Mavericks

Les Mavs, l’autre équipe à surveiller concernant Jerami Grant : Jalen Brunson ou Dorian Finney-Smith dans la balance, en voilà un dossier intéressant

jerami grant

Va falloir garder un œil là-dessus !

Source image : NBA League Pass

Avec la NBA Trade Deadline qui approche, les rumeurs vont devenir de plus en plus importantes, en particulier sur le dossier Jerami Grant. Le joueur des Pistons fait partie des grands noms du marché actuel et de nombreuses équipes semblent sur le coup même si rien ne semble se matérialiser pour l’instant. Parmi elles, il y a potentiellement les Mavericks, dont on parle pas tant que ça mais qui pourraient bien avoir le profil du partenaire parfait pour un échange.

Lakers, Blazers, Jazz, Wizards, Bulls… les franchises associées à Jerami Grant pour un potentiel transfert à la prochaine trade deadline sont nombreuses. Mais un conseil, surveillez de près les Dallas Mavericks. Pourquoi les Mavs ? Car la franchise texane se retrouve aujourd’hui dans une situation où deux joueurs très précieux de son collectif sont sur le point de devenir agents libres non restrictifs l’été prochain, à savoir Jalen Brunson et Dorian Finney-Smith. Le premier réalise une pure saison avec des moyennes de plus de 15 points et 5 passes à quasiment 50% au tir, et n’a plus quitté le cinq de départ des Mavs depuis son intégration mi-décembre au moment de l’absence de Luka Doncic. Quant au second, il est considéré comme l’une des références NBA dans la catégorie 3&D et compte toujours autant dans le succès de Dallas, aujourd’hui cinquième de l’Ouest avec un bilan de 27 victoires pour 21 défaites. Cette année, ces deux-là pèsent… moins de 6 millions de dollars (1,8 pour Brunson, 4 pour DFS) mais comme vous pouvez l’imaginer, ça ne va pas durer comme ça éternellement. Brunson va demander un gros contrat l’été prochain – peut-être autour des 80 millions sur quatre ans – et Finney-Smith voudra aussi profiter de son statut d’agent libre pour bien remplir son compte en banque. Logique et compréhensible pour ces deux joueurs largement sous-payés au vu de leur production.

Mais au fait, le rapport avec Jerami Grant et les Pistons, c’est quoi ? On y arrive.

Si l’on en croit Michael Scotto et Yossi Gozlan de HoopsHype, qui sont allés chercher quelques infos auprès des dirigeants NBA, les Mavericks ne seraient pas trop chauds pour payer la luxury tax la saison prochaine. Pour rappel, l’extension Triple XL de Luka Doncic va rentrer dans les comptes de la franchise texane à partir de la campagne 2022-23, et une prolongation de contrat de Brunson et/ou Finney-Smith propulsera sans doute les Mavericks au-dessus de la limite, fixée à 145 millions de dollars. C’est pour cette raison que Jalen et Dorian seront des noms à surveiller au moment de la deadline. Dallas pourrait décider de se séparer de l’un d’entre eux afin de recevoir une contrepartie via un échange, et ainsi éviter de se retrouver avec deux joueurs en fin de contrat qui demanderont une grosse augmentation l’été prochain. Et c’est là où le dossier Jerami Grant apparaît. Toujours selon nos insiders de HoopsHype, les Pistons seraient en effet intéressés par Jalen Brunson (25 ans) et un package impliquant ce dernier pourrait donc faire sens, même si comme le mentionne Michael Scotto, la franchise de Detroit aura également du cap space cet été pour tenter de signer Brunson en tant qu’agent libre. Pourrait-on voir un deal envoyant Grant dans le Texas contre Brunson ou DFS ? En théorie, c’est pas impossible. Vu la production des deux joueurs actuellement et le fait qu’ils évoluent à Dallas depuis pas mal de saisons (quatrième pour Brunson, sixième pour Finney-Smith), ça peut sembler difficile d’imaginer ces deux-là quitter les Mavs en plein milieu de la campagne 2021-22, encore plus au regard de la forme actuelle de l’équipe (11 victoires en 14 matchs). Mais s’il y a un joueur comme Jerami au bout, capable de marquer 20 points par soir tout en apportant ses capacités défensives sur le frontcourt, ça peut changer la donne. Surtout quand on sait que Tim Hardaway Jr. vient de se faire une fracture au niveau du pied. Son absence prolongée pourrait effectivement forcer Dallas à bouger à la deadline pour tenter de se renforcer au plus vite. Cependant, dernier petit détail à avoir en tête, Grant sera éligible à une extension de contrat l’été prochain (112 millions sur quatre ans), avant de devenir potentiellement agent libre en 2023. Les Mavs sont-ils prêts à dépasser la luxury tax pour lui à l’avenir ?

Est-ce que Jalen Brunson et Dorian Finney-Smith porteront un autre maillot au 11 février 2022 ? Dit comme ça, on a un peu du mal à y croire. Cependant, au vu de la situation contractuelle des deux joueurs, c’est un scénario qu’il faut garder en tête, et Jerami Grant semble représenter le genre de contrepartie qui pourrait pousser Dallas à franchir le pas. À surveiller donc. 

Source texte : HoopsHype

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top