Los Angeles Clippers

Officiel, Moussa Diabaté drafté en 43 par les Clippers : non drafté dans les projections, le Français crée la surprise au second tour

Moussa Diabaté

COCORICO !

Source image : Youtube

Personne ne l’attendait aussi haut – ou même ne l’attendait tout court sur ce second tour – mais le plus américain des Français est finalement de la partie. Eh oui, Moussa Diabaté a été sélectionné en 43e position de cette Draft 2022 par les Los Angeles « Nicolas Batum » Clippers. Débrief.

Pour le profil de Moussa Diabaté, c’est par ICI !

Ah enfin, depuis le 11ème pick qui a vu Ousmane Dieng s’envoler vers Oklahoma City, on a eu le temps de manger, faire une micro sieste, monter un meuble Ikea et fonder une famille avant qu’un nouveau un Français ne se fasse drafter. Après plus de deux heures d’attente et un changement de commissaire – Mark Tatum pour Adam Silver – les plus valeureux ont vu en direct la sélection du frenchie par les Clippers en 43e position. Son profil de poste 4 très athlétique qui aime monter au cercle pour tout claquer, a réussi à séduire la franchise de Los Angeles. Dans un roster où le secteur intérieur vieillit, un peu de sang neuf ne va pas faire de mal. Robert Covington saura lui montrer la route vers la salle de muscu, et Marcus Morris Sr. a trouvé quelqu’un pour faire du baby-sitting les soirs où sort dîner avec madame. Mais ce ne sont pas les Français qui vont être contre le projet : un deuxième tricolore dans cette classe de draft – quatre au total, on ne vous spoile rien – ça claque.

Le plus ricain des Français s’est envolé pour les US à 14 ans, avec comme but de se faire une place en NBA et de ne jamais revenir en Europe. Après une saison délicate du côté du programme des Wolverines de Michigan avec 9 points à 54,2% au tir et 6 rebonds de moyenne, le Parisien décide de se présenter à la Draft 2022 en gardant son éligibilité universitaire. Au Combine à la mi-mai, le profil physique unique de l’ailier-fort a beaucoup plu, et il a donc décidé de rester dans le processus, disant ainsi adieu à la fac. Moussa Diabaté est une bête physique : avec 2,7% de masse graisseuse, il possède le plus faible pourcentage de la cuvée de Draft 2022. Le pari de rester dans la Draft était risqué, mais cette nuit, il a payé.

À la manière d’un Terance Mann quelques années plus tôt, on espère que Moussa puisse se faire une place dans ce roster des Clippers, si possible avec Nicolas Batum à ses côtés pour qu’il ne soit pas dépaysé.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top