez évidentes pour expliquer ce choix radical, des facteurs extérieurs aux frontières de Brooklyn semblent aussi avoir pesé dans la balance. Par exemple ? Le titre des Warriors il y a tout juste deux semaines.

Si vous êtes fan de NBA et que vous étiez pas mal sur Twitter ces deux dernières semaines, vous avez probablement vu le nom de Kevin Durant apparaître dans les tendances. Et ce bien avant qu’il balance sa bombe à 20h49 heure française le jeudi 30 juin 2022. Directement après le quatrième titre remporté par les Warriors, pile-poil deux semaines avant sa demande de transfert, KD était déjà au centre de nombreuses discussions. Et cette fois-ci, comme à de si nombreuses reprises par le passé, c’est la legacy de Durant qui faisait causer. Double champion NBA et double MVP des Finales avec Golden State en 2017 et 2018, Kevin Durant a profité de son passage dans la Baie pour tout rafler, mais n’a jamais vraiment réussi à faire l’unanimité malgré son succès. Sa décision de rejoindre les Warriors version 73 victoires le 4 juillet 2016 – quelques semaines seulement après avoir essuyé une élimination face à Golden State en Finales de Conférence Ouest – reste aujourd’hui encore comme l’un des mouvements de star les plus contestés de l’histoire, et le quatrième titre remporté par la bande à Stephen Curry a remis en question la véritable importance de KD dans la dynastie Golden State.

Si Kevin Durant a quitté le Warriors en 2019 pour rejoindre Brooklyn avec Kyrie Irving, c’est notamment pour pouvoir écrire sa propre histoire. Loin de la Baie. Son objectif ? Montrer qu’il peut gagner un titre NBA dans autre chose qu’une dream team composée de Curry, Klay Thompson et Draymond Green. On peut dire que KD vient de se prendre un sacré retour de flamme. Pendant que les Warriors retrouvaient les sommets de la Grande Ligue trois ans seulement après son départ, Kevin Durant n’a remporté qu’une seule série de Playoffs avec Brooklyn, la dernière se terminant d’ailleurs par un sweep bien humiliant face à l’équipe que Golden State a battue lors des Finales NBA 2022 (Boston). Sacré contraste vous trouvez pas ? Alors évidemment, le fail du projet Nets est lié à de nombreuses raisons dépassant la personne de Kevin Durant, qui a lui retrouvé son niveau de MVP depuis sa rupture du tendon d’Achille lors de son ultime match avec les Dubs. Mais le fail du projet Nets représente forcément aussi l’échec de Kevin Durant, dont les choix de carrière continuent de faire lever les sourcils.

Les Warriors ont gagné un titre avant et après la période KD, et KD n’a jamais gagné le titre ailleurs que dans la dream team de Golden State. Cette réalité – bien qu’un peu simpliste – a solidifié la legacy du MVP des Finales Stephen Curry au cours des deux dernières semaines tout en fragilisant celle de Durant. On sait que Steph, Klay, Draymond et Steve Kerr avaient à cœur de prouver que la dynastie Warriors ne s’arrêtait pas avec le départ de KD en 2019. Car s’ils ont bien conscience de l’importance que possédait Durant dans les runs victorieux de 2017 et 2018 face aux Cavaliers de LeBron, importance qui a encore été rappelée par Draymond tout récemment, il y avait cette volonté pour eux aussi de fermer quelques bouches. Et ils l’ont fait avec brio. Kevin Durant, quant à lui, n’a pu que constater les retombées concernant la perception que certains pouvaient avoir sur sa place dans l’histoire.

Le Woj : « Je pense que le titre des Warriors, et tout ce qui a suivi, a contribué à sa décision »

Vous l’avez compris, Kevin Durant n’a pas vraiment passé une bonne quinzaine entre le titre des Warriors et sa demande de transfert hier. Entre ceux qui ont remis en question sa legacy et ceux qui ont critiqué son choix de rejoindre Kyrie Irving juste après avoir quitté Stephen Curry, KD ne possédait pas vraiment de porte de sortie dans ses habituels débats endiablés sur Twitter. Et même s’il estime qu’il n’a rien besoin de faire de plus pour valider sa greatness, à force ça doit peser d’entendre des anciennes légendes comme Charles Barkley déclarer à longueur de journée qu’il n’était pas « le conducteur de bus » (à savoir le patron) lors des parcours victorieux de Golden State, et qu’il avait plus besoin de Golden State que l’inverse pour remporter une bagouze. Vous ajoutez à ça un Draymond Green qui a balancé quelques déclas enflammées (genre « Stephen Curry a probablement été doublé sept fois plus que KD en Finales NBA ») ainsi que le bordel ambiant caractérisant la franchise des Nets, et vous obtenez un assemblage d’éléments qui a visiblement poussé Durant à demander son ticket de sortie.

« Le fait que Golden State gagne le titre, et l’ensemble des critiques et remises en question qui sont tombées sur Kevin Durant, je pense que ça a contribué à atteindre le point de rupture. »

 – Adrian Wojnarowski, sur ESPN

Venant directement du Woj, insider numéro 1 de la NBA, ça veut quand même dire quelque chose. Bien évidemment, les raisons de la demande de Kevin Durant sont multiples et le titre des Warriors est loin d’être au sommet de cette longue liste. Mais le succès de Golden State semble avoir rajouté un coup de pression supplémentaire à Durant dans sa quête d’un premier titre NBA en dehors de la Baie de San Francisco, lui qui a déjà 33 ans et un historique de blessures à ne pas négliger. Aujourd’hui, KD estime tout simplement que Brooklyn n’est plus l’endroit idéal pour atteindre cet objectif lors des dernières années de son prime. Il a plutôt des vues sur Phoenix et Miami, respectivement… leader de l’Ouest et de l’Est en saison régulière cette année. Pas sûr que ça aide sa legacy ça…

De quoi sera fait l’avenir de Kevin Durant ? Cette question à 200 millions de dollars n’a pas encore de réponse mais on est évidemment devant un énorme tournant, autant dans la carrière de KD que pour l’évolution de la NBA dans les années à venir. Quelque part, Stephen Curry et les Warriors doivent bien se marrer. 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top