Grizzlies

Taylor Jenkins prolongé par les Grizzlies : récompense méritée pour le coach, Memphis sécurise l’un des piliers de son projet

Taylor Jenkins

On a envie de dire que c’est logique.

Source image : Youtube

Faisant partie des finalistes pour le titre de Coach de l’Année cette saison, Taylor Jenkins est l’une des principales raisons qui expliquent l’ascension spectaculaire des Grizzlies. Alors la franchise de Memphis n’a pas hésité à offrir une belle extension de contrat à son entraîneur, qui vient officiellement de prolonger. 

Taylor Jenkins et les Grizzlies, c’est fait pour durer. Si l’on en croit Adrian Wojnarowski d’ESPN, la belle histoire entamée en 2019 vient effectivement de déboucher sur une prolongation de contrat de plusieurs années pour le jeune coach de 37 ans, qui représente évidemment l’un des piliers de la réussite actuelle de Memphis. Les détails du contrat n’ont pas été révélés mais cette extension symbolise bien la continuité sur laquelle surfe le projet Grizzlies actuellement. Alors que la prolongation de la superstar Ja Morant est également attendue cet été, le groupe de Jenkins a franchi un très gros cap cette saison en réalisant la meilleure campagne de l’histoire de Memphis en saison régulière (56 victoires, deuxième place à l’Ouest), campagne qui s’est finalement terminée face aux Warriors en demi-finales de Conférence Ouest. Juste pour rappel, quand Taylor Jenkins avait débarqué dans le Tennessee il y a trois ans, les Grizzlies sortaient tout juste d’une saison à 33 victoires avec les derniers vestiges de l’époque Grit and Grind. Depuis, c’est une reconstruction express qui s’est amorcée, basée évidemment sur l’énorme talent du phénomène Ja Morant, mais aussi la capacité de Jenkins à maximiser un groupe jeune et prometteur mis en place habilement par le Dirigeant de l’Année Zach Kleiman. C’est donc une réussite à tous les étages et les Grizzlies font aujourd’hui partie des franchises destinées à dominer pour les années à venir au sein du Wild Wild West.

Le travail réalisé par Taylor Jenkins à Memphis est d’autant plus impressionnant qu’il ne possédait aucune expérience de head coach en NBA avant de débarquer au pays d’Elvis. Il avait certes coaché en G League pendant une année avant de passer six ans sur le banc en tant qu’assistant de Mike Budenholzer à Atlanta et Milwaukee, mais les Grizzlies représentaient son premier vrai poste en tant qu’entraîneur en chef, le tout à seulement 35 balais. On parle de l’un des coachs les plus jeunes en activité, un coach que le front office de Memphis considérait à l’époque comme l’homme idéal pour guider les Grizz dans leur nouvelle ère post Grit and Grind. Trois ans plus tard, on peut dire que Zach Kleiman et les autres dirigeants de la franchise ne se sont pas trompés. Suite à la magnifique saison régulière de Memphis, Taylor Jenkins a terminé parmi les trois finalistes dans la course au titre de Coach de l’Année, avec Erik Spoelstra de Miami et Monty Williams de Phoenix. Une bien belle compagnie, Jenkins terminant finalement à la deuxième place derrière Monty.

« La progression année par année sous Taylor parle d’elle-même, mais son approche altruiste, compétitive et basée sur le développement représente le fer de lance dans la création d’une culture durable. Nous avons une confiance maximale dans la capacité de Taylor à amener un premier titre à Memphis. »

– Zach Kleiman, via ESPN

Oui, ça commence à causer titre NBA du côté de Memphis, et Taylor Jenkins n’est évidemment pas étranger à cela. Le boulot abattu depuis son arrivée dans le Tennessee est remarquable et les résultats parlent clairement pour lui. Pas de doute, l’avenir s’annonce brillant pour les Grizzlies.

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top