Raptors

Otto Porter Jr. file aux Raptors : le champion NBA s’engage pour 2 ans, le supplément expérience est inclus

Otto Porter Jr.

Un soldat de plus à Toronto.

Source image : YouTube

Encore une Free Agency rondement menée de la part de Masai Ujiri et ses Raptors qui vont encore être bien casse-bonbon à jouer la saison prochaine. Les soldats en présence ont prolongé et un autre arrive désormais en provenance de la Baie, il s’agit d’Otto Porter Jr., fraichement auréolé du titre de champion NBA 2022 avec les Warriors.

Voilà un profil bien Toronto bien Nick Nurse qui débarque au pays de Justin Trudeau et du sirop d’érable. OPJ, véritable taulier du banc des champions sortant et pur 3&D qu’il vaut mieux avoir avec que contre soi, débarque donc chez les Dinos pour apporter toute sa science du jeu et sa roublardise à un effectif surprenant mais qui avait peut-être bien besoin de ce genre de joueur d’expérience pour encore franchir un palier. Scottie Barnes, OG Anunoby et consorts se préparent d’ailleurs déjà à recevoir de précieux conseils, mais revenons à nos moutons. Otto Porter arrive pour une année assortie d’une player option, le montant de l’opération n’a pas encore été dévoilé, mais il pourrait bien s’agir de la MLE (Mid Level Exception), ce qui représenterait une belle opération de la part du front-office canadien. L’exode massif continue chez les désormais ex-remplaçants des Warriors, avec le départ de Gary Payton II à Portland, de Juan Toscano-Anderson du côté des Lakers à Los Angeles et le retour de Nemanja Bjelica à Fenerbahce.

Pour l’instant, c’est une Free Agency très propre que sont en train de mener les Raptors. Prolongation des soldats Thaddeus Young et Chris Boucher ? Check. En ajoutant en plus un profil ultra séduisant qui réussira à coup sûr à se fondre dans le moule, les champions 2019 réussissent un nouveau coup parfait. On parle de 8,2 points et 5,7 rebonds en sortie de banc, pas trop mal pour un type qui traînait son spleen à Orlando il y a encore un an et qui était jugé surpayé à l’époque où il évoluait à Chicago. Enfin, son impact va bien au-delà des statistiques puisque cette collaboration profitera tant aux Raptors qu’à Otto Porter lui-même, dont la femme est originaire de Toronto. Un facteur sans doute bien lourd au moment de prendre une décision de cet acabit.

Le banc des Raptors se porte très bien, merci pour lui. Otto Porter Jr. va venir cadrer cette jeunesse et son apport fera le plus grand bien à cette équipe surprenante, cinquième à l’Est l’an passé et loin du mode tanking pourtant annoncé à l’automne. OPJ en est désormais à sa quatrième franchise en à peine trois saisons, on peut donc dire qu’il s’agit d’un Otto mobile, et bonne soirée bien sûr.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top