Grizzlies

Ja Morant mène la NBA en points dans la raquette cette saison : une première pour un meneur en 25 ans, pas de doute ce gars-là est spécial

Ja Morant

Un monstre !

Source image : NBA League Pass

Son nom est sur toutes les lèvres en ce moment, et c’est tout à fait normal au vu des dingueries qu’il réalise depuis plusieurs semaines. Ce gars-là c’est Ja Morant, et on a une stat assez folle pour vous prouver à quel point le phénomène de Memphis n’est pas vraiment un homme comme les autres.

C’est la petite devinette du jour : selon vous, quel joueur NBA marque le plus de points dans la raquette cette saison ? Juste comme ça, on pourrait penser à Nikola Jokic, mais non. Joel Embiid alors ? Nope. Allez, c’est sûrement Giannis du coup non ? Encore une mauvaise réponse. La bonne, elle commence par Ja et elle finit par Morant. Parce que oui, celui qui mène la NBA dans cette catégorie cette année n’est pas un pivot ou un Freak, mais bien un meneur d’1m91 évoluant du côté de Memphis. La nuit dernière, lors du match Knicks – Grizzlies au Madison Square Garden, le commentateur Mike “Baaaaang” Breen a effectivement souligné ce fait assez impressionnant et on a réalisé quelques recherches supplémentaires pour pouvoir illustrer ce dernier. Si l’on en croit SB Nation, Morant marque chaque soir 16,0 de ses 26,3 points dans la raquette adverse, soit la moyenne la plus élevée de toute la NBA cette année. Ja surpasse ainsi des monstres comme Giannis Antetokounmpo (15,3) et Nikola Jokic (15,1), qui au passage affichent tous les deux 20 centimètres de plus que Morant. La preuve ultime que la peinture n’est pas forcément une zone réservée aux grands, et une preuve supplémentaire du côté exceptionnel du meneur des Grizzlies quand il s’agit de pénétrer dans les raquettes pour finir face aux géants. Avec ses qualités athlétiques de folie, sa capacité à rester en l’air pendant une éternité, et son toucher pour conclure en finesse lorsqu’il n’explose par l’arceau, Ja Morant a vraiment fait des raquettes son jardin.

Mais là où cette stat prend encore une autre dimension, c’est lorsqu’on jette un œil en arrière pour voir si un meneur a déjà réalisé un exploit similaire par le passé. Pour info, la NBA a commencé à comptabiliser les points selon différentes localisations du terrain lors de la saison 1996-97. On est donc en gros sur un échantillon d’un quart de siècle et devinez quoi, c’est une grande première ! NBA Stats France est effectivement allé fouiller dans les archives et on n’a jamais vu un poste 1 (ni même un arrière) finir premier dans la catégorie des points marqués par match dans la raquette. Pas de Tony Parker, pas d’Allen Iverson, pas de Derrick Rose, pas de Russell Westbrook… Pendant une bonne décennie, de la fin des années 1990 à la deuxième partie des années 2000, Shaquille O’Neal a tout détruit sur son passage. Ensuite, on a eu du Amar’e Stoudemire, du Al Jefferson et du Dwight Howard, autrement dit que des intérieurs. LeBron James a pris les commandes derrière quand il a commencé à se rapprocher de la peinture sous le maillot du Heat, et on retrouve aussi du DeMarcus Cousins et du Karl-Anthony Towns dans le lot. Puis on est rentré dans l’ère Giannis, avant qu’un certain Zion Williamson ne vienne s’incruster. Tout ça pour en arriver donc à… Ja Morant, lui qui doit se sentir bien petit par rapport à tous ces gars-là. Peut-il tenir le coup jusqu’à la fin de la saison et ainsi rentrer dans l’histoire ? Il est là le gros défi car ça demande évidemment une énergie folle de sa part chaque soir. Mais connaissant le phénomène, rien n’est impossible.

Ja Morant est un Freak au pays des géants. Jamais effrayé et toujours prêt à escalader les intérieurs qui se retrouvent sur son chemin, le meneur des Grizzlies est non seulement une machine à highlights mais aussi et surtout un finisseur hors pair. Comme quoi, il n’y a vraiment pas que la taille qui compte…

Source texte : SB Nation, NBA Stats France

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top