Mavericks

Les fans qui ont bousculé la famille de Chris Paul sanctionnés : huit mois d’interdiction de salle, et le League Pass n’est pas fourni

Chris Paul

Sous tension.

Source : NBA League Pass

Dimanche dernier, deux fans auraient bousculé la famille de Chris Paul lors du match 4 de la série entre Dallas et Phoenix. Le verdict est tombé dans la nuit de lundi à mardi : ils ne pourront plus accéder à l’American Airlines Center jusqu’en 2023. Pas la famille de Chris Paul hein, les fans.

Les images ont fait le tour de la planète basket, et si vous les avez manquées, on vous fait un topo rapide des événements. Dimanche soir, lors du match 4 entre Mavericks et Suns, deux fans auraient bousculé la mère et la femme de Chris Paul, devant ses enfants. Le meneur, alors en train d’écouter Monty Williams, invective les deux responsables, qui sont ensuite évacués par la sécurité de la salle. Attendu de pied ferme au niveau de la sanction, Mark Cuban, propriétaire des Mavs, ne s’est pas fait prier : ce sera huit mois d’interdiction  pour tous les matchs à domicile de Dallas, comme le rapporte Shams Charania de The Athletic. Ce n’est pas la première fois que des fans sont bannis temporairement des arènes de NBA. La saison passée, nous avons même eu le droit à un triste florilège. Du fan des Sixers ayant vidé son cornet de pop corn sur la ganache d’un Russell Westbrook, prêt à lui faire amèrement regretter, aux insultes racistes contre les parents de Ja Morant à Utah. Sans oublier le crachat reçu par Trae Young au Madison Square Garden. Tous les fans en question ont été virés indéfiniment des salles où ils se sont rendus coupables de ces gestes honteux. Supporter est une très noble action, s’attaquer personnellement à un joueur l’est beaucoup moins et n’a pas sa place que ce soit en NBA ou dans n’importe quelle enceinte sportive.

Pour revenir sur le cas de nos deux fans texans, la sanction pique fort aussi mais ce n’est « qu’une » sanction de moins d’un an. Pourquoi ? Certaines choses permettent peut-être de l’expliquer. Tout d’abord, selon le communiqué diffusé par la franchise, il s’agirait une accolade qui aurait mal tourné, les jeunes fans ayant voulu partager un geste amical avec les proches de Chris Paul sans leur autorisation. Selon la maman de Cipi Fruit, interrogée par Kenny Smith de chez TNT après la rencontre, l’un des fans semblait en état d’ébriété, lui souhaitant avec beaucoup trop d’instance une bonne fête de mères, même après que cette dernière lui ait poliment demander de cesser. Les images parlent d’elles mêmes : le jeune évacué sur la vidéo a croisé le regard du meneur des Suns, et la première chose qui frappe, c’est que le gars n’est visiblement pas conscience de ce qu’il vient de faire. D’ailleurs, il ne fera pas d’esclandre au moment de sortir de la salle. Ce n’est bien évidemment pas cool, mais il faut quand même noter qu’il ne s’agit pas du même calibre d’incident que des insultes racistes ou un molard dans la face, du moins au niveau de l’intention. Non, les fans semblaient « juste » trop relous, normal donc qu’à la fin les deux femmes leur aient signifié qu’ils commençaient à leur chauffer la moustache.

Il faut désormais attendre la décision ou non d’Adam Silver, qui pourrait choisir de généraliser l’interdiction d’assister à des matchs dans toutes les salles de la Ligue. Et on espère bien que ce malheureux incident freinera les ardeurs des fans à travers tout le pays. On est là pour l’amour de la balle orange et pas pour autre chose. 

Sources : Dallas Mavericks PR via Twitter @ShamsCharania / TNT via Twitter @townbrad

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top