Mavericks

Dirk Nowitzki admet qu’il a peut-être joué trop longtemps : “Je me demande si mes deux dernières années NBA en valaient la peine”

Dirk Nowitzki

Quelques regrets pour Dirk…

Source image : YouTube

Véritable légende des Mavs et à la retraite depuis 2019, Dirk Nowitzki a récemment vu son maillot monter au sommet de la salle de Dallas. Connaissant le bonhomme, il profite sans doute bien de son après-carrière mais visiblement, son pied fait encore des siennes et l’empêchent de faire certaines activités. 

On se souvient tous du dernier match de Dirk Nowitzki sur le parquet des Mavericks, quand il a marqué 30 points face aux Suns pour boucler la boucle en beauté. On se souvient des larmes de Dirk, mais aussi des différents hommages envers l’un des plus grands joueurs all-time et le plus grand de l’histoire des Mavs. Un fin à la hauteur de la greatness de Nowitzki, devenu lors de son ultime campagne NBA le recordman pour le plus grand nombre de saisons réalisées au sein d’une seule et même franchise (21 saisons avec Dallas). Il a aussi profité de ses dernières années avec les Mavericks pour grimper dans la hiérarchie des scoreurs les plus prolifiques de tous les temps, lui qui est aujourd’hui sixième (31 560 points) de ce classement hyper prestigieux derrière Michael Jordan, Kobe Bryant, LeBron James, Karl Malone et Kareem Abdul-Jabbar. Enfin, comment oublier ses deux 3-points consécutifs au All-Star Game 2019 de Charlotte, All-Star Game où il fut l’invité d’honneur en compagnie de Dwyane Wade histoire de bien célébrer sa legacy.

Autant de moments que Dirk garde précieusement dans son cœur, mais sa fin de carrière a aussi été marquée par de faibles résultats collectifs et surtout des bobos (51 matchs joués dont 20 comme titulaire sa dernière année) qu’il ressent encore aujourd’hui. Alors quelque part, Nowitzki se demande si la prolongation de deux ans signée avec Dallas en 2017 était vraiment nécessaire.

“Je me demande si mes deux dernières années en NBA en valaient vraiment la peine. Bien sûr, il y a eu des highlights, mais on n’était pas très bons, et je ne pouvais même plus bouger correctement. Si j’avais arrêté deux années plus tôt, je pourrais probablement mieux me déplacer aujourd’hui et parfois jouer au foot avec mes enfants. Là je ne peux pas le faire.”

– Dirk Nowitzki, sur le podcast de Toni Kroos (via Shawn Jacob)

Parfois, pour les athlètes de haut niveau et notamment ceux qui ont touché les cieux comme Nowitzki, c’est difficile de savoir quand raccrocher. Dirk fait partie de ceux qui ont passé la moitié de leur vie en NBA donc on peut comprendre sa volonté de continuer en 2017 quand les Mavericks lui ont offert cette prolongation de contrat. Aujourd’hui, il y a peut-être une pointe de regrets quand il ne peut pas profiter à 100% de sa famille, une famille composée notamment d’une fille et deux garçons et qui est forcément passée au second plan pendant qu’il était joueur NBA. Faut pas l’oublier, une carrière de sportif de haut niveau ne représente finalement qu’un chapitre dans la vie d’un homme ou d’une femme, un chapitre qui se termine à un moment donné pour laisser la place à d’autres choses autant sur le plan professionnel que personnel.

Si on espère quand même que Dirk pourra un jour tâter le ballon rond avec ses gamins, nous on n’oubliera pas les dernières années de Nowitzki en NBA. Parce que quand on est devant une légende du basket, on ne veut jamais la voir partir, même si c’est sans doute un peu égoïste…

Source texte : Shawn Jacob

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top