News NBA

Kemba Walker et les Pistons vers un buyout : le chemin de croix continue pour Cardiac Kemba, prochain arrêt la Free Agency

Kemba Walker Knicks 16 novembre 2021

Agent libre cet été, du coup.

Source image : NBA League Pass

Pour la première fois depuis le début de sa carrière, Kemba Walker sert de fourre-tout dans un trade entre deux franchises. Victime d’une balle complètement perdue sur cette nuit de Draft 2022, le meneur a été balancé à Detroit où il devrait rapidement contracter un buyout. Que c’est dur.

Parti de Charlotte où il était très bien, Kemba arrive à Boston où il est bof. Parti de Boston où il était bof, Kemba arrive à New York où il est nul. Parti de New York où il était nul, Kemba arrive à Detroit où on ne vient même pas le chercher à l’aéroport. Parti de Detroit où l’on n’était même pas venu le chercher à l’aéroport, Kemba arrive chez lui, dans son appartement, où il va probablement se laisser pousser la barbe et taper des paquets de Lay’s devant Sissi l’impératrice. Depuis qu’il ne porte plus l’écusson Hornets, le quadruple All-Star peine à remonter la pente. Quand Detroit l’a récupéré, ce n’était bien évidemment pas pour le placer en mentor de Cade Cunningham. L’idée était plutôt de rendre un service aux amis new-yorkais, à savoir d’encaisser la masse salariale de Kemba Walker, en échange du 13e pick des Hornets transféré aux Knicks, à savoir Jalen Duren. Du coup ? Du coup Kemba Walker est – pour la première fois de sa carrière – utilisé comme un pion, et n’entre en aucun cas dans les plans de jeu de sa « nouvelle équipe ».

Cet été, Kemba Walker sera donc agent libre. Une belle occasion de relancer sa carrière en optant pour une franchise compétitive, moyennant un salaire… sous la dizaine de millions de dollars par an ? À 32 berges, Kemba n’offre plus assez de garanties pour prétendre à un gros chéquos. Ce serait topissime de le revoir à Charlotte, dans un rôle de mentor auprès de LaMelo Ball. Mais est-il encore capable – même en sortie de banc – de dépanner une équipe dont les ambitions se situent en haut de tableau ? Cela fait bien longtemps qu’on ne l’a plus vu valuable sur un parquet. Quand il zozote à la création, sa « défense » n’est pas en mesure de rattraper quoique ce soit. S’il fallait conclure ce papier par le phrasé de Dalida : « C’était le temps des fleurs, on ignorait la peur, les lendemains avaient un goût de miel. Ton bras prenait mon bras, ta voix suivait ma voix. On était jeunes et l’on croyait au ciel ». Une époque insouciante, le réveil est brutal.

Si vous êtes intéressé par l’acquisition d’un Kemba Walker, contactez donc son agent. Vu les dernières performances du bonhomme, il est fort possible que votre budget soit au goût du quadruple All-Star.

1 Comment

1 Comment

  1. Nohan

    24 juin 2022 à 12 h 11 min at 12 h 11 min

    C’est pas la première fois qu’il sert de fourre-tout dans un trade, l’été dernier il avait été tradé avec un pick au Thunder contre Al Horford et OKC l’avait coupé dans la foulée…

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top