Draft NBA

Officiel, Ousmane Dieng drafté en 11 par le Thunder : le pied-à-terre parfait pour développer le freak français ?

Ousmane Dieng 24 juin 2022

COCORICO !!!

Source image : NBA League Pass

On peut enfin sortir les drapeaux tricolores et chanter la Marseillaise à plein poumons pour réveiller les voisins. Hop, Ousmane Dieng est drafté en 11ème position et ne jouera, non pas pour les Knicks, mais bien pour le Thunder, qui a « chipé » le lottery pick de New York. Débrief.

Pour le profil d’Ousmane Dieng, c’est par ICI !

Même si les mocks commençaient à nous faire croire qu’Ousmane Dieng pouvait atterrir dans le top 10 de cette Draft 2022, ce résultat est parfait. On ne va pas se mentir, le Thunder est la franchise rêvée pour prendre le temps de se développer. Du côté de l’aile au Thunder, c’est un peu la bérézina. Il y a même de la place dans le cinq de départ pour notre frenchie, devant Darius Bazley et Isaiah Roby. Oui, y’a plus que de la place, on peut même y mettre deux canapés d’angle. Avec Shai Gilgeous-Alexander et la licorne Chet Holmgren – sélectionné en 2 ce soir – l’effectif 2022-23 du Thunder est prometteur et pourrait bien faire des étincelles. Cependant, on a eu peur quand on a vu que Dieng pouvait atterrir chez les Knicks, mais OKC a finalement récupéré un pick en rab et réussi à drafter à la suite, avec les 11e et 12e choix. La mission « sauver le soldat Ousmane » est un succès.

L’ancien pensionnaire du Pôle France est l’une des pépites de cette génération française 2003. Cette saison, il est devenu le premier européen à rejoindre le « Next Star Program » de la ligue australienne, juste avant son coéquipier aux New Zealand Breakers, Hugo Besson. La mise en route à la fin d’année 2021 fut un peu longue, mais Ousmane a su montrer son talent tout au long de saison pour gagner en consistance et atteindre les 8.9 points à 39,8% au tir, 3.1 rebonds et 1 passe décisive en 20,4 minutes de jeu en moyenne. Le frenchie est un garçon prometteur avant tout, avec un potentiel énorme encore caché derrière ses points faibles. Pour un poste 3, son playmaking dépasse de loin celui de ses concurrents de cette cuvée. Pour lui, la première option n’est pas le tir mais la passe : il possède une très bonne vision et lecture du jeu. Donc au Thunder, la moyenne de passes décisives va rapidement monter en flèche.

Avec Chet Holmgren et Jalen Williams, 2e et 12e choix de cette Draft 2022, la classe rookie du Thunder va envoyer du lourd. Concernant Ousmane Dieng, notre Frenchie va avoir du temps pour se préparer au plus haut niveau et exploser au sein d’une franchise en reconstruction, qui a potentiellement un coup à faire la saison prochaine.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top