Kings

Kevin Huerter file chez les Kings contre Justin Holiday et Mo Harkless : il est désormais interdit d’avoir plus de 25 ans à Sacramento

Kevin Huerter

La roue de secours de De’Aaron Fox LOL.

Source : NBA League Pass

Le management de Sacramento avait été actif dès les premiers instants de la Free Agency en récupérant un Malik Monk libre de tout contrat. Ce soir, ils ont passé la seconde en s’attachant les services de Kevin Huerter, l’arrière des Hawks. Bien sûr, tout ça n’est pas gratuit et les Kings ont du se séparer de Justin Holiday, Mo Harkless et d’un pick de Draft conditionné. Allez, on analyse tout ça. 

Pour retrouver toutes les signatures de cette Free Agency, c’est par ICI !

Les Kings auraient-ils réalisé une belle opération avec l’acquisition de Kevin Huerter ? Il est encore un peu tôt pour le savoir, mais force est de reconnaître que les choses s’amorcent plus pas si mal pour Sac-Town en début de Free Agency. D’abord, le renfort de Malik Monk est un vrai plus pour le secteur arrière des Rois, et il apportera certainement beaucoup aux côtés de son ancien pote de bahut De’Aaron Fox. Ni une ni deux, le chantier estival continue ce soir avec donc le débarquement du rouquin de Géorgie aka Kevin Huerter. Auteur d’une belle saison à 12,1 points, 3,4 rebonds et 2,7 passes, ce dernier va principalement apporter du scoring et ainsi permettre de décharger un peu Fox et Domantas Sabonis. Le fait de se délester de Justin Holiday et Mo Harkless est aussi un joli coup, puisque cela rajeunit un bon coup le groupe dans sa globalité. Avec l’arrivée de Keegan Murray via la Draft, les Kings semblent désormais équipés pour être compétitifs – toutes proportions gardées – derrière la ligne à 3-points. Le signal est aussi gentiment envoyé à Fox et Sab’ en mode : « Hé les gars, on sait que vous voulez gagner, alors regardez ce qu’on vous a ramené ». Pour une fois, il faut reconnaître que Sacramento fait de belles choses.

Côté Atlanta, ce trade est aussi une belle petite affaire puisque ce que nous n’avons pas mentionné jusqu’ici, c’est qu’un pick de Draft protégé s’est glissé dans les valises de Justin et Mo. Comment ça « protégé » ? Et bien il sera envoyé à Atlanta s’il est dans la Lottery en 2024. Si c’est non, on passe à un top 12 en 2025 puis un top 10 en 2026. Connaissant quand même la qualité potentielle du cirque californien lorsqu’il est en bonne forme, cet échange est donc une manière pour Atlanta de se refaire un peu de santé du côté de la Draft. Pour rappel, trois choix maison sont partis à San Antonio contre Dejounte Murray. Récupérer deux vétérans était en quelque sorte le prix à payer pour assurer ses arrières en cas de pépin lors des prochaines saisons. La libération de Huerter intervient aussi dans une démarche de réduction du cap space des Faucons. Après avoir passé l’été 2021 à envoyer du contrat par ci et du deal par là, le move est habile et permet de récupérer un peu de flexibilité. Il faudra suivre notamment la situation de Mo Harkless qui pourrait bien se voir libéré par la franchise de Géorgie.

La Free Agency, ça continue ! Kevin Huerter file à Sacramento, Justin et Mo à Atlanta, et nous chez Adrian Wojnarowski pour récupérer la prochaine breaking. Qui sera le prochain à se lever et prendre son flambeau ? Qui sait… Rudy Gobert peut-être ? Eh, on dit ça au hasard hein. 

Source : ESPN 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top