Warriors

Kevon Looney prolonge aux Warriors pour 25 millions sur 3 ans : officiel, Golden State garde son soldat ultime

On ne l’imaginait de toute façon pas ailleurs !

Source image : YouTube

Au cours des premières heures de la Free Agency 2022, les Warriors ont perdu plusieurs membres ayant compté dans leur quête d’un quatrième titre ces dernières semaines. Mais l’un des meilleurs soldats de Steve Kerr a choisi de rempiler : Kevon Looney et Golden State, ça continue !

Gary Payton II, Otto Porter Jr. et même Nemanja Bjelica, tous ces gars-là viennent de faire leurs valises pour rejoindre respectivement Portland, Toronto et le Fenerbahce. Des pertes loin d’être anodines (auxquelles on peut ajouter celle de Juan-Toscano Anderson), d’autant plus que le dossier Kevon Looney restait également en suspens. Jusqu’à ce vendredi soir, quand les fans des Warriors ont appris l’heureuse nouvelle via Adrian Wojnarowski d’ESPN : le pivot de 26 ans a donc décidé de prolonger l’aventure dans la Baie de San Francisco pour un montant de 25,5 millions de dollars sur trois saisons. Looney décroche ainsi une belle petite augmentation puisque son précédent contrat avec les Dubs possédait un salaire de base avoisinant les cinq millions de dollars, contre 8,5 aujourd’hui. On a envie de dire que c’est mérité puisque les Warriors ne seraient sûrement pas champions NBA en 2022 sans la précieuse contribution de Kevon en Playoffs. La phrase vous choque sachant qu’on parle d’un joueur tournant à « seulement » 6 points et 7 rebonds ? Pourtant c’est la vérité vraie comme on dit chez nous. L’importance de Looney ne se voit pas dans les stats, elle se voit dans toutes ces petites choses qu’il réalise pour aider son équipe à gagner : rebond, défense, placement, intensité, durabilité, et même finition.

Dans le jargon, on parle de « soldat ». Il y en a eu pas mal tout au long de la dynastie Warriors, symbolisée par le slogan « Strength in Numbers », et Looney en fait clairement partie. À Golden State depuis 2015, année où il a été drafté en 30e position par les Dubs, Kevon a commencé en G League jusqu’à devenir un membre quasiment indispensable des Warriors de Steve Kerr. Une belle histoire pour un taffeur de l’ombre que n’importe quelle équipe aimerait avoir dans son effectif. Et dans la quête du back-to-back la saison prochaine, Looney aura forcément son rôle à jouer. Il aura peut-être aussi un rôle à jouer dans le développement de James Wiseman, qui va revenir de blessure. Le jeunot évoluant sur le poste 5 – sélectionné en numéro 2 lors de la Draft 2020 – possède certes des qualités radicalement différentes de Looney, mais ce dernier représente la meilleure source d’apprentissage pour espérer être archi efficace dans le collectif de Golden State. Alors pour toutes ces raisons, les Warriors ne voulaient tout simplement pas laisser échapper l’ami Kevon.

Kevon Looney est fait pour jouer à Golden State. Et les Warriors ne seraient pas les mêmes sans lui. Ce deal, c’est un peu du gagnant-gagnant, et on s’en souviendra dans quelques mois quand Golden State gagnera un match important de Playoffs grâce à une perf à 22 rebonds de Kevon.

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top