Warriors

Draymond Green pas inquiet après la défaite à domicile au Game 1 : “On a dominé sur les 41 ou 42 premières minutes du match, donc ça ira”

Draymond Green Warriors 28 avril 2022

Et ton match, on en parle Draymond ?

Source image : NBA League Pass

En sortie de grosse défaite à domicile pour commencer les Finales NBA (120-108), on avait hâte d’entendre les réactions des Golden State Warriors. Fidèle à lui-même, Draymond Green ne s’est pas démonté, affichant une confiance déroutante pour la suite malgré la claque reçue. Mouais, on demande à voir quand même.

À domicile et après une absence de deux ans, c’est peu dire que les Warriors étaient attendus dans ce Game 1 des Finales. Mais malgré un feu d’artifice de Stephen Curry à trois points et un troisième quart dont ils ont le secret, les gars de la Baie ont finalement dû lâcher face à des Celtics déchaînés. Une défaite synonyme de perte de l’avantage du terrain qui va mettre la pression sur les Warriors pour le match 2. Un joker est grillé et quand on voit la forme des C’s, aller à Boston en étant mené 2-0 serait sûrement fatal. Mais malgré la tempête subie en fin de match et la difficulté du Game 2 qui arrive, Draymond s’est présenté en conférence de presse en affichant une décontraction et une sérénité déconcertantes. Une attitude confirmée par ses propos par rapport au match et à la suite de la série :

“Ça ira… On a plus ou moins dominé ce match sur les 41 ou 42 premières minutes ? Donc ça ira. Nous allons trouver un moyen de mieux les défendre à trois points.”

– Draymond Green, en conférence de presse après le match 1 des Finales contre les Celtics

Une décla surprenante, même si on sait que Draymond en conférence de presse, c’est souvent quelque chose de spécial. En attendant, difficile de valider les propos du chien de garde des Warriors sur le match de cette nuit. Ils ont peut-être mené au score en premier quart temps, mais même avec un Steph Curry sur une autre planète, les Celtics n’étaient pas décrochés (32-28), tandis que le deuxième quart temps était plutôt à l’avantage de Boston. Finalement, la seule période de domination claire et nette de Golden State a eu lieu en troisième quart temps, un classique parmi les classiques chez les Warriors. Mais les Californiens n’ont plus vu le jour à partir de la fin de ce quart temps, finissant le match sur un terrible 40 à 16. On part finalement sur une dizaine de minutes de domination réelle des Warriors sur ce match, loin des quarante annoncées par le DPOY 2017. Et d’ailleurs, il a fait quoi le Dray dans ce match ? Comme toujours, une bonne activité défensive, avec 11 rebonds, 2 interceptions et une sortie pour 6 fautes dans la dernière minute mais sans un réel impact sur le match. De l’autre côté du parquet, la copie est bien crade avec 4 petits points à 2/12 au shoot (et 0/4 du parking). Alors c’est bien beau d’être serein pour le prochain match, mais il va falloir faire un peu mieux Monsieur Green. Après, on en a vu des équipes perdre le premier match avant de remporter la série et il est sûr qu’avec leur expérience, les joueurs de la Baie ont tout ce qu’il faut pour réagir. Enterrer Golden State après ce match serait une grosse erreur. Par contre, pas sûr que cette déclaration soit acceptée si les Warriors ne prennent pas ce Game 2 à domicile, qui se présente déjà comme un must-win pour Steph Curry et ses potes.

Draymond qui se lâche en conférence de presse, jusqu’ici rien de surprenant. Mais dans son cas, le timing n’est pas le meilleur du monde, surtout après la “perf” lâchée par le bonhomme. Alors la confiance c’est bien mais attention, il faut se reprendre sur le terrain maintenant pour ne pas voir les chances de victoire finale chuter dès le deuxième match. 

Source texte : NBA

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top