Lakers

LeBron James est le premier joueur NBA à devenir milliardaire en étant encore en activité : King sur le terrain et King en business

LeBron James 29 novembre 2021 programme

Le milliard mon pote.

Source image : YouTube

C’est l’heure de parler de gros sous. Avec une fortune estimée à 1,2 milliard de dollars par le média Forbes, LeBron James est officiellement devenu le premier joueur NBA à taper le milliard en étant encore en activité. Ses parts acquises dans différents entreprises et clubs sportifs, ses contrats de sponsoring ultra lucratifs et ses salaires de joueur y sont pour beaucoup… mais tout n’est pas lié qu’à cela. Le King a su cultiver une image qui le rend très bankable. 

1,2 milliard de dollars. C’est le montant total de la fortune de LeBron James, une fois estimés ses actifs et ses actions diverses. Eh, il pourrait nous envoyer une machine à café toute neuve à la rédaction quand même. Si jamais tu nous lis BronBron, tu sais ce qu’il te reste à faire. Kobe Bryant et Michael Jordan ont aussi passé ce cap du 1B$, mais LeBron est le premier joueur à le faire avant d’avoir pris sa retraite, trophée platine sur la PlayStation ça. Le magazine Forbes, spécialisé sur les questions de fortunes personnelles, nous indique même le détail de la fortune du King. Bien sûr, pas question de faire du voyeurisme mais bien d’expliquer le pourquoi du comment concernant l’établissement d’un tel patrimoine. James aurait ainsi amassé pas moins de 385 millions de dollars bruts grâce à l’ensemble de ses contrats NBA, de Cleveland à Los Angeles en passant par Miami. Un montant déjà bien impressionnant, mais bien loin des 900 millions bruts récupérés grâce aux contrats de sponsoring divers, allant de Nike – chez qui il est signé à vie – à la chaîne de distribution Walmart et le groupe PepsiCo. Des poids lourds du commerce mondial, forcément ça rapporte. À noter aussi sa participation dans divers business, allant de la distillerie de tequila à des actions dans le football (le vrai) avec le Liverpool FC.

Alors, tout ça c’est bien sûr grâce à un niveau de performance sportive qui cause fort à la table des plus grands athlètes de l’histoire avec un grand H, mais aussi grâce à l’image du bonhomme en dehors du terrain. Engagé pour de nombreuses causes sociales et prenant souvent parti en faveur des minorités notamment afro-américaines, l’image du King est de fait très bankable pour énormément d’entreprises. N’allez par contre pas croire que le monsieur fait ça uniquement pour empocher des dineros, tout est suivi par des actes. On citera bien sûr la I Promise School, l’école fondée par LeBron dans sa ville natale d’Akron, Ohio. Forbes estime sa participation au fonctionnement de cet établissement à hauteur de 40 millions de dollars par an. Pour rappel, cette école accueille des enfants défavorisés et leur offre un enseignement de qualité, tout en aidant financièrement leurs familles. Les images de la visite du King la semaine dernière sont d’ailleurs… *foutue poussière dans l’oeil*. Enfin, il est fort probable que la fortune du client continue à augmenter à l’avenir : on sait qu’il souhaite acquérir une franchise NBA après sa carrière, et ces dernières prennent considérablement en valeur depuis plusieurs années. L’investissement ne sera pas simple, mais devrait se révéler très rentable s’il aboutit.

LeBron James, roi des terrains mais aussi du business. L’aventure en costard cravate n’est pas encore pleinement entamée par BronBron, qui a encore quelques années à jouer en NBA, mais on va dire qu’il s’est quand même bien mâché le boulot hein. 

Source texte : Forbes

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top