Warriors

La saison 2021-22 de Stephen Curry : une partition magistrale de 8 mois, pour entrer encore plus dans la légende

Warriors Stephen Curry

Va falloir remettre à jour les classements all-time très vite.

Source image : NBA League Pass

Champion NBA pour la quatrième fois de sa carrière et enfin MVP des Finales, Stephen Curry a ajouté deux lignes supplémentaires à son palmarès déjà exceptionnel. Un finish légendaire pour boucler une saison 2021-22 où il a quasiment tout raflé sur son passage. Un finish légendaire qui lui permet d’entrer encore un peu plus dans la légende. 

31,2 points, 6 rebonds, 5 passes, 2 interceptions, le tout à 48% de réussite au tir dont quasiment 44% du parking. Pas de doute, Stephen Curry a survolé l’ultime série de la saison, et les discussions autour du fait qu’il ne possède pas le moindre titre de MVP des Finales font désormais officiellement partie du passé. Le plus grand shooteur de l’histoire du basket n’avait pas besoin d’une quatrième bague ou d’un premier titre de Finals MVP pour faire partie des plus grands joueurs de son sport. Mais en ayant un trophée dans la main droite et l’autre dans la main gauche, il vient de définitivement fermer la bouche de ceux qui aimaient encore remettre en question sa legacy pour une raison ou pour une autre. « Il ne peut pas être considéré parmi les plus grands sans un titre de MVP des Finales », « Il ne gagnera plus aucun titre dans sa carrière », « Il ne joue pas à son meilleur niveau lors des Finales » sont autant de refrains qu’on a pu entendre avant ce 17 juin 2022. Et on le sait, Stephen Curry est du genre à lire et écouter tout ce qui se dit à son sujet afin de trouver toujours de nouvelles sources de motivation. Dans cette série contre Boston, il a tout lâché et les Celtics n’ont tout simplement rien pu faire. Mis à part son Game 5 où il est passé au travers au shoot mais où il a tout de même contribué dans d’autres aspects du jeu, Curry a évolué à un niveau tout simplement all-time qui ne laisse plus aucun doute sur sa place à la table des légendes du panier-ballon.

Un quatrième titre NBA et un titre de MVP des Finales donc, qui viennent s’ajouter à d’autres exploits ayant caractérisé sa campagne 2021-22. Le 14 décembre dernier, Stephen Curry est officiellement devenu le shooteur à 3-points le plus prolifique de l’histoire de la Grande Ligue, dépassant Ray Allen dans le mythique Madison Square Garden de New York. Deux mois plus tard dans son Ohio natal, il a été nommé MVP d’un All-Star Game dans lequel il a planté 50 pions avec pas moins de… 16 tirs du parking, record all-time s’il vous plaît. Si Steph a également connu quelques bas en régulière et qu’il a bouclé cette dernière à l’infirmerie à cause d’une blessure au pied, il n’a ensuite laissé planer aucun doute en Playoffs où il a d’abord guidé les Warriors vers les Finales NBA en récoltant le titre de meilleur joueur des Finales de la Conférence Ouest, avant de sortir cette série légendaire face aux Celtics sur la plus grande des scènes. Une série qui représente aujourd’hui l’apex de la carrière de Steph, une série dans laquelle il a évidemment montré pourquoi il est le sniper le plus redoutable de l’histoire, mais où il a aussi prouvé à quel point il est devenu un joueur complet et l’un des meilleurs leaders qu’on peut trouver dans la Ligue aujourd’hui. Dites-vous qu’il vient d’envoyer les Warriors au sommet alors qu’Andrew Wiggins était son meilleur coéquipier sur ces Finales NBA. Sans manquer de respect à Wiggs, auteur d’une série magnifique, la phrase pèse quand même très très lourd.

Forcément, après tout ça, va falloir penser à remettre à jour le classement du Top 100 all-time car il vient d’être un peu chamboulé. On s’était déjà interrogés début juin sur la legacy de Stephen Curry en cas de nouveau titre NBA et d’un premier trophée de MVP des Finales, mais maintenant que c’est officiel on n’a pas d’autre choix que de remettre le sujet sur la table : Curry c’est quoi ? Top 10 all-time ? Meilleur meneur de l’histoire ? Chacun aura sa propre réponse à ces questions existentielles, mais il est clair que le Splash Brother vient de gagner plusieurs spots dans la hiérarchie aujourd’hui. Quatre titres NBA, deux titres de MVP de la saison régulière dont un remporté à l’unanimité (seul joueur à avoir accompli cela), un titre de MVP des Finales, deux titres de top scoreur, huit participations au All-Star Game, huit nominations dans une des trois All-NBA Teams, un MVP du All-Star Game, meilleur tireur à 3-points de l’histoire… on arrête ou on continue ? Le palmarès parle déjà de lui-même, mais quand on prend en compte en plus l’énorme influence qu’il a pu avoir sur l’évolution de son sport, alors là il n’y a juste rien d’autre à ajouter. Stephen Curry est un immense champion, Stephen Curry est un révolutionnaire, Stephen Curry est un joueur générationnel. Et dites-vous qu’on a pu voir son ascension depuis le début, en direct et dans une ère où la NBA est plus accessible que jamais. Si avec ça vous n’êtes pas heureux…

Véritable visage de la dynastie Warriors, et visage de la NBA tout entière aux côtés de LeBron James depuis 2015, Stephen Curry vient de solidifier définitivement sa legacy. Comme son frangin Seth a pu lui dire après le match, il n’a absolument plus rien à accomplir dans sa carrière. Mais quelque chose nous dit qu’il n’a pas fini de nous émerveiller…

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top