Dossiers NBA

Le marché des buyouts va battre son plein dans les prochains jours : Goran Dragic, Dennis Schröder, DeAndre Jordan, qui va déménager ?

Buyouts Schroder Dragic DeAndre Harris

Qui va choper son buyout et qui va aller où ?

Source image : montage via YouTube et NBA League Pass

La trade deadline nous a réservé quelques belles folies mais les mouvements ne sont pas terminés pour autant en NBA. Comme chaque saison, c’est désormais l’heure de s’intéresser au marché des buyouts. Objectif pour les joueurs concernés : finir la saison en signant chez un contender. 

Les trades XXL et les gros chamboulements d’effectif c’est terminé mais il y a encore des bons deals à faire pour les GM. Comment est-ce possible ? Par le biais du marché des buyouts. On sort le dico deux minutes pour ceux qui découvrent. Le buyout, c’est un deal entre un joueur et sa franchise pour mettre un terme au contrat en cours de saison. Pour le joueur (souvent un vétéran), c’est la possibilité de rejoindre une équipe qui jouera les Playoffs et pour la franchise, cela permet parfois d’économiser quelques sous (certains joueurs préfèrent lâcher un peu d’argent pour jouer la gagne) et de faire de la place dans son roster. Tristan Thompson a ouvert le bal en quittant Indiana pour Chicago, voyons qui pourrait l’imiter dans les prochains jours. 

# Goran Dragic

On part sur le dossier le plus solide de cette liste et celui qui va attirer le plus de courtisans : Mr Goran Dragic ! Malgré une saison au placard à Toronto, le meneur slovène conserve une belle cote de popularité au sein de la Ligue. Son expérience en Playoffs, ses qualités de playmaker, son adresse de loin, sa capacité à scorer, Dragic est un joueur que tout contender rêverait d’avoir. Libéré par San Antonio il y a quelques jours, le Dragon va pouvoir librement choisir sa prochaine destination et il y a du beau monde au portillon. On avait imaginé une réunion avec Luka Doncic aux Mavs mais l’arrivée de Spencer Dinwiddie semble compromettre les chances de Dallas dans ce dossier. Si le combo made in Slovénie venait à être oublié, Goran aurait encore l’embarras du choix. On compte déjà sept autres équipes prêtes à l’accueillir : les Clippers, les Lakers, les Bucks, le Heat, les Bulls, les Nets et les Warriors. On mettrait bien une pièce sur le champion Milwaukee, en quête de munitions pour son banc, ou un comeback à South Beach, une franchise à laquelle il reste attaché et là où il s’est maintenu en forme ces dernières semaines.

# Dennis Schröder

Lui aussi a de grandes chances de signer un buyout et son nom devrait vite revenir dans les rumeurs. Signé par Boston l’été dernier, Dennis Schröder n’aura pas su se rendre indispensable au TD Garden et Brad Stevens a préféré l’envoyer à Houston au moment de la trade deadline pour récupérer Daniel Theis. Le meneur de 28 ans se retrouve donc à devoir chaperonner les jeunes fusées et quelque chose nous dit que c’était pas exactement son plan pour cette fin de saison. Les Rockets voulaient récupérer des joueurs en fin de contrat contre l’intérieur allemand afin d’assainir un peu les finances et laisser encore plus de place à leurs jeunes dans la raquette : la mission est réussie, reste à savoir ce qu’ils feront de Dennis la malice. Lui donner des minutes alors qu’il partira à coup sûr d’ici quelques mois ? Bof, autant lui filer son buyout et offrir tout le temps de jeu à la jeunesse. Avec sa réputation de leader de banc et ses qualités au scoring, Schröder a les atouts pour attirer quelques contenders à sa porte, surtout pour une bouchée de pain. Les Cavs ont été associés au joueur de la Mannschaft jusqu’à la trade deadline et il se murmure que les Bulls et les Bucks seraient également intéressés. Candidat plus surprenant mais qu’il ne faut pas enterrer : les Lakers ! La franchise d’Hollywood compte bouger sur le marché des buyouts et on dirait bien qu’elle n’a pas oublié son ancien protégé.

# DeAndre Jordan / Kent Bazemore

Lorsqu’un vétéran négocie un buyout, c’est généralement pour aller jouer au sein d’une équipe qui vise autre chose que la Lottery. Pour DeAndre Jordan et Kent Bazemore, l’idée serait surtout de jouer… tout court ! Tombés au bout du banc des Lakers, Dédé et Clark Kent ne voient plus le terrain et ils n’entrent clairement pas dans les plans de Frank Vogel. On l’a dit juste au-dessus, les Purple and Gold risquent de partir à la chasse aux vétérans d’ici mars et il faudra faire de la place dans le vestiaire pour les nouveaux arrivants. Qui pour accueillir les deux joueurs au sein de la Ligue ? Les dernières expériences de Jordan ne plaident pas en sa faveur mais il peut encore offrir un peu d’aide à une équipe en manque de viande à l’intérieur. Avec le départ de Kristaps Porzingis, Dallas pourrait être un candidat crédible. Pour Bazemore, il reste sur une saison très correcte avec les Warriors et son combo adresse lointaine / défense peut attirer des GM en quête d’un soldat supplémentaire sur le banc. Un profil 3&D bon marché, on a vu que les contenders étaient particulièrement intéressés par ce genre de cam’ (Torrey Craig aux Suns, DeAndre Bembry aux Bucks) et Bazemore ne devrait pas faire exception s’il est libéré de ses obligations à Hollywood.

# Robin Lopez / Gary Harris

On quitte un peu la Californie pour rejoindre la Floride et parler de quelques copains chez Mickey. On commence par Robin Lopez, qui constitue un excellent candidat pour le marché des buyouts. Avec Mo Bamba, Wendell Carter Jr. et Mo Wagner qui monopolisent la plupart des minutes au poste 5, le jumeau de Brook a désormais tout le temps du monde de frapper des mascottes sur le banc de touche. L’arrivée récente de Bol Bol pourrait également empirer les choses, même si l’ancienne pépite des Nuggets (qui peut aussi jouer 4) est toujours à l’infirmerie. À 33 ans, le compère de Batman peut encore rendre service avec ses qualités défensives et il pourrait intéresser plusieurs équipes s’il était libéré. Golden State a été cité comme une potentielle destination tout comme Milwaukee pour une réunion avec son frangin. On reste à Orlando pour traiter du cas de Gary Harris. Apparu à 52 reprises cette saison, l’arrière se refait une santé du côté de Disney et ce retour en forme pourrait lui permettre de viser un peu plus haut au printemps. Cela dit, est-ce vraiment le meilleur scénario pour lui ? Il n’a que 27 ans et il est donc moins pressé que d’autres d’aller chercher une bague. De plus, il bénéfice d’un vrai temps de jeu à Orlando et il peut enchainer les matchs afin de préparer au mieux sa Free Agency 2022. Pas sûr que jouer 8 minutes par rencontre chez un contender lui offre un meilleur chèque cet été.

# Tomas Satoransky

San Antonio a joué le rôle du facilitateur sur cette dernière quinzaine et l’objectif était tout trouvé : gratter des tours de draft. Pour cela, il fallait accepter quelques indésirables du côté de Fort Alamo. Un cas concret est celui de Tomas Satoransky. Totalement perdu à New Orleans, le capitaine de l’équipe de République Tchèque a fait une courte escale du côté de Portland avant de filer directement chez les Spurs. Que faire de lui désormais ? Il aurait les qualités requises pour jouer en relai de Dejounte Murray mais quel intérêt pour San Antonio ? Pourquoi sacrifier les minutes du jeune Tre Jones pour un joueur de 30 ans qui sera free-agent cet été ? Autant lui signer son chèque, lui offrir le taxi pour l’aéroport et le remercier pour le pick de son trade. Sa cote n’est peut-être pas folle sur le marché mais il serait un back-up solide pour une équipe qui vise les Playoffs. Qui pourrait s’intéresser à son cas ? Les deux équipes de L.A. cherchaient du monde à la création ces dernières semaines et on se dit que Toronto n’a pas grand monde derrière Fred VanVleet. Ça serait bien de ne pas cramer le néo All-Star en lui offrant un peu d’aide à la mène.

On rappelle qu’un joueur signé en buyout doit être libéré avant le 1er mars pour pouvoir être éligible pour les Playoffs avec sa nouvelle équipe. Vous l’aurez compris, ça risque de bouger très rapidement du côté des contenders. On a hâte de voir tout ça ! 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top