Lakers

Frank Vogel sur sa décision de bencher Russell Westbrook : « J’ai fait jouer les joueurs qui selon moi allaient nous faire gagner le match »

La violence de la quote…

Source image : NBA League Pass

La belle victoire face à Utah il y a quelques jours – symbolisé par l’énorme tomar de Russell Westbrook sur Rudy Gobert – semble déjà très très loin. Cette nuit, les Lakers sont tombés en beauté face aux Pacers après avoir foiré leur quatrième quart-temps en beauté, quatrième quart-temps dans lequel Westbrook a été benché par Frank Vogel. Brodie a regardé les quatre dernières minutes depuis le banc, avant de quitter la salle prématurément. Tout va bien à LA LA Land…

« J’ai fait jouer les joueurs qui selon moi allaient nous faire gagner le match. »

La quote de Frank Vogel est d’une énorme simplicité, mais elle veut tout dire. Alors que le score indiquait 101-94 en faveur des Pacers avec trois minutes et 52 secondes à jouer dans le quatrième quart-temps, le coach des Lakers a choisi de foutre Russ sur le banc, préférant compter sur Malik Monk qui est rentré en jeu en compagnie d’Austin Reaves pour accompagner Talen Horton-Tucker, Carmelo Anthony (de retour après trois matchs d’absence) et bien évidemment LeBron James. Un choix qui s’est imposé naturellement pour Vogel après une nouvelle soirée galère pour Westbrook, auteur de 14 points à 5/17 au tir en 27 minutes. Un choix qui s’est également imposé pour le coach après le 25-14 encaissé par son équipe sur les huit premières minutes du quatrième quart, face à des Pacers portés par un Caris LeVert en balade (22 points dans le dernier quart). Un choix qui au final symbolise tristement la première partie de saison de la franchise californienne, caractérisée notamment par l’intégration difficile de Brodie. Si l’on en croit ESPN, Frank Vogel avait le feu vert de sa direction pour faire les choix nécessaires afin de permettre aux Lakers de décoller enfin, même si ça voulait dire bencher la recrue phare de l’intersaison – pesant 44 millions de billets verts on le rappelle – dans le money time (avec tout ce que ça signifie derrière…). Et alors que les récentes rumeurs laissaient entendre que Vogel coachait en étant sur un siège éjectable, ce dernier a estimé que le temps était venu de faire un choix radical. Ce choix-là trottait dans la tête du coaching staff des Lakers depuis un bon bout de temps d’après les sources en provenance de Los Angeles. Mais jusqu’ici, il ne s’était jamais exécuté, sans doute pour éviter d’enfoncer encore plus un Westbrook déjà dans le dur cette année.

Sauf qu’aujourd’hui, Russ semble vraiment au fond du trou. Toujours d’après ESPN, Brodie a carrément quitté la salle tout de suite après la défaite des Lakers 111-104, lui qui a même déserté le banc de touche alors qu’il restait encore quelques petites secondes à jouer dans la rencontre. Une petite douche, et puis bye bye. Pas de passage en conférence de presse, pas de discussion avec le reste de l’équipe, rien. Alors forcément, on se demande comment cet épisode va impacter un compétiteur comme Westbrook pour les prochaines échéances des Angelinos, et quelle est vraiment la suite pour l’enfant de Los Angeles.

« Vous avez suivi Russ durant sa carrière ? Vous avez suivi Russ cette saison ? Alors à votre avis, est-ce que ça le dérange de ne pas être sur le terrain en fin de match ? »

– LeBron James, quand un journaliste lui a demandé quelle était la réaction de Westbrook après avoir été benché

Quelle suite pour Russ ? Quelle suite pour Vogel ? Quelle suite pour ces Lakers version 2021-22 qui affichent désormais un bilan négatif de 22 victoires pour 23 défaites ? Selon Chris Haynes de Yahoo Sports, la franchise californienne ne compte pas virer Coach Frank « pour le moment », mais on se dit quand même qu’il y a de bonnes chances pour qu’il ne soit pas dans l’avion du retour après le road-trip de six matchs qui attend les Lakers. Un road-trip qui commence à Orlando – l’ancienne équipe de Vogel – et qui se poursuivra du côté de Miami, Brooklyn, Philadelphie, Charlotte puis Atlanta. Autant dire que ça peut faire très mal, même si un certain Anthony Davis pourrait faire son retour entre-temps après plusieurs semaines d’absence à cause de son bobo au genou.

Craquage des Lakers dans le quatrième quart-temps, Russell Westbrook benché dans les dernières minutes, Frank Vogel qui n’en a plus rien à cirer jusqu’à balancer une quote aussi simple que violente par rapport à Brodie, bref ça sent le tremblement de terre calibre Big One du côté de Los Angeles. 

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top