Draft NBA

Moussa Diabaté va prendre la température en vue de la Draft : le Frenchie rêve de NBA, mais ne ferme pas la porte à une nouvelle année NCAA

Le Frenchie de Michigan va se tester pour ensuite prendre sa décision.

SOURCE PHOTO : MARC-GREGOR CAMPREDON POUR MGOBLOG

Matthew Strazel, Hugo Benitez, Ousmane Dieng, Malcolm Cazalon, Hugo Besson et Ismaël Kamagate, la liste des Français qui espèrent se faire drafter en juin prochain est plutôt longue et on se demandait si Moussa Diabaté allait également en faire partie. On en sait (un peu plus) depuis ce lundi.

C’est à travers un communiqué publié sur le compte Twitter de l’université de Michigan que Moussa Diabaté a partagé ses intentions concernant la suite de sa carrière. Et la suite de sa carrière, c’est potentiellement la Draft NBA. On dit potentiellement car le Frenchie de 20 piges ne sait pas encore s’il va véritablement se présenter pour la cérémonie de 23 juin prochain au Barclays Center. Ce qu’il sait par contre, c’est qu’il a bien envie de prendre la température pour voir où il pourrait se situer dans la hiérarchie des prospects 2022. Possède-t-il une vraie chance de se faire sélectionner par une franchise NBA ? Est-ce que ça vaut le coup de faire le grand saut dans deux mois ? Voilà les réponses que va essayer de trouver Diabaté en participant aux différentes étapes du processus pré-Draft : évaluation auprès de scouts, workouts avec des équipes NBA, possibilité de participer au Combine… Une fois qu’il aura traversé tout ça, Moussa aura une meilleure visibilité sur sa cote auprès des observateurs de la Grande Ligue et pourra prendre la décision qu’il juge comme étant la meilleure pour la suite de sa carrière. Info importante à avoir en tête, le Français a maintenu son éligibilité pour revenir à l’université de Michigan si jamais il décide de dire non à la Draft NBA pour cette année. Traduction, deux scénarios sont possibles : soit Diabaté a confiance en ses chances et décide de se présenter à la grande cérémonie du 23 juin, soit il revient chez les Wolverines pour une deuxième saison NCAA avant d’éventuellement retenter sa chance l’année prochaine. Dans le cas où il choisirait l’option numéro 2, Moussa devra retirer son nom de la Draft avant le 1er juin 2022.

Vous vous en doutez, si Moussa Diabaté veut se tester dans un premier temps avant de véritablement se présenter à la Draft NBA, c’est que ça risque d’être un peu court pour le plus haut niveau à l’heure de ces lignes. Les dernières mock drafts le placent au mieux au second tour et on se dit qu’une saison supplémentaire du côté de Michigan serait peut-être la décision la plus sage histoire de prendre du galon. Après, rien n’exclut un scénario dans lequel Moussa tape dans l’œil des Hexperts lors du processus pré-Draft car le garçon a quand même des atouts non négligeables. Le profil physique (2m11, 95 kilos, 2m15 d’envergure) est séduisant, lui qui possède notamment un mix mobilité – qualités athlétiques – énergie – polyvalence qui a de quoi séduire les scouts. On se rappelle notamment de son tomar exceptionnel lors d’une rencontre entre Michigan et UNLV il y a quelques mois à Vegas, s’affirmant par la même occasion comme un membre qui compte dans le collectif du coach Juwan Howard. On avait d’ailleurs fait un bilan rapide de sa première saison à Michigan juste avant le début de la March Madness, première saison où il a montré quelques fulgurances tout en ayant des passages plus difficiles (9 points, 6 rebonds, 1 contre de moyenne en 25 minutes, 26 titularisations en 32 matchs), ce qui est plutôt normal pour un freshman. Tout ça pour dire que le potentiel est là, reste désormais à faire le bon choix pour continuer de grimper les échelons bien dans l’ordre.

Passé par la fameuse IMG Academy en Floride avant de débarquer à Michigan, ainsi que par l’Équipe de France pour les Championnats d’Europe U16 et U18 il y a quelques années, Moussa Diabaté rêve désormais de NBA. Est-ce que la Draft 2022 représentera la porte d’entrée pour lui ? Réponse bientôt.

Source texte : @umichbball, Detroit Free Press

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top